Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Poly assise sur une bombe

La réputation phalloïde de la tour de l’Université de Montréal n’est plus à faire. Par contre, il est moins connu que Poly est dotée, elle aussi, d’un engin aux allures semblables, même si sa taille laisse un peu à désirer (détail qui, je l’ai répété maintes fois, n’importe que très peu). Cette cheminée, il faut bien l’avouer, n’est pas remarquable au premier coup d’œil, notre attention étant généralement détournée par la palette de couleur agressive de l’édifice Lassonde. Par contre, en la regardant de plus près (métaphoriquement, notez-bien, quand on regarde de très près, on ne voit que de la brique), elle a un petit air de déjà vu, comme une gueule de cheminée de raffinerie ou de réacteur nucléaire. Est-ce que Poly transforme secrètement de l’huile de roche en précieux pétrole pour contrer la montée du prix du baril? Sommes-nous assis sur une bombe à retardement qui pourrait sauter tel un Tchernobyl québécois? Ces questions, pertinentes bien que toujours sans réponse des autorités officielles (remarquez qu’on ne leur a pas encore demandé, mais quelle phrase pleine de mordant!), méritent qu’on leur porte une plus grande attention, car je vois déjà le drame apparaître sous la forme d’un Colin Powell agitant une éprouvette remplie de poussière blanche au conseil de sécurité de l’ONU en accusant le nouveau DG, Christophe Guy, de cacher des armes de destruction massive. Il ne faut pas oublier non plus la rumeur des étudiants étrangers disparus à qui on refuse la résidence, et qui se retrouveraient à pelleter du charbon pour alimenter les chaudières qui alimentent le procédé de fabrication d’eau lourde de Poly. Seule chose vraiment connue sur cette cheminée, on sait que les deux tiers de la chaleur y passant sont récupérés pour chauffer le pavillon Lassonde, de quoi faire exploser les niveaux d’efficacité énergétique de notre pavillon de couleur préféré. Est-ce suffisant comme information? J’en doute. Il faut poser plus de questions. Apprenons des leçons du passé. Imaginez ce qui se serait passé si on ne s’était jamais interrogé sur les cheminées d’Auschwitz! Je vous laisse sur ces réflexions pertinentes, ne manquez surtout pas la semaine prochaine mon article sur le hamster géant qui court dans la roue géante activant les escaliers roulants de tout Poly!




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Sondage…

17 mars 2006

Dans notre édition du 24 février, nous vous avons présenté un sondage qui concluait que la connaissance qu’ont les étudiants pour les dossiers gérés par l’Association Étudiante de Polytechnique était très limitée, même parmi les impliqués. Le président sortant, François Corriveau, a évidemment défendu la pertinence de l’association. Il est indéniable qu’une association étudiante est essentielle, et c’est généralement la norme que celle-ci agisse dans l’ombre puisque c’est son rôle de prendre en charge...

Soirée chaudement épicée

6 octobre 2006

Hein!? Ça a déjà commencé? Effectivement, à 19h25, les Mars Volta avaient entamé leur spectacle, même si le billet disait que le show débutait à la demie… Cependant, je peux m’estimer chanceux d’avoir raté même 5 minutes de ce supplice. Avec leur nouvel album Amputechture comme pièce centrale de leur partie, le groupe laissait prévoir que le nouveau matériel me serait toujours aussi indifférent que les chansons que je me suis forcé d’écouter avant...

Rejoignez le club des nageurs!

25 octobre 2013

Ils sont beaux, ils sont mouillés et ils nagent bien. Attachez vos «cass» de bains parce que cette semaine, on plonge dans l’univers de Free! Le concept n’est pas nouveau: de belles personnes à moitié dénudées, des plans qui ne laissent pas grand chose à l’imagination, bref, du fanservice. Ce sont le plus souvent les personnages féminins qui se retrouvent dans des postures douteuses, mais pas dans Free!. C’est pourquoi cet anime a fait des...