Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

L’Halloween pour pas cher

Je n’ai pas été très inspiré cette semaine pour un article. Je me suis donc acheté une super caméra digitale de la mort et j’ai pris des photos de mes orteils, du plancher et de ma chambre toute la fin de semaine. Vu qu’il y a un mode vidéo, je me suis ramassé avec 13 vidéos de moi qui lis les instructions et de mon chien qui me regarde avec l’air de ne pas comprendre ce qu’il doit faire, un peu gêné.

Ce qui a bouffé le plus de mon temps, c’est que je me suis cousu un petit étui Renaud D’André. Je suis pas encore sûr du logo de ma marque, mais une fois que je serai décidé, je vais les vendre à des prix astronomiques. De cette façon, les petites madames vont se dire : « ah ! C’est une bonne marque ça Renaud D’André…Je pense que c’est français » Pis dans le fond je fais ça dans mon sous-sol qui sent l’humidité à côté du tas de pneus d’hiver.

Il n’y a pas juste ma caméra, quelque chose m’a coupé l’inspiration… j’ai appris qu’il est mieux de ne rien dire que de dire n’importe quoi. J’étais bouleversé ! J’ai relu mes articles et POW ! C’est tombé comme une brique ! Je dis n’importe quoi !

Toute ma vie j’ai dit n’importe quoi ! Mes amis du Polyscope m’ont expliqué que de dire n’importe quoi était complètement différent que d’écrire n’importe quoi.

Une fois rassuré, j’étais en feu ! J’avais retrouvé toute ma confiance en moi !

Vous êtes chanceux !

J’ai décidé de me prendre en avance et de vous parler de mes trucs sur les costumes d’halloween.

S’il y a quelqu’un qui, le 31 octobre prochain, a un peu de courage, s.v.p. dites aux vieilles madames que la tire Ste-Catherine c’est pas cool! C’était peut-être le bonbon le plus « wild » en 1920, mais ce qui cool maintenant c’est la petite poudre qui pétille dans la bouche, pis là tu fais de la musique en ouvrant ta bouche…pis après t’as mal au ventre.

Je commence en vous parlant d’un classique. Le Mini-Wheat. Il est de forme simple et ne porte que des gants blancs et des bottillons. Moi je te propose de découper deux plaques de carton ondulé, une en avant, pis une dans le dos. T’attache avec de la corde pis tu mets de la farine sur le dos… À couper le souffle !

C’est plate que le Mini-wheat porte son côté givré sur le dos. Faut toujours qu’il se revire pour admirer son givrage. Je suis sûr que le Mini-wheat serait tellement plus fier s’il avait le côté givré sur le ventre…Comme un shag en sucre ! Pis là les filles viendraient le licher. Par contre on le trouverait Gino, ce qui fait qu’on n’en mangerait pas. Nous on aime manger des choses pas trop fières comme des gummy bears. Quoique Tony le tigre est fier pas à peu près ! Je vais y repenser…

Un autre déguisement facile c’est de vous déguiser en vieille madame qui vient de se faire coiffer. C’est facile, tu prends une perruque pis tu mets un sac dessus.

Si vous avez vraiment pas d’ar- gent vous pouvez vous déguiser en fromage fêta en enfilant un gros bloc de styrofoam. Si vous habitez Parc Extension, vous pouvez en plus vous mettre chum avec une tomate, pis une laitue pis vous promener ben serré pis dire que vous êtes une salade grecque.

Dans le cas où vous avez vrai- ment pas d’argent, quoi de plus économique que de se déguiser en Gérald Tremblay ou en Pierre Bourque ? Ils ont distribué des masques à découper partout dans la ville !

Je sais que si t’es un gars pis que t’as une sœur, il n’y a rien de plus facile que c’est de se déguiser en fille. Mais vu que c’est gay et parce que les personnes âgées pensent juste que t’es une fille qui s’est pas déguisée je dis « non ! ».

Les seuls gars qui ont le droit de se déguiser en filles, c’est les gars d’info. Quoi, ça prends des filles ! Mais là, Je vous en prie ! Ne buvez pas, ça peut tellement mal tourner !

