Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Soccer round-up

Comme à l’accoutumée, on va couvrir dans cette section les faits majeurs, les meilleurs joueurs ainsi que l’équipe de la semaine des 3 championnats Européens les plus prestigieux soient la Liga, la Serie A et Premier League..

Espagne : Liga
La 6ème journée du championnat Espagnol a eu son lot de résultats surprenants ainsi qu’un grand nombre de buts (31 buts en 10 matchs).
La grande affiche de la semaine était, sans nul doute, la rencontre opposant le FC Barcelone à l’équipe madrilène de l’Atletico Madrid dans la cathédrale catalane qu’est le Camp Nou. Le monde entier était impatient de voir le duel entre les 2 amis argentins Sergio Aguero et Lionel et le magicien de Barcelone a remporté le combat avec panache.
En effet, les hommes de Pep Guardiola ont totalement annihilé leur adversaire sur le score sans appel de 6-1 et ont offert une prestation de grande classe surtout en première mi-temps où ils ont réussi à mener par 3 buts à 0 en juste 8 minutes de jeu.
Cette victoire place l’équipe catalane en 4ème position avec 13 points à 3 points du leader Villareal qui a continué son excellent début de saison en revenant de loin pour remporter un gain 2-1 face à la coriace équipe du Betis Seville.
L’autre équipe du haut de tableau, Valence, n’est pas revenue bredouille de son voyage à Valladolid en s’imposant sur un but unique du Portugais Manuel Fernandes, meilleur joueur de la rencontre.
Le Real Madrid n’a pas pu prolonger sa série de 6 victoires consécutives après avoir été accroché 2-2 par l’Espanyol de Barcelone. Les madrilènes se retrouvent en 5ème position avec le même nombre de points que leurs rivaux catalans du FC Barcelone.
Dans les autres rencontres, FC Seville a démoli les basques de Bilbao par 4-0, le Depor s’est imposé par la plus petite des marges (1-0) face à Numancia et Malaga a infligé une correction 4-0 à l’exterieur au Recreativo Huelva.

Italie : Seria A
Ce 6ème chapitre du championnat Italien nous apporté son lot de surprises inhabituels.
La grosse surprise de la journée fut la défaite des Turinois de la Juve à domicile face à Palermo. La bande à Alessandro Del Piero a joué toute la seconde mi-temps à 10 joueurs après l’expulsion de Sissoko et a fini par plier devant la discipline tactique et l’organisation des siciliens qui ont remporté le match par le score de 2-1.
La Roma ne semble toujours pas capable de relever la tête après un début de saison calamiteux. Les Romains se sont inclinés face à la modeste équipe de Siène sur le score 1-0 et se retrouvent à la 14ème position juste à 4 points de la zone de relégation.
L’AC Milan n’a pu qu’engranger un seul point de leur voyage en Sardaigne contre la lanterne rouge du championnat Cagliari. Ce score de 0-0 les place en 8ème position dans la ligue à 3 points de leur cousin de ville, l’Inter de Milan, qui ont fait l’affaire du jour en s’imposant contre Bologne 2-1 grâce à un but d’anthologie d’Ibrahimovic, une aile de pigeon en pleine lucarne très similaire à celle que Roberto Mancini avait marqué une décennie avant lui. Adriano a scellé la victoire des siens sur penalty en 2ème mi-temps.
Dans les autres rencontres, Lazio a été tenu en échec 1-1 par Lecce mais occupe toujours la tête du classe ex-æquo avec l’Inter de Milan et l’Udinese qui est sorti vainqueur 2-0 de sa confrontation contre Torino grâce à un doublé de son attaquant Quaglierella.

