Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Uniformisation des frais et délais d’accès aux copies d’examens

Par Katherine DߴAvignon

Étant arrivée aux trois-quarts de mon mandat de vice-présidente à l’éducation, je vais vous donner une légère mise à jour sur l’un des dossiers dont je traite cette année, soit celui de l’uniformisation des frais et délais d’accès aux copies d’examens.

À Polytechnique, les copies originales des examens intra-trimestriels sont généralement remises aux étudiants et ces derniers sont autorisés à les conserver. S’ils ont des revendications à faire au sujet de la correction ou du barème, ils doivent redonner leur copie avant la fin du cours ou aller voir le professeur pour demander une rencontre. Le règlement 7.9.1 des études au premier cycle stipule d’ailleurs à ce sujet que : Lorsqu’un professeur remet des copies corrigées de contrôle périodique ou de travaux en mains propres aux étudiants, ceux qui désirent se prévaloir de la procédure de révision doivent remettre leur copie au professeur dans le court délai que celui-ci accorde. Cette approche permet donc à l’étudiant de prendre connaissance de ses erreurs et des critères d’évaluation, de s’assurer que la correction a été faite en conformité avec le solutionnaire ou encore simplement de vérifier la sommation des points.

Un problème survient toutefois lorsque vient le moment d’accéder aux examens finaux et autres évaluations qui ne sont pas remises en classe par le professeur, ou rendues accessibles à son bureau par celui-ci. Actuellement, lorsqu’un étudiant souhaite avoir accès à sa copie, la procédure dicte que celui-ci doit se présenter au secrétariat du département offrant le cours et y faire une demande afin d’accéder à une photocopie de son examen ou de son évaluation. La gestion de ces requêtes est entièrement sous la juridiction des départements et par conséquent, les tarifs imposés ainsi que les délais requis varient d’un département à l’autre. Pour fin de comparaison, les détails de ces frais et délais, récoltés par les représentants étudiants en 2002-2003 et 2006-2007 auprès des départements, sont présentés au tableau ci-dessous.

De nombreuses plaintes furent reçues au travers des années à ce sujet et c’est pourquoi le vice-président à l’éducation a, en 2002-2003, fait parvenir à ce sujet, une demande par écrit auprès de monsieur Pierre Lafleur, le directeur de l’enseignement et de la formation. Cette requête demandait notamment que les frais et les délais pour l’obtention d’une photocopie d’une évaluation ou d’un examen soient raisonnables et justifiés et que ceux-ci soient uniformes entre les départements.
Cette requête étant restée jusqu’à présent sans réponse, une nouvelle requête fut effectuée auprès de la sous-commission des études le 15 novembre 2007. Celle-ci demandait un délai uniforme de 24 à 48 heures et l’élimination des frais pour l’accès à une copie d’examen. Le désir d’uniformiser les frais et délais fut accueilli plutôt favorablement par les membres de la sous-commission des études qui énoncèrent toutefois la nécessité de conserver certains frais associés à la requête de photocopie afin d’agir en tant que ticket modérateur. Une recommandation fut donc émise suggérant que l’Assemblée de Direction examine la problématique afin d’y trouver une solution favorisant des frais et des délais raisonnables.
Nous attendons donc de voir ce qui se produira dans ce dossier… la balle est dans le camp des départements!
Si vous avez des questions ou des plaintes à formuler sur n’importe quel aspect d’un cours ou même de votre bacc en général, n’hésitez pas à venir me voir! Vous pouvez aussi sauver de l’énergie en restant assis et en m’envoyant un courriel à education, aep.polymtl.ca.

C’est ça qui est ça!

Articles similaires

Le polytechnicien antisocial

19 septembre 2003

Les énoncés les plus saugrenus sont souvent le fruit d'un assemblage homogène et cohérent d'idées disparates que le hasard a uni dans un esprit destructuré. On me suit ? Les conditions ayant été réunies en ma personne, voici comment je construis cet énoncé fort simple qui recèle une partie de la vérité qui anime le monde - ici, on se restreindra à Poly - : le polytechnicien est anti-social. Partons d'une anecdote très récente,...

Rentrée 25 août

25 août 2006

Il me vient parfois des questions existentielles, comme ça, sans raison. Il faut savoir que cette première parution du Polyscope en cette 40e année d’existence est entièrement dédiée aux nouveaux étudiants de Polytechnique. Dans ce contexte, je me demandais donc quel devait être le sujet de cet éditorial, et pour ceux qui se le demanderaient, oui, le sujet de mes articles entre pour moi dans la catégorie des questions existentielles. Le sujet de cet...

Poly pubs pour les Poly portes ouvertes

23 janvier 2004

Ceci est un message subliminal surperfectionné, débité suite à un réveil postraumatique. Vous étudiez à l'École Polytechnique ? Vous habitez près d'une Polyvalente ? Vous dormez dans une Polyclinique, mangez à la Polycantine ? Vous aimez le Polysport ? Les Polyshows ? Le Polythéâtre, la Polyradio ? Vous êtes un as de la Polyconnerie ? Seriez-vous Polydébiles ? Trop tard ! Plus d'espoir pour vous, vous êtes démasqués ! Sur les ondes de CKOI...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.