Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Wave

Présenté à l’Usine C, Wave vient clore le cycle de la Climatologie des corps (Après Pluie en 2004 et Temps de chien en 2005). Cette nouvelle création nous transporte dans un univers où le climat devient métaphore des éléments extérieurs qui affectent la vie des êtres. Porté par cinq danseuses remarquables, Wave explore notre capacité et notre désir individuels à nous fondre dans un environnement de plus en plus vaste et multidimensionnel; une nature dont les transformations, observables à l’échelle planétaire, semblent s’accélérer à un rythme effréné. Avec un quintette virtuose, Sylvain Émard nous révèle une fois de plus toute la finesse de son art. Une oeuvre forte, singulière et émouvante.

« Je cherche à développer une danse ancrée davantage dans la réalité de tous les jours. Sans en évacuer la poésie, bien au contraire, je veux m’attarder à ce qui compose la réalité des individus au sein de la société. » – Sylvain Émard

À l’usine C, métro Baudry, les 12-13-17-18-19-20 septembre.
Tarif étudiant : 20$.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Montreal Jubilation Choir : Groovy Christ !

11 février 2008

Un quart de siècle ! Déjà un quart de siècle que le professeur Trevor W. Payne, infatigable mentor aux excentriques verres fumés, incarne l’âme du Montreal Jubilation Choir. Pour une chorale gospel, vingt-cinq ans de résidence dans notre métropole laïque, ça se célèbre. Natif de la Barbade, Payne fonde le chœur en 1982 avec l’aide de Daisy Peterson Sweeney, la sœur d’Oscar Peterson. Il s’agit alors de marquer les 75 ans de l’église Union...

Casse-Noisette, spectacle des Fêtes

15 janvier 2010

Par Camille Thomet Depuis 45 ans, Casse-Noisette fait partie du ballet incontournable du temps des Fêtes. Cette année encore, l’adaptation du fameux comte d’Hoffman revient à la Place des Arts, interprété par les Grands Ballets Canadiens de Montréal pour réanimer à tous notre âme d’enfant. Le samedi 12 décembre, a eu lieu la première avant une grande série de représentations. Pour la 26e année consecutive, Andrée Laprise a recruté et formé avec brio les jeunes...

Kino : Ce n’est pas la longueur qui compte, c’est ce que vous faites avec !

12 août 2009

Montréal, janvier 1999. La fin du monde est prévue pour le premier janvier de l’année prochaine. Une caméra, un ordinateur, un écran. Que faire pour tromper cette apocalypse du deuxième millénaire ? Kino devient l’exécutoire de ce temps qui file inexorablement vers la date fatidique. Le concept ? Chaque mois, réaliser un court métrage et le présenter lors d’une soirée réunissant les travaux d’autres passionnés du cinéma, et à la fin de la projection,...