Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

St-Édito d’amour chéri

Je tiens à commencer cet édito en remerciant la ministre Courchesne pour le plan d’action qu’elle veut appliquer aux cours de français de niveaux primaire et secondaire. C’est gentil, Michelle, d’avoir réagit si promptement à mon éditorial. J’ai bien aimé l’apprendre par surprise dans La Presse, mais tu aurais pu me l’annoncer en dégustant un petit porto à la lueur d’une chandelle, comme nous en avons généralement l’habitude, tu sais. Tout ça pour dire qu’il m’enchante d’apprendre qu’on appliquera les jeunes à écrire chaque semaine et que le nombre de lectures obligatoires augmentera, deux éléments que je crois essentiels pour maîtriser la langue française. J’espère juste que ces idées ne seront pas un feu de paille comme l’avait été notre projet de voler une banque pour ensuite s’enfuir à Tahiti et y finir nos jours en dégustant des laits de coco sur la plage, n’est-ce pas Michelle? Enfin, je te fais confiance.

Pour ceux qui n’ont à l’esprit que leur laboratoire d’ING1000 et qui auront négligé de remarquer les couleurs et dessins particuliers de ce numéro du Polyscope, je profite de l’occasion pour leur rappeler que le thème de ce journal est celui de la St-Valentin. Et comment, en cette période bien spéciale (spéciale dans le mauvais sens, évidemment), ne pas parler des préliminaires américaines qui ont lieu en ce moment même. En réalité, j’ai très peu de choses à dire à ce sujet, car je n’arrive pas vraiment à prendre position. McCain est le candidat typique républicain qui me dégoute, Entre Clinton et Obama, le choix semble plus difficile, l’expérience contre la jeunesse, la femme contre le noir, mais est-ce que les États-Unis sont suffisamment ouverts pour élire une femme ou un noir? Tout ça pour dire qu’après la réélection de Bush il y a bientôt cinq ans, je suis prêt à tout et à n’importe quoi.

***

Mais chose selon moi beaucoup plus intéressante, on pouvait lire dans un fait divers cette semaine qu’un coroner ontarien décréta qu’il était dangereux d’utiliser des cure-oreilles, du genre Q-Tips, parce qu’un homme de 43 ans est décédé suite à des complications découlant d’une perforation des tissus du tympan. Imaginez un homme qui a eu pendant 43 ans les oreilles propres, qui n’a jamais manqué un mot par cause d’encrassage auditif, qui avait le conduit sans doute luisant de propreté. Et qu’est-ce que ca lui a apporté? Il en est mort. On apprendra bientôt que les enfants ont raison, que c’est mal de se laver. Si ça se trouve, prendre une douche est cancérigène.

***

Enfin, je veux terminer cet édito de la St-Valentin sur une sage note pour ceux qui seront célibataires le jour de la St-Valentin et qui chercheront à noyer leur tristesse en procréant sauvagement : n’oubliez jamais qu’il est généralement déconseillé de coucher avec une fille dès le premier soir d’une rencontre. Assurez-vous d’abord de bien la connaître, d’avoir des sentiments à son égard, et d’avoir fait une enquête de crédit complète. La dernière qui m’a fait le coup est partie avec ma télévision plasma pendant la nuit. J’en pleure encore souvent le soir en m’endormant.

À propos des célibataires, je voudrais préciser à la demoiselle qui a commenté dans notre sondage sur vos habitudes sexuelles « qu’il manquait de politique dans le Polyscope » qu’elle a gagné un rendez-vous galant avec moi, et qu’elle peut passer laisser son numéro de téléphone quand elle veut au journal. Et oui, on ne court pas tous après les cheerleaders au Polyscope! (Quoique si elle aime la politique ET est cheerleader, c’est un plus!)

Mots-clés : Saint Valentin (15)

Articles similaires

Histoire de la St-Valentin

11 février 2008

Bon enfin, j’ai réussi à m’infiltrer dans ce numéro du Polyscope pour vous apprendre la vraie raison de l’existence de la deuxième journée la plus importante du mois de février : la St-Valentin (juste après le 15 février journée internationale du chocolat à rabais). Tout le monde pense que la St-Valentin est une journée joyeuse servant à célébrer l’amour... C’EST FAUX. Laissez-moi vous instruire sur cette fête de mauvaises valeurs. Je vais vous raconter...

Shooters et cocktails sexys

13 février 2009

En cette semaine de la Saint-Valentin, le Polyscope a jugé bien de ressusciter la chronique cocktail. Voici donc une liste de shooters faciles à exécuter : il suffit d’ajouter les ingrédients dans un verre à shooter et le tour est joué. Et puisque c’est la Saint-Valentin, cette sélection comporte des noms plutôt… suggestifs. Libre à vous de doublez la dose. Blow Job: ½ oz de liqueur de café (i.e. Kahlua), ½ oz de crème...

Abolissons la St-Valentin !

13 février 2009

Il y a un an, j’étais un fervent partisan de la fête du 14 février. Vous m’avez certainement vu marcher dans toute l’école afin de livrer des roses. Aujourd’hui, je me révolte et j’aimerais abolir le jour de la Saint-Valentin. Bin oui, comme dit mon regretté ami Christian : « il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis ». Pourquoi ? La réponse est simple : j’ai tout simplement fait la...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+

Dans la même catégorie

Quand la ville est hockey

20 octobre 2006

Une page couverture qui parle non pas seulement d’actualité, ni simplement de sport, mais bien du Canadien, de nos glorieux. Non mais quoi, je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais il demeure qu’ici, le hockey est roi, le tricolore notre religion et Ron Fournier notre gourou. Y a rien comme regarder la grande messe du samedi soir en mangeant un copieux repas avec d’autres disciples. Évidemment, il n’est pas question ici...

Nouveaux progreammes

25 août 2005

« Le TC est mort, vive le TC » Le TC, c’était un long et difficile périple qu’empruntaient tous les nouveaux étudiants venus faire un pèlerinage. L’aventure de quatre années — et plus si affinités — finissait souvent en déconfiture lorsque lesdits pèlerins avaient quelque mal à saisir les subtilités de la résistance des matériaux, telles que les entendait un prof impénitent. Ce périple, c’était le tronc commun. Le tronc commun a longtemps été...

Diagramme de pas-de-classe

11 février 2008

Pour plusieurs, la St-Valentin rime avec rose, amour, chocolats, souper romantique aux chandelles, boîtes de chocolats en forme de ‘tits-coeur et cartes de souhaits de Hallmark avec un Cupidon. Pour d’autres, il n’y a aucun mot là-dedans qui rime avec St-Valentin. Non mais sincèrement, vous voyez un mot parmi ceux-là qui se termine en -tin ? Si vous faites partie de la première catégorie, arrêtez de lire ici. Si vous êtes vraiment capables de...