Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Cinq Ford Escape Hybride pour la STM

Voulant surfer sur l’actuelle vague verte, la STM a présenté au Salon de l’auto de Montréal un exemplaire des 5 Ford Escape Hybride qu’elle recevra en cours d’année avec les 5 Toyota Yaris qu’elle a également commandées. L’achat de ces 10 nouveaux véhicules destinés aux chefs d’opérations s’inscrit dans une tentative de la STM de réduire ses émissions de gaz à effet de serre. M. Denis Gagnon, coordonateur aux enquêtes de la STM, m’a gracieusement fourni des détails sur la fonction du véhicule, ainsi que les modifications apportées. Tout d’abord, il y a eu un appel d’offre pour l’achat des véhicules, donc le coût de l’Escape Hybride est moins cher que le prix de vente des concessionnaires Ford. Le choix d’un VUS hybride s’expliquait par la nécessité d’un grand espace de chargement, d’une hauteur élevée pour mieux voir, ainsi que de 4 roues motrices pour affronter n’importe quelle condition climatique, car comme le spécifiait M. Gagnon, un chef d’opération doit invariablement être à son lieu de travail à des heures aussi tôt que 5 am. Finalement, un système de chauffage d’appoint fonctionnant sur l’essence du réservoir permet de ne pas solliciter inutilement le moteur et les batteries de l’Escape. D’ailleurs, le tuyau d’échappement du système de chauffage se trouve juste devant la roue arrière droite. En bout de ligne, c’est une initiative environnementale bien sensée de la part de la STM, et si le succès est au rendez-vous, la société envisagerait d’acheter d’autres véhicules éco-énergétiques. Pour de plus amples informations sur le fonctionnement du système hybride de Ford, je vous conseille fortement de visiter le site du constructeur : www.ford.ca.

Mots-clés : Automobile (46)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.