Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

La semaine de relâche (lire étude) approche à grands pas. Quel programme avez-vous prévu pour vous amuser entre deux bouquins?

Benjamin, Génie civil

«Mes intras sont avant la semaine de relâche, je vais donc pouvoir en profiter pleinement. J’ai prévu quelques games de hockey tant qu’il fait assez froid, et probablement une fin de semaine dans un chalet.»

Imad, Génie mécanique

« Pour moi la semaine de relâche c’est une arnaque, ils te font croire que tu vas te reposer, mais tu passes le plus clair de ton temps à essayer de renflouer tes cours (ils sont déjà à moitié coulés).»

JC, Génie mécanique

« Je vais aller faire du ski et essayer d’éviter d’étudier pendamt la semaine de relâche, histoire d’avoir une vraie semaine de rush à partir du 13 mars.»

Mots-clés : Sondage (10)

Articles similaires

Sondage sur l’homosexualité à Polytechnique

3 novembre 2006

Vous vous souvenez peut être de la page de couverture satirique selon laquelle l’homosexualité frappait aussi les animaux (référence aux propos tenus par M. Fournier, président du conseil d’administration de Radio - Canada , le 17 septembre à la table de Guy Lepage). Cette première page avait déclenché plusieurs réactions, notamment d’incompréhensions. Nous avons donc décidé pour le grand retour du sondage de revenir sur cette question en vous demandant ce que vous en...

Retour sur la tragédie de Dawson: votre opinion

29 septembre 2006

Deux semaines après qu’un jeune homme de 25 ans soit entré armé dans le collège Dawson et ait ouvert le feu sur des étudiants, blessant 19 personnes, dont une mortellement, avant de se donner la mort, nous avons décidé de revenir sur cet évènement et d’écouter ce que vous aviez à dire. La tragédie de Dawson La majorité des réactions recueillies traduisent l’incompréhension, l’émoi, voire le dégoût vis-à-vis des actes du tueur. Ainsi les...

L’ hiver s’est enfin installé durablement après un retard de près d’un mois. Ça vous inspire quoi?

26 janvier 2007

Eric, Génie informatique ‘‘Je suis vraiment content que l’hiver soit enfin arrivé, je suis de l’abitibi et on aime ça chez nous. J’espère que ce retard fera réaliser aux gens que les changements climatiques sont bien réels et qu’il est temps d’agir.’’ Renaud, Génie mécanique ‘‘Mieux vaut tard que jamais. Je ne pense pas que l’hiver va être plus court, mais juste décalé, de janvier à mai, j’ai entendu ça de Jocelyne Blouin. Sinon...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Huit clubs sportifs font leur entrée à l’UdeM

23 mars 2012

Par Mathieu-Robert Sauvé Les adeptes d’aviron, de cross-country, de cyclisme, de ski de fond, de squash, de rugby, de triathlon et de disque volant extrême (ultimate Frisbee) peuvent désormais se regrouper pour pratiquer leur sport au sein d’un des nouveaux clubs de l’Université de Montréal. Cela leur permet de porter les couleurs de l’UdeM à différentes compétitions et activités publiques. Ils peuvent recruter de nouveaux membres et faire connaitre leur sport de différentes façons....

Revoir les règles du jeu en génie-conseil

19 mars 2010

L’infraction à la loi sur le lobbyisme commise par la firme BPR pourrait bien marquer le point charnière d’un resserrement des règles de « développement d’affaires » pour l’instant bien informelles. Par Philippe Doyon-Poulin Le 26 janvier dernier, le commissaire au lobbyisme du Québec a déposé son rapport – qui n’a pas été rendu public, car des procédures criminelles sont étudiées – sur les activités de la firme BPR dans la région du Bas-du-Fleuve. Résultat : 13 employés de la...

Mainmise de la fonction publique par le génie-conseil ?

19 mars 2010

Par Philippe Doyon-Poulin Les firmes de génie-conseil québécoises en mènent large dans les officines montréalaise : de la rédaction des appels d’offres à l’obtention de contrats dits ouverts, les ingénieurs œuvrant au privé semblent contrôler l’ensemble de l’appareil municipal. Tour d’horizon. Selon les journalistes Kathleen Lévesque et Alec Castonguay, 10 firmes d’ingénierie se sont partagé 100 M$ en frais de génie-conseil auprès de la ville de Montréal durant les 4 dernières années. Celles-ci ont la...