Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Wave

Présenté à l’Usine C, Wave vient clore le cycle de la Climatologie des corps (Après Pluie en 2004 et Temps de chien en 2005). Cette nouvelle création nous transporte dans un univers où le climat devient métaphore des éléments extérieurs qui affectent la vie des êtres. Porté par cinq danseuses remarquables, Wave explore notre capacité et notre désir individuels à nous fondre dans un environnement de plus en plus vaste et multidimensionnel; une nature dont les transformations, observables à l’échelle planétaire, semblent s’accélérer à un rythme effréné. Avec un quintette virtuose, Sylvain Émard nous révèle une fois de plus toute la finesse de son art. Une oeuvre forte, singulière et émouvante.

« Je cherche à développer une danse ancrée davantage dans la réalité de tous les jours. Sans en évacuer la poésie, bien au contraire, je veux m’attarder à ce qui compose la réalité des individus au sein de la société. » – Sylvain Émard

À l’usine C, métro Baudry, les 12-13-17-18-19-20 septembre.
Tarif étudiant : 20$.

Articles similaires

Dave Matthews Band en concert

13 juillet 2009

Cette année c’est Dave Matthews Band qui a donné le coup d’envoi de la saison estivale montréalaise et de ses innombrables spectacles extérieurs. Une entrée en matière très réussie de la part des jazzmen de CharlotteVille. C’est un Dave Matthews Band particulièrement survolté qu’on a retrouvé sous les cieux cléments du parc Jean Drapeau le 10 juin dernier. Profitant d’une bonne acoustique le groupe a absolument tenu a nous présenter la majorité des titres...

Sperm Festival is back ! @ Prague

31 mai 2010

Quel genre de festival peut bien porter le nom de Sperm Festival ? Disons qu’à Prague, il ne faut s’étonner de rien ! Rendez-vous incontournable des amateurs de musique électronique, le festival avait lieu les 23, 24 et 25 avril derniers à la MeetFactory de la capitale tchèque après deux années d’absence. Fort d’une programmation variée, s’étalant pendant trois nuits, le festival a eu recourt à une campagne publicitaire des plus originale pour attirer les...

Lucia di Lammermoor : une tragédie shakespearienne à l’italienne

18 juin 2009

L’Opéra de Montréal rabattait le voile de sa 29ème saison avec la présentation de l’œuvre de Puccini, Lucia di Lammermoor, créée en 1835 à Naples (Italie). Acte I. L’histoire se déroule en Écosse à la fin du XVIè siècle. Deux familles rivales, les Ashton, dont le château se situe près de Lammermoor, et les Ravenswood, connaîtront un destin tragique. Lucia Ashton (Eglise Gutierrez) et Edgardo Ravenswood (Stephen Costello) désirent se marier malgré le passé...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+