Angleterre : Premier League
Presque toutes les équipes de tête ont obtenu des résultats correspondants aux attentes de leurs fans dans cette 7 ème journée du championnat d’Angleterre. 23 buts au total et beaucoup de rebondissement étaient au programme.
L’affiche de la journée était le choc qui opposait Liverpool et Manchester City. Les mancuniens ont mené par 2-0 jusqu’en 2ème mi-temps où les Reds se sont réveillés de leur torpeur et ont égalisé la marque grâce à un doublé de leur redoutable attaquant Torres avant que le Hollandais Kuyt ne leur offre la victoire dans les arrêts de jeu.
Les Londoniens de Chelsea ont été très convaincant dans leur victoire 2-0 contre l’équipe en forme qu’est Aston Villa. Les Blues ont dominé le match en intégralité et cela c’est concrétisé par un but pour Joe Cole et Nicolas Anelka. Ce gain propulse l’équipe en tête du classement ex-æquo avec Liverpool avec un total de 17 points.
Les tenants du titre, Manchester United, se sont imposés 2-0 face à Blackburn et remonte en 8ème position du classement avec un match en moins que le reste des équipes de tête.
L’Arsenal, quant à eux, ont sauvé in-extremis un point contre Sunderland (1-1) en inscrivant un but à la 94ème minute grâce à leur maestro du milieu de terrain Fabregas. Ce revers relègue les Gunners à 4 points des leaders.
Dans les autres rencontres, l’équipe Londonienne de Tottenham Hotspurs, défaite 1-0 à domicile contre la révélation de la saison Hull City continue sa chute libre. Porstmouth a disposé de Stoke 2-1 grâce à un but de Crouch et un autre de Defoe, et dans le match des clubs en crise Everton a fait match nul contre Newcastle 2-2.

Mots-clés : Soccer (9) Sport (2)

Articles similaires

Le soccer des Carabins

29 septembre 2006

Après une victoire convaincante de 3-0 contre l’UQAM vendredi dernier, les Carabins s’amenaient à Concordia avec l’intention de faire subir le même sort aux Stingers. Le match a bien commencé puisque dès la 7e minute, les Stingers ont concédé un penalty aux Bleus. Boubacar Coulibaly s’est chargé de le convertir et de donner une priorité d’un but à son équipe. À la 25e minute, Guillaume Couturier double l’avance des Carabins en marquant un but...

Adriano au «top»

20 février 2009

Espagne : Liga La 23e journée du championnat Espagnol n’a pas été aussi prolifique en buts que les semaines passées. Seulement 24 buts au total ont été marqués et les poursuivants n’arrivent plus à suivre la cadence imposée par le FC Barcelone et le Real Madrid. En effet, Valence s’est contenté d’un match nul (1-1) contre Malaga, l’équipe surprise de la saison. Le FC Seville a renoué avec la victoire après une mauvaise série...

Direction : Edmonton

10 novembre 2006

Gain difficile des Carabins Vendredi soir, les Carabins affrontaient les Patriotes de l’UQTR dans l’une des demi-finales de la conférence du Québec. Les Bleus étaient déjà assurés de participer au Championnat canadien en tant que champions de la saison régulière, mais n’avaient aucune intention d’offrir une performance en demi-teinte. En saison régulière, les Carabins avaient gagné les 2 rencontres contre les Patriotes, dont une victoire de 5 à 0 à Trois-Rivières. L’UQTR s’était également...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Le retour à la réalité

10 novembre 2006

Décidemment, nos Carabins n’étaient pas dûs pour les grands honneurs. Ils ont pourtant eu leurs chances, ne portant pas le coup de grâce tant souhaité par les quelques milliers de fans présents à Loyola. Cette année se devait d’être l’année des Bleus. N’ayant toujours pas perdu un seul vétéran et les gars de Québec devant maintenant se fier à une jeune équipe, tous les médias et les fans avaient des attentes d’envergure pour la...

On a eu chaud malgré le froid

23 octobre 2003

Par un froid de canard où le temps était plus au café qu'à la bière, près de 3500 spectateurs se sont présentés au CEPSUM pour la partie entre les Carabins et les Mounties de l'université Mount Allison en Nouvelle-Écosse. L'adversaire a, avant le match, une fiche peu reluisante de 0-6, pas grand chose pour faire peur aux Bleus. Le match commence tout de même très lentement, même de façon ennuyante pour la foule. La...

Vive le dollarama

7 novembre 2008

Vive le Dollarama! Rien de tel qu’une petite visite là-bas pour se rappeler qu’une fête coûteuse n’attend pas l’autre. L’Halloween n’était pas encore arrivé que l’on retrouvait déjà des gros messieurs barbus rouges sur les étalages. Je ne sais pas si c’est la même chose pour vous, mais dans ma famille lorsque l’on franchit la dernière fête avant la ligne droite vers Noël, c’est toujours le même scénario : « Bon les enfants, qu’est-ce...