Quand j’étais petit, mon film préféré était Parc Jurassique. Dans ce film on voit qu’une grenouille peut changer de sexe si elle est « trop » entourée du même sexe. À ce sujet, j’ai une question indiscrète, mais je crois qu’il est temps que quel- qu’un la pose. Ça s’adresse juste au monde en informatique.

Est-ce que ça marche avec les humains le truc de la grenouille? Si oui, est-ce déjà arrivé comme en plein milieu d’une classe ? Est-ce que c’est sur Youtube?!

J’aimerais finir cet article des plus instructifs en réalisant que c’est pas parce que tu mélanges du pesto, de la fleur de sel, du filet mignon, des herbes de provences, de l’huile d’olive extra vierge par- fumée à la truffe, le tout arrosé d’une lampée de vin blanc que ça goûte bon. Mais rajoute de la pâte à biscuit…Mmmmm !

<< Truc précédent|Truc suivant >>

Mots-clés : Le truc à Renaud (27)

Articles similaires

La drogue du futur

11 novembre 2005

Tous ces nuages semblent bien arrêtés au dessus de nos têtes. Depuis maintenant un mois, le soleil est au deuxième étage du ciel. Tout ce gris prend sur moi l’énergie néces- saire au sourire. Je ne suis pas dépressif, mais j’ai eu besoin de médicaments, de drogue. Oubliez le liquid paper pis le Ajax! J’ai trouvé la drogue idéale! Elle n’est pas chère, elle ne crée pas de dépendance, elle n’affaiblit pas les facultés...

Tomatine

10 novembre 2006

Pour une école d’ingénierie, je trouve que les gens manquent d’ingéniosité. Je vois autour de moi les gens devenir dépendants. Ils ont de plus en plus besoin d’un outil spécifique pour chaque tâche. Je suis convaincu que plusieurs personnes ne pourraient pas supporter le retour des bons vieux téléphones en canne de conserve si jamais les cellulaires s’avéraient aussi cancérigène que Tchernobyl. Vous savez qui est la grande coupable de ce ramollissement des êtres...

C’est avec des cennes qu’on fait des doigts

30 septembre 2005

J’aimerais dire à tous ceux qui comme moi ne faisaient plus con- fiance aux partys dit Super, Méga, Hardcore, Latino, Cool ou Horny. Ben là si t’entends dire que Molson fait un Méga-Party, ben c’est vrai ! Dimanche passé y’avait 14 pitounes d’annonces de bière sur des palet- tes de caisses de bière, des motos qui faisaient des flips pis la fille de Normand Bratwait ! Mais t’étais pas là... Si je dis ça...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Au delà de cette limite votre ticket n’est plus valable

3 février 2006

Bon. Il est hors de question d’imaginer ici que je vais vous passionner par un écrit cinglant ou fl amboyant. J’en suis rendu à la phase quatre décrite par Stéphane Dompierre, l’auteur du Petit pas pour l’homme, et Le taureau n’est vraiment pas clément, soit dit en passant. Aussi je me contenterai de vider sur vous ma bile et mon fl egme, ma hargne et ma nonchalance. Si vous vous aventurez au-delà de ces...

Tant qu’il y aura des professeurs

17 février 2006

Un ami à moi, docteur depuis fort longtemps, me faisait remarquer que soutenir une thèse au doctorat était une épreuve qui consistait juste à se faire accepter d’une communauté scientifique en utilisant ses codes, et en témoignant de sa propre capacité à en prolonger l’existence. J’insisterai sur cette seconde partie de la phrase, avec pour témoin mon expérience aux cycles supérieurs, qui m’a fait croiser plus d’un chercheur dont on me demandait de prendre...

En vedette cette semaine, DJ Champion et ses G-strings

17 mars 2006

Quoi? Votre cher journaliste donne maintenant dans la musique électronique? Non, il n’est pas tombé sur la tête, il apprécie simplement le son unique que procure Maxime Morin, alias DJ Champion. C’est ainsi que votre reporteur s’est dirigé au Métropolis, vendredi dernier, afin de se déchaîner une bonne partie de la nuit. Le spectacle était programmé pour 20h00 et s’est ainsi que le gars qui écrit ses lignes, fidèle à son habitude, s’est présenté...