Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.
Publicité:

Deux mondes qui ne se croisent jamais

Par Félix Ménard

Dans le cadre de l’exposition « Mines d’ordures », le photographe Paul-Antoine Pichard nous présente l’univers méconnu des dépotoirs et les gens qui y vivent. Au-delà des odeurs nauséabondes et des conditions de vie exécrables de ces bidonvilles, on découvre un monde complexe, beau et surprenant. La similarité des portraits est largement balancée par des thèmes variés et profonds tels que l’urbanisation, le recyclage, le travail ou le tourisme.

Malgré la médiocrité des impressions photo, Paul-Antoine réussit très bien son mandat en opposant deux mondes qui ne se croisent jamais. Une exposition unique qui témoigne d’une réalité actuelle.


Exposition gratuite pour tous, présentée jusqu’au 10 mars 2007 dans l’Espace SSQ de la TOHU, de 9h à 17h.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.