Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.
Publicité-- --Publicité

Pop Montréal

Publicité-- --Publicité

Prélude

J’suis allé chercher ma passe média pour le journal pour lequel je travaille aujourd’hui. Ils nous donnent, avec la passe, un sac rempli de surprises, que je vais garder pour moi-même, dont le beat egg que Renaud m’a piqué ce soir, et des CDs.

Spectacle

Le choix était dûr en ce premier soir de POP Montréal – il le sera toute la semaine avec plus de 300 shows en 5 jours – mais j’ai opté pour Caribou à La Tulipe. D’abord parce que je n’avais entendue que des bonnes critiques (et franchement je n’ai pas été déçu !) et ensuite parce que c’est proche de chez nous (je suis paresseux parfois, j’ai mes faiblesses comme tout le monde…)
La soirée avait abord commencé par une prestation du band montréalais Miracle Fortress. Prestation que j’aurais bien aimé voir et que j’ai raté pour des raisons encore obscures à ce jour. Mais je suis arrivé à temps pour entendre ce qu’avait à offrir le groupe Born Ruffians…
C’était du bon rock indie. Assez simpliste : guitare, base, drum. Mais j’ai bien embarqué dans la musique. Les chansons frôlent parfois le folk, parfois même quelques touches de blues, et les membres semblent bien à l’aise devant le public. Ça adonne bien, ils ont plein de shows de bouclés dans les prochaines semaines… !

Entracte

Je traverse Papineau, je vais me prendre deux shooters avec Renaud, et on revient à temps pour la solide performance de Caribou – projet anciennement nommé Manitoba, nom qui a dû être abandonné dû à des poursuites d’un ancien rockeur du même nom- une bière à la main.
La musique de Caribou m’a surpris et dérouté à la fois. Je ne m’attendais pas à un rock/pop aussi psychadélique et expérimental sur scène; l’album m’avait paru plus calme et rangé. En spectacle, la musique était complètement hypnotisante et nous obligeait à danser. Les jeux de lumières accentuaient très bien cet effet.
C’est surprenant d’apprendre que Caribou est l’oeuvre d’un seul homme : Dan Snaith. Bien sûr, il est accompagné d’autres musiciens sur scène, mais lorsqu’on écoute le dernier album, Andorra, on a l’impression qu’un band complet est derrière la consolle.

Conclusion

Je vais me coucher si je veux me garder en forme pour demain ! Je vais voir Final Fantasy, avec Ohbijou et Basia Bulat. Il y a bien sûr une multitude de spectacles ce jeudi soir, à vous de consulter par ici.

Mots-clés : Musique (217)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.
Publicité--
--Publicité

Dans la même catégorie

Cirque : « La Vie » – Les 7 doigts de la main

31 octobre 2008

La mort sera tout un spectacle.Voilà le défi que promet de relever la troupe de cirque contemporain Les 7 doigts de la main, dans leur plus récente production intitulée, quelque peu ironiquement, La Vie. Dans un savoureux mélange d’art circassien, de cabaret et de théâtre, teinté d’humour noir et provocateur, les septs membres de la troupe montréalaise, à la fois chorégraphes et interprètes, nous présentent un spectacle multidisciplinaire, accompagnés du versatile DJ Pocket aux...

À venir d’ici l’automne

25 mars 2011

Le printemps en est encore à ses premiers jours que l’on fait déjà des plans pour combler les soirées de l’été qui se dessine un peu plus de jour en jour. Question de s’y retrouver parmi les centaines d’activités et de festivals qui meubleront les rues de la ville et les agendas de ses résidents, voici quelques suggestions qui pourront peut-être vous donner l’envie de faire quelques découvertes musicales tout en profitant du beau...

Mile Ex End : le nouveau festival hipster de Montréal

28 août 2017

Le Mile End a trouvé son festival. Les 2 et 3 septembre prochains sous le viaduc Van Horne. On aurait difficilement pu faire mieux comme programmation de la première édition du festival Mile Ex End! Entre City and Colour, Patrick Watson et Basia Bulat, le collectif MishMash fait fort et comble le quartier Mile End, connu pour sa tendance hipster. Mile Ex End nous offre donc un florilège de groupes indie-folk-rock, principalement montréalais, comme Charlotte...