Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Complot contre Polytechnique ! On copie nos idées !

Pour une énième fois, les autres universités (si on peut les appeler ainsi) copient Polytechnique. Bah, ça prouve encore une fois qu’on est les meilleurs…

Suite à des rumeurs faisant allusion à du plagiat automobile de la part des autres universités d’ingénierie, le/la Foührer JP de Polytechnique lui/elle même ordonna une enquête portant sur la disparition des plans de fabrication du Honda CR-V, dont la conception fut confiée à nos talentueux ingénieurs polytechniciens. Le rapport final mit en évidence une problématique accablante et suggéra une série de mesures draconiennes. Voici une synthèse du volumineux rapport.

Image article Complot contre Polytechnique ! On copie nos idées ! 190
Tout débute le lendemain de la glorieuse aventure de la Virée en Région Éloignée, malheureusement interprétée à tort et à travers par les médias (le Reich compte les museler à moyen terme). L’érudit Soichiro Honda découvre que les plans de conception du Honda CR-V 2006 ont été subtilisés. Une enquête ne fut pas ordonnée dans l’immédiat, puisque la prochaine génération du CR-V était déjà en commercialisation. Toutefois, des agents du Reich de Polytechnique en visite à Pékin remarquèrent quelque chose d’inouï : des copies de l’ancienne génération du CR-V circulaient librement dans les artères de la capitale chinoise ! De surcroît, ces viles copies sont fabriquées par trois constructeurs chinois différents : XinKai Auto, Shuanghuan et Huabei
! En s’informant un peu plus sur les pratiques légèrement douteuses de ces compagnies, notre personnel découvrit des liens existants entre ces fabricants et les universités de classe inférieure que sont l’ÉTS, Concordia, McGill et Sherbrooke. En effet, il s’agit d’un sale complot contre Polytechnique
: ces insignifiants établissements sont sans l’ombre d’un doute responsables du vol des plans de conception du CR-V, et ils les ont utilisés pour construire des copies pour le compte des 3 fabricants nommés plus haut.

Naturellement, les produits finaux sont grotesques : la finition est bâclée, le moteur est anémique, bruyant et polluant, et les véhicules sont très peu sécuritaires lors d’un accident, étant même plus dangereux qu’une Chery QQ, elle aussi qualifiée de cercueil roulant! Le résultat final des étudiants de McGill était encore plus pathétique
: n’étant pas capable de lire les plans adéquatement, ils arrivèrent à un produit ressemblant vaguement à une Reliant Robin… Il fallait s’y attendre, les étudiants de McGill, ÉTS, Concordia et Sherbrooke ne sont que des incompétents de la pire espèce; ils ont toutefois réussi à causer du tort à Polytechnique. Cet affront sera sévèrement puni : le Reich se voit donc dans l’obligation de mettre en marche la Réponse Initiale. Les détails de cette opération seront détaillés plus loin dans cette publication.

Mots-clés : Mine Skope (15)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Boire comment? Cours de dégustation éclair

23 mars 2007

Dans un de mes articles précédents, j’ai mentionné que boire une bonne bière, ça pouvait être une Expérience (oui oui, avec le grand E) au même niveau que déguster un bon vin. Tout comme le vin, il y a certaines étapes à la dégustation de la bière. Ces étapes vont souvent se refléter par la suite dans la description de la bière. Il est important de savoir qu’on ne perçoit pas toutes les saveurs...

Soyez responsable

23 mars 2007

Depuis l’avènement de la société de consommation, les Nord-américains consomment de plus en plus, au point où il faudrait maintenant plus de quatre planètes Terre pour subvenir aux besoins de la population si tous les gens dans le monde consommaient comme nous. Par ailleurs, de par leur nature même, de nombreuses compagnies n’hésitent pas à poser des actes douteux comme l’exploitation de travailleurs dans le tiers-monde pour maximiser les rendements pour leurs actionnaires. Heureusement,...

L’AELEP et l’accomodement raisonnable

23 mars 2007

À l’heure où l’expression « accommodement raisonnable » semble faire de moins en moins l’unanimité au sein de la communauté canadienne, un bref retour en arrière s’impose afin d’avoir une meilleure perspective de toute la situation. C’est dans les années 90 que le Canada, afin de combler ses 10 millions de km2 de terres encore vierges mais surtout à court de main d’œuvre, a ouvert ses portes à l’immigration. De ce fait, des centaines...