Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Que pensez-vous de la consommation d’alcool à l’École Polytechnique ?

Vincent, Génie mécanique

‘‘Moi je trouve qu’il manque d’alcool icitte, car d’après ce que j’avais entendu, c’était le gros party en tout temps et puis toute la patente mais là le monde est à son affaire, travaille, et ne boit pas de bière’’

Francis, Génie électrique

‘‘L’alcool peut nous aider à mieux travailler, quand on dort et quand on prend une bonne bière ça nous stimule et je ne vois pas pourquoi on devrait arrêter d’en consommer’’

Cédrick, Génie électrique

‘‘La consommation d’alcool à l’école, ça ne devrait pas se faire, parce que ça affaibli les capacités mentales que nous avons, et on doit rester lucide pour fournir un travail efficace donc on devrait abolir ça’’

Mots-clés : Sondage (10)

Articles similaires

5 minutes dans le noir, la planète entière doit éteindre les lumières ce soir. Bonne idée ou perte de temps, vous en pensez quoi?

2 février 2007

Frederic, Génie industriel ‘‘C’est une belle initiative mais ça ne sert à rien car il n’ y a aucune manière de savoir combien de personnes vont éteindre leur lumière. À moins que 5M de québécois ne le fassent, Hydro ne verra rien ’’ Philippe, Génie mécanique ‘‘C’est sûr que c’est bien comme initiative et moi même je vais le faire sauf qu’il faudrait que les gens fassent plus que les petits gestes et placent...

Que pensez vous de la vie à Poly passé 17 heures? Inexistante, palpitante, ennuyeuse?

19 janvier 2007

Fanny, Génie mécanique : ‘‘Ca dépend des soirs, parfois on a cours, mais sinon c’est la période des 5@7 et l’on croise souvent des gens bière à la main pour un petit moment de détente ’’ Jan, Génie civil : ‘‘Je trouve qu’il n’y a pas assez de fêtes à Poly, après 17 heures la plupart des gens que je croise sont au travail devant leur ordinateur’’ Clément, Génie industriel : ‘‘Je suis souvent...

Qu’avez vous pensé de votre semaine d’initiation?

15 septembre 2006

Nous avons décidé cette semaine de revenir sur la semaine d’intégration 2006 organisée par le PINEP, en vous proposant une synthèse des questionnaires complétés par des étudiants de première année provenant de plusieurs génies. Vous y étiez? La première question posée était celle de la participation, à laquelle près de 70% des sondés ont répondu affirmativement. Pour les 30% n’ayant pas participé, 40% se sont déclarés simplement pas interessés, que ce soit par préjugés...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Vivent les végétaliens qui vivent sans viande

27 février 2015

Polysphère revient cette semaine avec un article sur la viande et comment en consommer moins! À moins que vous soyez constamment enfermés chez vous à galérer sur vos travaux et que vous n’ayez jamais procrastiné sur les réseaux sociaux (ha!), vous avez sans doute remarqué l’émergence de tendances alimentaires végétarienne, végétalienne, crue et la liste s’en suit. En fait, cet engouement ne sort pas de nulle part. Albert Einstein a lui-même suggéré il y a...

The dictionary of obscure sorrows

27 février 2015

Parfois, je me dis que malgré toute la richesse de nos langues, on manque vraiment de certains mots. Est-ce que ça vous est déjà arrivé, en discutant avec quelqu’un, de réaliser à quel point la vie de chaque unique personne qui vous entoure est terriblement complexe? Au moins autant que la vôtre? Est-ce que ça vous est déjà arrivé, en marchant dans une foule, de vous faire tout à coup submerger par la réalisation que...

Fin de session

17 novembre 2006

Je n’aime rien comme la fin de session. J’adore m’enivrer de son doux parfum, me délecter de l’impression fugitive qu’elle me procure le temps d’après, d’après la session, celui où je m’étale en prélat de la farniente sur mon canapé de velours dans une atmosphère empreinte de fragile tranquillité. Mais combien cher est le prix de cette paix que j’appelle de tous mes vœux ! Que de nuits blanches passées à réviser mes notes,...