Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Musica Camerata

Musica Camerata est un ensemble de musique de chambre composé de violonistes, de violoncellistes, d’altistes, d’un flutiste, d’un clarinettiste et d’une pianiste. Ce groupe a été fondé en 1970 et depuis sa fondation, ses membres ont donné plusieurs concerts à travers le monde, notamment en Argentine, au Costa Rica et aux Étas-Unis. Ainsi, samedi le 10 février dernier, ils en étaient à leur 307e concert.

Le groupe donne tous ses concerts montréalais à la salle Redpath de l’Université McGill. Cet endroit est une ancienne salle de la bibliothèque donnée à l’université en 1893 par Peter Redpath et son épouse, Grace Wood. D’ailleurs, un de ses portraits orne la salle. En 1952, cette salle de lecture fut convertie en salle où l’on donne des récitals et des réceptions. De plus, en 1981, la réplique d’un orgue de la Renaissance française fut offerte pour faire honneur à ce nouveau rôle. Cette salle semblait donc tout indiquée pour accueillir l’ensemble Musica Camerata.

En effet, une ambiance intemporelle règne dans la salle Redpath et lorsque la musique a commencé, nous aurions pu nous croire dans une université de la Nouvelle-Angleterre des années 1960. D’ailleurs, le spectacle m’a fait penser directement à une scène de Love Story.

Le spectacle de samedi soir dernier a commencé avec une pièce de Josef Suk, un ancien étudiant de Dvorak, interprétée par Berta Rosenohl au piano, Luis Grinhauz au violon et Mariève Bock au violoncelle. Celle-ci a été suivie d’un trio à cordes de Roland Alexis Manuel Lévy, un musicologue et grand spécialiste de Maurice Ravel. Ainsi, l’altiste Chantale Boivin s’est joint aux violonistes pour ce morceau, que j’ai plus apprécié que le premier, car je le trouvais plus accessible. Le concert s’est terminé sur une pièce de Gabriel Fauré, reconnu comme un des maîtres de la mélodie française. Cette dernière pièce a été ma favorite, car c’était la plus vivante.
Ainsi, si vous aimez la musique de chambre ou si voulez vous y initier, je vous recommanderais leur prochain spectacle au cours duquel ils présenteront des pièces de Srul Glick, Bernard Herrmann et John Field (une création canadienne). Par contre, je crois qu’il serait bénéfique d’écouter quelques pièces des compositeurs avant de se présenter au spectacle afin de pouvoir mieux apprécier leur style.


La 37e saison de Musica Camerata, le premier ensemble de chambre canadien, se poursuit en 2007. Le prochain concert aura lieu le samedi 24 mars prochain à la salle Redpath de l’Université McGill. www.camerata.ca




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.