Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Les vraies origines des Allemands

Par Erich Graf

Le racisme est rendu selon moi, un terme désuet. En effet, ce n’est plus en terme de race que nous nous détestons, mais plutôt en terme de nationalité; les français et les anglais sont de la même “race”, mais ils se détestent pareil.

S’il y a bien un peuple sur terre que je ne comprends pas, c’est bien le peuple allemand. Prenons leur langue par exemple, à chaque fois que j’entends un Allemand parler, j’ai l’impression qu’il est enragé et qu’en plus il a une patate chaude dans la bouche. C’est une langue qui n’est pas seulement gutturale, car il y a trop souvent le son « ich ». C’est principalement la raison pour laquelle je dis qu’ils ont des patates chaudes dans la bouche quand ils parlent. Il est facile de voir ce phénomène. Prenons l’une des seules phrases allemandes connues au Québec: «ich liebe dich» (Je t’aime). Vous l’avez bien deviné, en trois mots ils ont trouvé le moyen de faire entrer deux fois le son « ich ».

Mais ce n’est pas seulement la langue qui m’échape avec ce peuple, c’est aussi leur capacité d’être productif.
Je veux dire, ils ont combattu presque seuls dans deux guerres mondiales contre les plus grandes puissances du monde et ils ont perdus.
Mais aujourd’hui l’Allemagne est la première puissance économique dans l’Union Européenne devançant la France et le Royaume-Uni. Je ne sais pas qu’est-ce qu’ils mangent le matin pour s’en tirer ainsi, mais je commence à penser qu’ils ne sont pas humains, mais plutôt des machines.

En plus, ils essaient de nous faire croire avec succès que BMW est une compagnie de voitures. C’est complètement ridicule que les Allemands produisent que des chars. Cette compagnie ne fait que ramasser des fonds en vendant des voitures.
Il est clair qu’ils cachent une industrie secrète quelque part qui fabrique et conçoit de nouveaux types de tank et d’armes puissantes. C’est programmé dans leurs gènes, ils ne peuvent dormir, respirer, manger, écouter un film ou même baiser sans avoir cette pulsion qui les démange de dominer le monde. C’est comme de la drogue pour eux, ils ont besoin de conquérir le monde: c’est dans leur sang. Cependant, ça ne doit pas totalement être de leur faute. J’en ai conclu que s’ils étaient si productifs et obnubilés avec la conquête de la planète Terre, c’est peut-être parce que ce sont des humains génétiquement désignés par des extra-terrestres pour prendre possession de la planète en attendant leur arrivée.
Alors, on devrait faire attention parce que les prochains tanks des Allemands risquent d’être des machines volantes avec une intelligence artificielle meurtrière. Leurs technologies deviennent de plus en plus avancées et s’ils bénéficient de l’aide technologique des extraterrestres, nous sommes foutus!

En effet, un Allemand est aussi assoiffé par la conquête de la planète Terre qu’un vampire l’est du sang humain. Parfois je ne fais même pas la distinction entre un Allemand et un vampire. Les deux sont démoniaques et font peur quand ils parlent. Je ne serais pas surpris si on me disait que les vampires sont des sous-Allemands, qu’ils sont les expériences génétiques ratées des extraterrestres, mais vu que les vampires s’attaquent aux humains ils ne voyaient pas l’utilité de s’en débarrasser et ils ont relâché ces sous-Allemands sur Terre.

Il est aussi intéressant de savoir que les allemands sont de gigantesques consommateurs d’alcool.
Prenons par exemple l’ Oktober-
Fest; ceci est explicable par le fait qu’ils ne sont pas des organismes humains génétiquement modifiés parfaits, si leurs cousins les vampires avaient besoin de sang pour vivre, eux ils ont besoin d’alcool!
Effectivement, pour pouvoir garder toutes les caractéristiques que les humains normaux ont, ils ont besoin de ce que les levures sécrètent après s’être nourris du sucre qu’on retrouve originellement dans le liquide.
Sinon leur corp va commencer à se détériorer et les rayons du soleil vont commencer à brûler leur peau, comme ce qui se passe avec leurs cousins, mais ils brûlent pas au complet et finissent par ressembler à Gollum. Alors je dis, qu’on devrait détruire toutes les réserves d’alcool en Allemagne pour les empêcher de conquérir le monde avant qu’il ne soit trop tard!

Et enlevons-leur la patate chaude de la bouche!

Mots-clés : Mine Skope (15)

Articles similaires

Le Québec sera bientôt à la traîne de toutes les nations

10 mai 2008

Par Lucie de Lߴéveillée Que ceux dont le coeur se lève à la vue de miasmes s’abstiennent de lire ce qui suit : ils n’y trouveraient rien sinon le dégoût et la répugnance de leur propre image. Ceux qui se sont sentis insultés par l’insistance de Lucien quand il nous enjoints à prendre conscience de notre paresse sont les mêmes qui nous mènent tout droit à notre perte. Selon un récent sondage sérieux mené...

Le lobby juif, le hareng mariné et autres histoires drôles

10 mai 2008

Par Poe Gromiste Quel est selon vous le complot mondial le plus tristement célèbre et dont personne n’ose parler ? Ce n’est pas celui du Québec Kazakstanais Communiste (QKC). Cette organisation a trop peu d’envergure et s’intéresse surtout à la réparation des annales historiques. Ce n’est pas non plus le complot des Hindous Offciellement Opressés au Québec (HOOQ). Ce groupuscule s’intéresse plutôt au réchauffement climatique et son impact nocif sur les chaises longues l’été....

La Réponse Initiale

10 mai 2008

Suite au complot du vol des plans de Honda CR-V commis par les universités reconnues comme étant de classe inférieure (c’est-à-dire ÉTS, Sherbrooke, McGill et Concordia), les hauts dirigeants du Reich de Polytechnique, menés par le/la Foührer JP, élaborèrent une série de sanctions radicales, connue sous le nom de Réponse Initiale. Cette solution sera appliquée en trois étapes distinctes, soit La Gifle, Le Coup-de-pied-dansles- couilles, et l’Étranglement. À l’heure actuelle, l’étape de la Gifl...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+