Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Le monde selon JP

Une fois de plus, m’en vais chialer contre le gros voisin d’en bas. On aurait pu croire qu’après l’échec de la guerre en Irak, la déconfiture qu’ont subit les républicains, Mr Bush aurait retenu la leçon. Mais non, le New York Times nous apprenait que son administration avait de beaux plans pour frapper sur les méchants Iraniens. Pourtant sur les deux champs de batailles qu’il a lancé durant ses présidences, les mots « succès » et « victoire » ne sont que des chimères qui peuplent les rêves de « durs » de l’administration Bush.

Ceci dit, c’est bien beau de critiquer mais qu’est ce que je propose, hein ? Hé ben rien, je n’ai ni les qualifications ni l’intelligence necessaire pour gérer ce genre de dossier. N’empêche que j’ai quand même l’intelligence de ne pas savoir que je n’ai pas l’intelligence necessaire. Cette introspection, beaucoup de personnes de la maison blanche aurait du se la faire avant de foutre la merde chez des personnes qui ne leur avait rien demandé. Reagan, Dieu républicain a déclaré un jour « les douzes mots les plus terrifiants de la langue anglaise sont I am the government and I am here to help you ». Superbe maxime qu’ils ont oublié d’appliquer au non-étasuniens, comme beaucoup d’autres choses.

Merde

Parlons en de cette merde. Toujours du haut de mon inculture et inintelligence, je me permet de poser une question : Admettons que les États Unis se retirent de l’Irak, pensez vous que tout va se calmer, que les chiites et les sunites vont se tomber dans les bras la rose à la bouche et les larmes aux yeux ? Pensez vous que ceux qui veulent s’exploser dans les métros, les bus, ou les centres commerciaux vont simplement déposer les armes (ou les bombes) et se rendre à la police ? Il y a des raccourcis faciles auxquels il faut faire attention. Les Démocrates de Nancy Pelowsky, crient à qui veut l’entendre qu’une administration démocrate engagerait un retrait rapide des troupes d’Irak. De nombreuses étasuniennes seront alors sauvées, et on laissera les Irakiens dans une merde qu’ils n’ont chié. Dommage parce qu’il y a longtemps, à la fin de la seconde guerre mondiale, le monde s’est réuni autour d’une table pour créer une organisation dont le but était la promotion de la paix dans le monde et tout et tout… mais je me demande où cette organisation est rendue de nos jours. D’ailleurs, dans un moment de déprime si vous voulez rire un bon coup aller jeter un coup d’œil sur le préambule de la Charte des Nations Unies. En voici quelques extrait : « NOUS, PEUPLES DES NATIONS UNIES, RÉSOLUS à préserver les générations futures du fléau de la guerre qui deux fois en l’espace d’une vie humaine a infligé à l’humanité d’indicibles souffrances » ou encore « NOUS, PEUPLES DES NATIONS UNIES, RÉSOLUS […] à unir nos forces pour maintenir la paix et la sécurité internationales ». Ils étaient drôles à l’époque les diplomates.

Terre Promise

Autre spectacle affligeant qu’est de voir des Palestiniens, un peuple meurtri, et ravagé par plus de 60 ans de violence, s’entretuant. C’est tout simplement triste de voir ce peuple pris en tenaille entre Israël, leur propre gouvernement, les factions paramilitaires et la communauté internationalle s’auto détruire. Nombres de gouvernements occidentaux se réfugient derrière une vision monolithique et dogmatique de cette société. Les États Unis (encore) en premier leur nouvel allié de compagnie, le Canada, veulent une fois de plus imposer leur vision de la démocratie et de la bonne gérance. Pire même lorsque les Palestiniens jouent le rôle de la « démocratie » et élisent un gouvernement qu’ils considèrent comme représentatif la communauté internationale les baillonent, leur coupe les vivres, les isolent. L’Italie a élue la fille de Mussolini au Parlement européen, Près de 20% du parlement européen est d’êxtreme droite. La France est passée à un cheveu d’élire un Le Pen à la limite du négationisme, alors qu’attend on pour isoler l’Europe ? N’est il pas plus dangeureux d’avoir des fous à la tête de la France, ou de la Belgique plutôt que d’autres fous à la tête de non-états ? J’arrondis les bords, mais la comparaison n’est pas grossière. C’est cette soi disant supériorité morale des occidentaux qui fourrent toutes les relations internationales.

Enfin, pour en revenir à la Palestine, quelque part je les comprend. J’aurai été un Palestinien, je me serai battu contre Israël, contre mon gouvernement, contre le Hamas, contre mon frère, contre ce destin qui ne veut me voir qu’en victime.

