Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Complot contre Polytechnique ! On copie nos idées !

Pour une énième fois, les autres universités (si on peut les appeler ainsi) copient Polytechnique. Bah, ça prouve encore une fois qu’on est les meilleurs…

Suite à des rumeurs faisant allusion à du plagiat automobile de la part des autres universités d’ingénierie, le/la Foührer JP de Polytechnique lui/elle même ordonna une enquête portant sur la disparition des plans de fabrication du Honda CR-V, dont la conception fut confiée à nos talentueux ingénieurs polytechniciens. Le rapport final mit en évidence une problématique accablante et suggéra une série de mesures draconiennes. Voici une synthèse du volumineux rapport.

Image article Complot contre Polytechnique ! On copie nos idées ! 190
Tout débute le lendemain de la glorieuse aventure de la Virée en Région Éloignée, malheureusement interprétée à tort et à travers par les médias (le Reich compte les museler à moyen terme). L’érudit Soichiro Honda découvre que les plans de conception du Honda CR-V 2006 ont été subtilisés. Une enquête ne fut pas ordonnée dans l’immédiat, puisque la prochaine génération du CR-V était déjà en commercialisation. Toutefois, des agents du Reich de Polytechnique en visite à Pékin remarquèrent quelque chose d’inouï : des copies de l’ancienne génération du CR-V circulaient librement dans les artères de la capitale chinoise ! De surcroît, ces viles copies sont fabriquées par trois constructeurs chinois différents : XinKai Auto, Shuanghuan et Huabei
! En s’informant un peu plus sur les pratiques légèrement douteuses de ces compagnies, notre personnel découvrit des liens existants entre ces fabricants et les universités de classe inférieure que sont l’ÉTS, Concordia, McGill et Sherbrooke. En effet, il s’agit d’un sale complot contre Polytechnique
: ces insignifiants établissements sont sans l’ombre d’un doute responsables du vol des plans de conception du CR-V, et ils les ont utilisés pour construire des copies pour le compte des 3 fabricants nommés plus haut.

Naturellement, les produits finaux sont grotesques : la finition est bâclée, le moteur est anémique, bruyant et polluant, et les véhicules sont très peu sécuritaires lors d’un accident, étant même plus dangereux qu’une Chery QQ, elle aussi qualifiée de cercueil roulant! Le résultat final des étudiants de McGill était encore plus pathétique
: n’étant pas capable de lire les plans adéquatement, ils arrivèrent à un produit ressemblant vaguement à une Reliant Robin… Il fallait s’y attendre, les étudiants de McGill, ÉTS, Concordia et Sherbrooke ne sont que des incompétents de la pire espèce; ils ont toutefois réussi à causer du tort à Polytechnique. Cet affront sera sévèrement puni : le Reich se voit donc dans l’obligation de mettre en marche la Réponse Initiale. Les détails de cette opération seront détaillés plus loin dans cette publication.

Mots-clés : Mine Skope (15)

Articles similaires

La Réponse Initiale

10 mai 2008

Suite au complot du vol des plans de Honda CR-V commis par les universités reconnues comme étant de classe inférieure (c’est-à-dire ÉTS, Sherbrooke, McGill et Concordia), les hauts dirigeants du Reich de Polytechnique, menés par le/la Foührer JP, élaborèrent une série de sanctions radicales, connue sous le nom de Réponse Initiale. Cette solution sera appliquée en trois étapes distinctes, soit La Gifle, Le Coup-de-pied-dansles- couilles, et l’Étranglement. À l’heure actuelle, l’étape de la Gifl...

Mine Sköpe

10 mai 2008

Bienvenue dans la dernière édition du Polyscope que nous aimons appeler le Kapoté et dont le principe est d’imiter un journal connu ou d’en créer un en suivant un thème précis. C’est dans ce contexte que nous arrivons cette année avec un journal totalement fictif à but non lucratif et que nous avons baptisé « Mine Sköpe ». Laissez-moi introduire le concept du Kapoté. Comme je le disais plus haut, il s’agit d’une édition...

Non au pillage de nos ressources par les banlieues !

10 mai 2008

Fiers de notre héritage et de notre patrimoine urbain, ne les laissons pas tomber aux mains des infidèles et impurs banlieusards qui s’empresseront de voiler nos femmes sous des abris tempos et d’asphalter nos espaces verts ! Oui mes très chers concitoyens, soyez avertis : les banlieusards en veulent à notre mode de vie. Envieux de notre succès d’urbanisme ainsi que de notre indice de développement humain supérieur, ces populations venues des autres rives...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+