Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

L’ hiver s’est enfin installé durablement après un retard de près d’un mois. Ça vous inspire quoi?

Eric, Génie informatique

‘‘Je suis vraiment content que l’hiver soit enfin arrivé, je suis de l’abitibi et on aime ça chez nous. J’espère que ce retard fera réaliser aux gens que les changements climatiques sont bien réels et qu’il est temps d’agir.’’


Renaud, Génie mécanique

‘‘Mieux vaut tard que jamais. Je ne pense pas que l’hiver va être plus court, mais juste décalé, de janvier à mai, j’ai entendu ça de Jocelyne Blouin. Sinon j’aime marcher dans la neige qui tombe parce que mon esprit se vide et que tout est feutré autour de moi.’’

Philippe, Génie informatique

‘‘Moi je préfere l’hiver à l’été, c’est plus facile d’ajouter des couches de vêtements quand il fait froid que d’en retirer quand t’as juste un T-shirt sur le dos. Par contre je suis obligé de fumer dehors et je me gèle les doigts.’’

Mots-clés : Sondage (10)

Articles similaires

5 minutes dans le noir, la planète entière doit éteindre les lumières ce soir. Bonne idée ou perte de temps, vous en pensez quoi?

2 février 2007

Frederic, Génie industriel ‘‘C’est une belle initiative mais ça ne sert à rien car il n’ y a aucune manière de savoir combien de personnes vont éteindre leur lumière. À moins que 5M de québécois ne le fassent, Hydro ne verra rien ’’ Philippe, Génie mécanique ‘‘C’est sûr que c’est bien comme initiative et moi même je vais le faire sauf qu’il faudrait que les gens fassent plus que les petits gestes et placent...

Retour sur la tragédie de Dawson: votre opinion

29 septembre 2006

Deux semaines après qu’un jeune homme de 25 ans soit entré armé dans le collège Dawson et ait ouvert le feu sur des étudiants, blessant 19 personnes, dont une mortellement, avant de se donner la mort, nous avons décidé de revenir sur cet évènement et d’écouter ce que vous aviez à dire. La tragédie de Dawson La majorité des réactions recueillies traduisent l’incompréhension, l’émoi, voire le dégoût vis-à-vis des actes du tueur. Ainsi les...

Qu’avez vous pensé de votre semaine d’initiation?

15 septembre 2006

Nous avons décidé cette semaine de revenir sur la semaine d’intégration 2006 organisée par le PINEP, en vous proposant une synthèse des questionnaires complétés par des étudiants de première année provenant de plusieurs génies. Vous y étiez? La première question posée était celle de la participation, à laquelle près de 70% des sondés ont répondu affirmativement. Pour les 30% n’ayant pas participé, 40% se sont déclarés simplement pas interessés, que ce soit par préjugés...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Théâtre musical déjanté

5 février 2010

La TOHU n’est pas une salle où se joue que des spectacles de cirque. C’est également une salle où se produisent des musiciens, des jeunes artistes montréalais aux groupes émergents. Et c’est bien de musique qu’il est question aujourd’hui, avec XLA et l’Orchestre d’Hommes-Orchestres. Ce vendredi 29 janvier, c’est l’artiste XLA qui a débuté la soirée. Présenté dans le cadre des Têtes Premières (les séries Têtes Premières permettent de donner une place aux artistes...

Donne-moi ta bouche

11 février 2008

− Ça ne te tenterait pas d’écrire quelque chose pour la St-Valentin? − Euh, comment te dire… non, pas vraiment. Et me voilà entrain d’écrire ces quelques lignes. Il me semble que cela résume pas mal ce que représente la St-Valentin, du moins pour plusieurs. Suffit qu’une demoiselle avec un joli décolleté te demande la lune pour qu’on aille lui décrocher, la queue entre les deux pattes. Tout ça dans le but avoué (ou...

Du vent entre les dents

26 janvier 2007

Si vous voulez voir de bons acteurs, je vous conseille cette pièce. Simple. Macha Limonchik méconnaissable en prostitué amérindienne, Émilie Bibeau plus que transformée en « créature chirurgicale » et Julie McClemens en docteure qui a besoin d’être soignée. C’est pas de la télé, ni du cinéma, c’est du vrai, devant vos yeux. Le théâtre d’aujourd’hui présente la pièce « Du vent entre les dents » de Emmanuelle Jimenez mise en scène par Martin...