Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Bandes dessinées : XIII

Comment reconnaît-on le succès d’une série de bande dessinée ?
Et bien sans doute par sa longévité et sa popularité… XIII fêtera ses 25 ans en 2009. Malgré que le plus célèbre amnésique de la BD n’aie pas encore atteint les sommets de Tintin, d’Astérix ou encore de Snoopy, il pourrait cette année faire de nouveaux adeptes !

En effet, l’histoire de XIII a été portée, l’année dernière, aux écrans de télé en Angleterre, puis en France et a battu des records d’audience historiques sur la chaîne privée Canal + (battant les scores des séries américaines comme Engrenages ou Cold Case). La chaîne NBC, séduite, devrait diffuser cette mini-série cette année.
Le succès de XIII est essentiellement basé sur un très bon scénario qui arrive à garder le lecteur en suspend pendant toute l’histoire qui est plus réaliste que jamais et qui mélange intrigues politiques et militaires, en mettant des scènes de luttes de pouvoir où l’on ne sait jamais si le héros est du côté obscur ou clair !

En gros, c’est l’histoire d’un homme retrouvé inanimé par un vieux couple. Il ne se souvient plus de rien… La seule chose qu’il sache est qu’il a un tatouage sur l’épaule gauche un « XIII ». Un jour, le vieux couple se fait tuer devant ses yeux, apparemment, il en sait trop. Accusé d’avoir tué le président des États-Unis, il devra prouver le contraire mais surtout retrouver qui il est. Un militaire en fuite ? Un agent secret impliqué dans une conspiration ? Une icône révolutionnaire du Costa Verde ? Un ancien activiste de l’IRA ? Les fausses pistes et indices en tous genres ne manquent pas tout au long de ces 19 albums qui mettent à jour au fur et à mesure les vingt conspirateurs (politiciens, militaires, financiers tous tatoués à l’épaule de leur chiffre) qui auront tenté ensemble de prendre le pouvoir du pays le plus puissant au monde.

Le génial scénariste est le belge Jean Van Hame qui est à l’origine d’une dizaine de « grandes » séries de BD telles que Largo Winch (elle aussi portée au petit écran cette année avec notamment Kristin Scott Thomas), Thorgal, Wayne Shelton, Lady S., et bien sûr deux albums de Blake et Mortimer. En 2007, il décida de mettre un terme à la série et de conclure en dévoilant la vraie identité du personnage principal. Mais les fans furent tellement insistants qu’il décida de créer une nouvelle série avec de nouveaux scénaristes et dessinateurs : XIII mistery qui racontera, en un album, la vie d’un des personnages récurant de la série XIII. Le premier volet est sorti il y a quelques mois et développe l’histoire du plus fascinant « méchant » auquel XIII est confronté : le tueur en série Allemand surnommé « La mangouste ». Résultat réussi et passionant, on attend la suite avec impatience !

Mots-clés : Littérature (20)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.