Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

La Réponse Initiale

Suite au complot du vol des plans de Honda CR-V commis par les universités reconnues comme étant de classe inférieure (c’est-à-dire ÉTS, Sherbrooke, McGill et Concordia),
les hauts dirigeants du Reich de Polytechnique, menés par le/la Foührer JP, élaborèrent une série de sanctions radicales
, connue sous le nom de Réponse Initiale. Cette solution sera appliquée en trois étapes distinctes, soit La Gifle, Le Coup-de-pied-dansles-
couilles, et l’Étranglement.

À l’heure actuelle, l’étape de la Gifl e est dans sa phase de complétion.
En effet, des insignes avec l’écriture IMPOLY entourée de l’image du jonc de l’ingénieur et du légendaire insigne de Polytechnique ont déjà été apposées sur les entrées de 3 universités de classe inférieure; les affiches seront apposées sur les portes du département d ’ i n g é n i e r i e de Sherbrooke demain matin.

Dès la semaine prochaine commenceront les opérations préliminaires du Coup-de-pieddans-
les-couilles.
Cette phase consiste à imposer le port de l’insigne IMPOLY à TOUS les étudiants des autres établissements d’ingénierie. Ceci aura pour effet de leur retirer le droit à l’alcool (pour McGill, le droit d’usage d’un manche à balai…) et à l’unique consommation de
produits dérivés des restants de la nourriture préparée par Ararnak.

Finalement, après la complétion de Coup-de-pied-dans-les-couilles viendra le commencement de l’étape finale, l’Étranglement. Les IMPOLY, internés préalablement dans la prison de Polytechnique (lire dans le A-416 avec un certain professeur de Calcul très « expérimenté »), seront contraints à suivre les deux cours de résistance des matériaux combinés au cours d’éthique pour ingénieur, et ce, sans fermer l’oeil. Les survivants seront alors affectés à diverses tâches pénibles, telles que maintenir en état de marche les escaliers roulants, se faire dénigrer par les étudiants du HEC et se faire torturer par les professeurs incompétents. Ainsi se terminera la Réponse Initiale, qui devrait théoriquement précéder la Prophétie Ultime, soit l’obtention du diplôme d’ingénieur à tous les polytechniciens.

Mots-clés : Mine Skope (15)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

3 avril 2007 : Les trois vecteurs

3 avril 2007

J’aime quand le quotidien me fracasse de petites révélations. Des vérités qui me tombent dessus quand je n’attends plus rien, pour me transcender tout à coup l’existence. Malheureusement, la vie manque de foudre et me laisse la plupart du temps errer dans mon flou coutumier. Je vous présente ma 33e Chronique Névrotique. Je lui ai donné naissance en 2003 et depuis, elle est le maître et moi, l’élève. Aujourd’hui, je lui suis très reconnaissante...

Musique de films

23 mars 2007

Dans le cadre des Concerts Paroles et musique Air Canada, l’OSM, dirigé par Jacques Lacombe, présentait le spectacle visuel et sonore Le film : d’hier à aujourd’hui. La très agréable Sophie Durocher animait la soirée et Guy Nadon, invité spécial, faisait des commentaires. Il y avait un grand écran derrière les musiciens et des extraits des films, dont ils jouaient les mélodies, étaient projetés. L’ambiance créée était fort intéressante à l’exception de deux points,...

Les vraies origines des Allemands

10 mai 2008

Par Erich Graf Le racisme est rendu selon moi, un terme désuet. En effet, ce n’est plus en terme de race que nous nous détestons, mais plutôt en terme de nationalité; les français et les anglais sont de la même “race”, mais ils se détestent pareil. S’il y a bien un peuple sur terre que je ne comprends pas, c’est bien le peuple allemand. Prenons leur langue par exemple, à chaque fois que j’entends...