Sego vs Sarko II

J’avais des doutes, de sérieux doutes sur la gaucheté (méchant jeu de mot !) de Ségo. Non pas que je lui donnerai l’ostie sans confession, mais avec son pacte présidentiel Sego attenue un peu mes doutes. (je suis sur que quelque part en France, un des conseillers de Sego vient de pousser un gros « Ouf!, JP est content »). Les politiques qu’elle propose ne sont pas bien novateur ni originaux mais restent dans une certaine tradition de la gauche française. Il y a quand même des points où on se demande si ceux qui lui ont écrit son programme, était bien à leurs affaires : qu’est ce que les camps militaires pour jeunes « racailles » viennent foutrent dans un programme socialiste ? C’est bien ça le hic, avec Ségo, parfois elle verse tellement dans le populisme (et je m’en fous que son père était un militaire) qu’on la prendrait pour un Sarko sur talons.

Hillary vs Obama II

Vive Obama! À bas Hillary!

Erratum : La semaine dernière je confiais ma plume à mon acolyte et frère jumeau Jay Pee. Mesdemoiselles, JP n’a pas 28 ans, ne souffre d’aucune defectuosité mécanique et n’a jamais passé la nuit avec une drag queen.

Mots-clés : Le monde selon JP (4)

Articles similaires

Le monde selon JP

20 mars 2008

Présidentielles américaines Je lisais récemment le blog d’un chroniqueur de la Presse sur ces fameuses primaires américaines. L’auteur se posait la question à savoir pourquoi un tel engouement médiatique pour des élections où nous modestes citoyens non-étasuniens, n’avons finalement rien à dire? Ce pourrait être une question légitime à mon sens, si on parlait des frasques d’un macho populiste et égocentrique fraichement élu à la tête d’un ancien empire (supposément) en déclin, en effet...

Le monde selon JP

16 mars 2007

Lundi soir. Mes examens de mathset de mécanique de la semaine prochaine attendront. Ce soir, je passe ma soirée à regarder Heroes. Une série étasunienne comme seul les étasuniens savent faire. Je me demande ce qui fait qu’on (enfin les freaks comme moi qui passent leur soirée à regarder la tv… soit les ¾ des polytechnicien(ne)s) reste accroché à ce genre de séries. Le petit JP en moi clique sûrement, mais c’est plus le...

LE MONDE SELON JP

23 février 2007

Samedi dernier, le Devoir sortait un (enième) dossier tentant d’expliquer le mystérieux mystère de Québec. La Capitale nationale défierait donc toutes les lois établies (à Montréal par Montréal) et continuerait à faire à sa tête en période électorale. Une page entière pour arriver à la conclusion pourtant évidente, que les Québécois (de Québec) ont voté à droite parce qu’ils sont de droite. Wow! Le Bloc a commencé une introspection suite à sa déconfiture du...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Tchaïkovski, l’homosexualité d’un génie

27 février 2009

Qui dit Tchaïkovski pense à Casse-noisette, à la Belle au bois dormant et au Lac des cygnes : tutus blanc et danseurs efféminés quoi ! Rectifions le tir, loin de là ! Invitée par les Grands Ballets canadiens de Montréal, la troupe de Boris Eifman, provenant de St-Pétersbourg en Russie, nous a offert, les 12-13 et 14 février derniers, un spectacle d’une rare beauté : Tchaïkovski possédé par son double. Durant les deux actes qui composent...

Les Grands Ballets à prix réduit

11 mars 2011

Les Grands Ballets Canadiens de Montréal, dans un souci de démocratisation de la culture, proposent une offre alléchante pour les étudiants en vue de leurs prochains spectacles, Les Quatre Saisons et Cantata, Moulin Rouge et Searching for home. La carte Je me pointe! permet aux étudiants de moins de 30 ans, pour un coût de 10 $, de profiter d’une réduction de 40% sur le prix des billets des prochains spectacles. C’est l’occasion unique...

Programme des étudiants réfugiés (PÉR)

20 mars 2008

Chers Polytechniciens, Polytechniciennes, qui, en cette mi-session, devez souffrir des journées trop chargées à étudier pour un intra entre deux remises précipitées de travaux. Vous qui, pour la plupart, avez délaissé cette notion de « loisir » ces dernières semaines afin de rattraper le retard qui s’est accumulé dans tous vos cours. Vous aboutirez tous, certains plutôt essoufflés, devant un questionnaire qui exigera de vous le maximum de vos capacités avant de devoir remettre...