Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Retour sur la soirée Lignes et Accords

Par Salim Adamon & Gregory Gateau

Depuis plus de deux ans, le comité PolyCultures tente de promouvoir à l’Ecole Polytechnique la culture sous différents aspects. Jusqu’à récemment, les principales activités étaient orientées vers la découverte de nouvelles cultures, notamment à travers les journées interculturelles où des étudiants de certains pays étaient invités à monter un kiosque présentant leur pays. Ce type d’activités a eut un succès quelque peu attendu, puisqu’en dehors de nos heures attribuées aux logiciels comme Matlab, Catia, AutoCAD ou mon préféré, MS Visual Studio, beaucoup d’entre nous sont intéressés par la découverte de nouvelles choses, de nouveaux pays, de nouvelles destinations et cultures à visiter. Ayant constaté que les étudiants étaient attirés par ce genre d’activités, nous avons pensé qu’il serait intéressant d’essayer quelque chose de nouveau, de différent. Au cours de nos réunions, beaucoup d’activités ont été proposées, mais nous avons tous accroché sur l’idée des Lignes et Accords. Je ne sais pas si c’est le style de l’activité qui nous a fait tiquer, ou si c’est plutôt juste son nom, mais je dois avouer que ca m’a vraiment plu ! À travers les lignes, on peut penser à l’écriture, la poésie, la littérature, une portée musicale ou encore des lignes dans un dessin, une photo ou une peinture. Derrière le mot accord, on voit tout de suite la musique, mais celle-ci étant si vaste, on peut la voir sous forme de chansons, d’instruments musicaux, de voix et je passe les idées. C’est de cette façon que le concept de la soirée Lignes et Accords est né.
L’établissement d’un concept n’est qu’une chose. Les mises en œuvre pour sa réalisation constituent une autre étape, un autre challenge difficile à relever. Après quelques réunions et un brainstorming plutôt intense, nous avons choisi de faire de cette soirée un moment ou les étudiants de poly viennent montrer aux autres leurs différents talents.
Il fallait dans un premier temps trouver un thème relativement précis pour orienter les éventuels artistes participants et créer une ambiance particulière et caractéristique pour la première édition de l’activité. Le thème Nuance des Émotions nous est venu comme par magie ! Pleins de propositions sont tombés à l’eau quand celle de la nuance des émotions est arrivée. En effet, par les lignes et les accords, par le dessin, la peinture, les poèmes et la musique, il est possible de faire ressentir des émotions fortes. La fréquence des notes dans le cas de la musique, l’intensité des vers pour les poèmes ou les couleurs dans un dessin ou une peinture font souvent ressortir des émotions. Nous avions donc un projet bien monté, et l’heure était venue de se lancer dans sa concrétisation.

Il s’agissait maintenant d’aller à la recherche de talents (dont nous étions convaincus de leur existence), et les convaincre de venir s’exposer! Une longue campagne de recrutement fut immédiatement lancée. Je suis sûr que certains d’entre vous se rappellent encore des multiples affiches qui ont fait leur apparition la session dernière, présentes à tous les recoins de poly et comportant des instruments des musiques, des fresques et des lettres ! Il y a eu un message qui a circulé dans les courriels des étudiants chaque semaine pendant plus d’un mois ! Les réponses ont mis du temps à venir. Un certain moment, on pensait qu’il fallait qu’on réoriente le thème de la soirée vers autre chose pour pouvoir organiser une activité plus concrète et plus réaliste. Avec un peu de patience, des réponses nous sont finalement parvenues en masse. C’est fou le nombre de personnes qu’on côtoie tous les jours et qui ont des talents insoupçonnable. Nous avons reçu des emails d’artistes de tous genres, musiciens, peintres, dessinateurs, poètes, certains sont passé nous voir directement au local et ce fut très encourageant. Avec tant de participation, on s’est dit que même si tous les artistes n’honoraient par leurs engagements une soirée pourrait quand même être réussite. C’est ainsi que nous avons commencé à régler des paramètres spécifiques à la soirée, entre autre trouver du matériel pour les musiciens et discuter des thèmes de la soirée avec les artistes.

L’activité a donc eut lieu le 31 janvier à la rotonde à partir de 17h. Le décor était sympathique. À l’étage principal, il y a avait un podium monté pour les musiciens et les poètes, équipé de multiples instruments musicaux : piano, violon, guitares électriques, saxophone… Pour ce qui était des tables pour le public, elles étaient décorées autour du thème de la soirée : la Nuance des Émotions. Sur les tables ornées de fleurs étaient posées des bougies de différentes couleurs dont les flammes représentent le symbole même de la puissance créatrice résidant en chacun de nous. En bas, il y avait notre « bar » où de la nourriture était servie, avec des cocktails de fruits exotiques et bien originaux qui ont eu beaucoup de succès (le BananaRama m’a personnellement beaucoup plu !).

En haut, il y avait les dessins, peintures et photos. Ceux-ci reflétaient toutes des émotions, allant de la joie à la tristesse, de la passion à la peur, du calme à la solitude. Les artistes étaient tous présents et expliquaient leurs travaux aux personnes intéressées. « Les talents de ses artistes sont incroyables » m’a-t-on dit après la soirée. Le public semble avoir été touché par de nombreux aspects de l’exposition.
Vers 18h, le show musical et poétique a démarré. Simplement impressionnant ! Il y a eu de tout, de l’énergie dans les interprétations vocales, de l’intensité dans les morceaux joués au piano, de la joie et du mouvement dans les morceaux joués en groupe. Certains étudiants ont ramené leurs bands. Au programme, il y avait des pianistes avec beaucoup d’années d’expérience, un guitariste autodidacte, des violonistes talentueux, un saxophoniste, un trompettiste, des chanteurs et chanteuses pour la grande majorité étudiants de poly ! J’étais aussi très heureux de savoir que beaucoup de ces artistes ont pris le temps de s’entrainer longuement pour cette soirée. L’un d’entre eux est même venu à notre local pour jouer devant nous, histoire de se mettre à l’aise en présence de monde. Les deux poètes aussi ont été bien appréciés du public.

Lignes et Accords nous a plongé dans un monde qui diffère nettement de celui nous entourant caractérisé par le stress des devoirs et des examens. Quelle soirée ! On aurait dit que chacun des spectateurs était transporté dans une autre dimension. Ainsi nous aimerons remercier tous ceux qui ont voulu partager cette expérience avec nous. Un grand merci aussi à ceux qui ont aidé à l’organisation que ce soit au niveau financier comme au niveau logistique. Je pense notamment à l’Association des Étudiants du Cycles Supérieur et le marché Adonis sans qui cet évènement n’aurait certainement pas eu lieu ! Nous tirons un bilan très positif de cette soirée. Encore une fois, Polycultures a su réunir des étudiants pour un projet commun. Cette activité nous a permis de rencontrer plein d’étudiants intéressants et de faire découvrir aux autres les talents qui se cachent dans notre école.

Dans ce même souci de promouvoir l’art et de refléter la diversité culturelle à l école, le comité organise en mars prochain un événement caractéristique d’ampleur considérable : Les Journées Interculturelles (deuxième édition). On vous y attend tous ! Le mot d’ordre est le même : déposez vos cahiers et stylos et venez découvrir avec nous tout sur les individus que vous côtoyez chaque jour à l’école !

Polycultures ; là ou la culture et le génie se rejoignent




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.