Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Ça sent la coupe

Évidemment que cela dépend d’où vous vous situez, mais par chez nous, ça sent la coupe. Juste entre l’odeur du pop-corn et celui des ailes de poulet qui s’accumulent dans mon assiette. La ville est hockey et Kovalev est roi en attendant que Price le prince arrive à maturité.

La marmotte est sur le point de voir son ombre (et c’est alors que Brisebois ira prendre sa retraite), mais c’est Noël que l’on voit poindre à l’horizon. Noël vous dites? Le 26 février est marqué d’un gros X rouge sur le calendrier de tout amateur d’hockey qui se respecte alors que ce sera la date limite des échanges. L’an dernier, pas moins de 44 joueurs ont changé d’adresse lors de cette journée bien spéciale.

Notre cher Bob national (Gainey, pas Gratton) vient de sortir de sa tanière en nous annonçant qu’il allait tenter le grand coup cette année. Hossa, Jokinen, Tanguay, Richards, lequel sera notre nouveau chouchou? Je m’en lèche déjà les doigts, maudites ailes trop piquantes.
Où étiez-vous le 19 février dernier? Moi j’étais justement entrain de dévorer huit ailes gratuites alors que le CH revenait de l’arrière en marquant cinq buts consécutifs contre les Rangers. Quel grand moment ce fut. Fut sans chapeau, pas comme la bière.

Parlant de chapeau, j’aurais vraiment été fru d’avoir lancé ma casquette à 40$ pour le truc du chapeau de Ryder, truc qui fut annulé quelques minutes plus tard, le but étant finalement octroyé au petit suisse (Streit). D’ailleurs, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais notre petit prince fut vraiment mignon d’avoir jeter sa casquette sur la glace afin de célèbrer la performance de son coéquipier. Il aurait facilement pu être amer, lui qui venait de subir l’humiliation d’être retiré du match.

Contrairement aux attentes, nos glorieux luttent présentement avec les Sénateurs pour la tête du classement. Une lutte intéressante qui augure très bien à l’aube des séries. Si seulement Gainey pouvait nous sortir un autre lapin de son chapeau, un échange à la Jozef Balej contre Kovalev. Un gars a bien le droit de rêver… à la coupe.

Mots-clés : Hockey (6)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.