Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

CCCP Beenox’88: Un succès sans précédent!

Le samedi 19 janvier 2008, l’École Polytechnique a vécu un évènement spécial durant lequel 6 universités se sont disputées les premières places de la compétition de codage CCIP Bennox’08 organisée par IEEE-Poly.
Après la réussite de la 1ère édition à l’université de Sherbrooke (CCIS Beenox), voilà que c’est au tour de Polytechnique de rééditer le succès avec la CCIP Beenox’08. Cette édition s’est démarquée par une organisation exceptionnelle qui a été fortement appréciée aussi bien par les compétiteurs que nos commanditaires.
La compétition s’est révélée extraordinaire, réunissant 63 étudiants de plusieurs universités : Sherbrooke, Trois–Rivières, Collège Militaire Royale du Canada, l’Université de Montréal, l’École de Technologie Supérieur et bien sûr l’École Polytechnique de Montréal.
Le défi a été relevé avec brio par chacune des équipes participantes de 8h00 du matin jusqu’à 21h15 pour nous donner le classement final suivant :
-Prix CCIP Beenox’08 (1000$) : Équipe de Sherbrooke;
-Prix Coveo (400$) : Équipe de Polytechnique;
-Prix Polytechnique (400$) : Équipe du collège militaire royale du Canada;
-Prix Coopoly (100$) : Équipe de Polytechnique;
-Prix Coopoly (100$) : Équipe de Trois Rivière et de Polytechnique.

L’équipe IEEE-Poly a fait un travail remarquable et titanesque pour assurer le meilleur environnement aux compétiteurs. Nous saisissons l’occasion pour remercier l’école Polytechnique de Montréal pour sa précieuse aide aussi bien le service de communication que le service de l’audiovisuel, le service des immeubles, et bien sûr la direction générale de l’école ainsi que le département génie informatique génie logiciel.

Le grand mérite aussi revient à Beenox, le partenaire de IEEE-Poly, qui a supporté cette compétition.

IEEE-Poly voudrait remercier par la même occasion tous ses commanditaires : L’ordre des ingénieurs du Québec, Coopoly, PolyCopie, IEEE-Montréal, Sun Microsystems et Microsoft.
À la prochaine édition!




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.