Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Ende

Par Abdel Bachir Roumia

Et ainsi se termine le Mine Sköpe, Kapoté de l’hiver 2008. Rappelez-vous que ceci n’est qu’un journal censé vous divertir et qu’il faut prendre tout les articles à la légère, et ne rien prendre personnellement car si vous vous sentez visés c’est peut être que vous n’avez pas de sens de l’humour. Nous avons essayé dans ce journal de vous montrer la diversité des ethnies que nous retrouvons à Poly, ainsi que les préjugés que nous trouvions comiques à associer à chacune d’entre elles. Alors évitons les plaintes et les pétitions qui vont juste nous faire perdre notre temps, et vous montrer intolérants. Et profitons plutôt de ce journal pour nous aimer et nous respecter les uns les autres, mais surtout de nous rappeler que nous avons tous nos défauts, et que tout le monde a des préjugés les uns par rapport aux autres. Ainsi, mes chers lecteurs, ne vous frustrez pas si vous trouvez un article dont l’humour ne vous plait pas, ou que vous trouvez que le contenu vous dérange. Nous aurions pu vous publier un journal comme les autres, avec du contenu plus ou moins intéressant, mais nous avons plutôt préféré vous faire rire avec un sujet d’actualité, nous nous rappellerons des accommodements raisonnables, et autres débats qui ont eu lieu il n’y a pas si longtemps. Nous nous excusons aussi du fait que nous n’avions pas le temps ou les ressources pour nous attarder sur toutes les nationalités, religions et ethnies, ne vous sentez donc pas discriminés, rejetés ou attaqués, si vous figurez dans ce journal, vous devriez êtres fiers de faire partie d’une ethnie populaire.

Sur ce je vous souhaite une bonne fin de session, un bel été pour ceux qui voyagent, et une bonne étude pour ceux qui prendrons des cours d’été, un bon courage a ceux qui doivent travailler pour ramasser de l’argent et finalement, félicitations a tout les finissants 2008.

Mots-clés : Mine Skope (15)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.