Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Soyez responsable

Depuis l’avènement de la société de consommation, les Nord-américains consomment de plus en plus, au point où il faudrait maintenant plus de quatre planètes Terre pour subvenir aux besoins de la population si tous les gens dans le monde consommaient comme nous. Par ailleurs, de par leur nature même, de nombreuses compagnies n’hésitent pas à poser des actes douteux comme l’exploitation de travailleurs dans le tiers-monde pour maximiser les rendements pour leurs actionnaires.

Heureusement, les compagnies sont très sensibles aux demandes de leurs consommateurs et sont prêtes à changer leurs manières de faire pour plaire à leur clientèle. C’est cette constatation qui a mené à la création du slogan « Acheter, c’est voter! », popularisé par le livre du même nom de Laure Waridel. Même s’il peut parfois être difficile de se faire entendre à travers les organes démocratiques traditionnels, on peut tous avoir un impact sur le monde. Cet impact, aussi minime soit-il pour un acheteur individuel, devient significatif lorsqu’un grand nombre de consommateurs décident d’utiliser leurs dollars pour voter et faire des achats conformes à leurs valeurs.

Les possibilités d’avoir un impact positif sur le monde en consommant de manière responsable sont nombreuses, mais elles ne sont pas toujours bien publicisées. C’est pourquoi le SCRUTÉ et UniVertCité, deux comités de l’Université de Montréal, ont décidé de publier un guide de consommation responsable: le Guide du consomm’acteur. Ce petit guide d’une soixantaine de pages répertorie de nombreux trucs et adresses pour faire des choix de consommation éclairés à Montréal. On y parle entre autres de commerce équitable et d’achat local, d’alternatives à l’auto, ainsi que de manières de réduire notre consommation énergétique et notre impact environnemental en général.

Le Guide du consomm’acteur est disponible gratuitement sur Internet (accessible à partir de la page de liens du Polysphère, www.polysphere.ca). Vous pouvez aussi vous le procurer dans un format papier pratique à Coopoly pour la modique somme de 1,25$.

En espérant que ce guide puisse vous aider à faire des choix éclairés, le Polysphère vous souhaite une bonne consommation responsable!

Mots-clés : polysphère (21)

Articles similaires

Génie et Culture : incompatibles?

31 octobre 2008

CULTURE. Un mot qui peut susciter à Polytechnique différentes réactions rien que par la lecture de ses caractères : la curiosité de celui qui meurt d’envie d’apprendre autre choses que les modélisations de la semaine, ou le dédain de l’autre qui, en lisant ce journal, est persuadé qu’il a du se tromper de direction après avoir monté les rampes du métro. Ces deux réactions paraissent totalement contraires l’une de l’autre, mais un point commun...

Copenhague : préparez vos munitions !

8 janvier 2010

Personnellement, je suis un peu écœuré d’entendre des souhaits pour l’an 2010. De mon côté, je suis malheureux que 2009 se soit terminé sur l’échec de Copenhague au sommet de l’ONU sur le climat. Ainsi, au lieu de transmettre mes souhaits pour un monde d’équité climatique, cette année, ma résolution sera de l’exiger. En passant, désolé pour mon introduction obtuse, mais ça va me permettre de finir sur une note plus positive ! Bilan...

Comment rendre durable

11 février 2008

Par Rosalie Bélanger-Rioux C’est du 31 janvier au 3 février que l’Université McGill sera l’hôte du 3e Colloque québécois des Campus durables, le 5e rassemblement entre des étudiants universitaires impliqués en environnement et développement durable. Cet événement s’adresse à tout étudiant intéressé par l’importance des aspects sociaux, écologiques et économiques du développement au sein des opérations, des plans de cours et des attitudes de la communauté dans son institution d’enseignement post-secondaire. Malgré le fait...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

L’AELEP et l’accomodement raisonnable

23 mars 2007

À l’heure où l’expression « accommodement raisonnable » semble faire de moins en moins l’unanimité au sein de la communauté canadienne, un bref retour en arrière s’impose afin d’avoir une meilleure perspective de toute la situation. C’est dans les années 90 que le Canada, afin de combler ses 10 millions de km2 de terres encore vierges mais surtout à court de main d’œuvre, a ouvert ses portes à l’immigration. De ce fait, des centaines...

Entrepreneur

23 mars 2007

Bien qu’encore marginal, l’entrepreneurship au sein de notre communauté universitaire marque des points. La centaine d’entreprises lauréates issues de notre concours annuel Entrepreneurship & Innovation témoigne du fait suivant : De jeunes universitaires créent des entreprises (pour informations : www.hec.ca/entrepreneurship). Bassin propice à l’innovation, formations académiques prédisposant à l’entrepreneurship, notre campus offre un terrain fertile à la création des entreprises de demain. Dans un Québec qui devra compter sur une toute nouvelle génération...

Cuba sì

23 mars 2007

Si vous me le permettez, j’aimerais vous entretenir de l’expérience que j’ai vécue ces deux dernières années au sein de la Brigade Québec‑Cuba. Cette brigade existe depuis déjà seize ans et elle organise chaque été un séjour de trois semaines dans le but d’effectuer des travaux volontaires, évidemment à Cuba. Nous n’avons pas la prétention de changer le monde, la brigade étant avant tout un moyen d’échange culturel, de même qu’un geste de solidarité...