Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Polémil Bazar & Debout sur le zinc

Vendredi dernier, je suis allée au concert de Polémil Bazar. La soirée était organisée dans le cadre du festival Coup de cœur francophone, un programme qui gagne à être connu pour sa merveilleuse programmation! En première partie, on nous présentait Debout sur le zinc, suivi du groupe que tous étaient venus apprécier: Polémil Bazar .

Je ne connaissais pas le groupe Debout sur le zinc. C’est un groupe français, qui fait un premier passage en Amérique du Nord. J’ai été agréablement surprise par leur performance. Je ne saurais pas vous nommer leur style de musique, alors je vais simplement essayer de vous le décrire.

D’abord, le groupe est composé de sept musiciens (qui changent souvent d’instrument) : un chanteur (qui joue aussi de la trompette et du violon de temps en temps), un batteur, un guitariste, un contrebassiste, un clarinettiste (qui parfois joue de la guitare) et finalement un accordéoniste. Un heureux mélange sur scène!

C’était très dynamique, vivant et joyeux. Les textes avaient l’air sympathiques, même si je ne comprenais pas toujours. Bref, j’ai bien aimé et j’en garde une très bonne impression.
J’ai également beaucoup aimé le deuxième groupe Polémil Bazar. Je pense que vous connaissez tous ce groupe, alors tout ce que je dirai c’est qu’ils ont une bonne présence sur scène, même si j’ai trouvé que l’ambiance au sein du groupe avait l’air un peu bizarre. Pour tout dire, j’ai trouvé le chanteur assez antipathique, mais je ne peux pas nier qu’il fait une très bonne job !

Bon, quand même, au cas où vous ne connaissiez pas le groupe, ils jouent de la musique très dynamique et très festive (un peu comme le groupe précédent), avec de temps en temps des accents plutôt swing et jazz gitan. Dans le groupe, il y a en particulier une violoniste très impressionnante qui fait des solos remarquables (et remarqués d’ailleurs !) ainsi qu’un guitariste qui a pris le micro pour interpréter une chanson que j’ai particulièrement appréciée.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Vivre malgré l’anorexie

27 février 2015

L’anorexie est une maladie mentale répandue, particulièrement chez les femmes et les jeunes filles. Les personnes en souffrant se privent de nourriture afin d’engendrer une perte de poids importante, voire extrême. Chez les adolescents, étudiants, ce sont des personnes répondant aux exigences sociales : une réussite scolaire est dans ses projets annexes en gardant une ambition professionnelle importante. L’anorexique n’a pas de conduite à risque et ses activités sociales sont souvent limitées. Lorsque la pathologie se...

Le Festival Mondial du Cirque de Demain fête ses 30 ans !

20 février 2009

Pour la première fois depuis sa création, le Festival Mondial du Cirque de Demain quitte Paris pour une édition spéciale présentée à Montréal, en hommage à l’importance qu’a la métropole québécoise dans le monde du cirque de nos jours. Créé en 1979, ce festival rassemble les meilleurs artistes pour un concours international. Comparé aux Olympiques du monde circassien, le festival a pour but de dénicher les futurs talents du cirque de demain. Cet événement...

Blackbird

26 octobre 2012

  Le Festival du Nouveau Cinéma, ce n’est pas seulement, des films, c’est aussi des court-métrages, des expositions, des œuvres interactives et des conférences pour ne nommer que ceux-là. Ce festival qui fête cette année sa quarante et unième édition met à l’honneur des productions québécoises et canadiennes, mais aussi de 53 autres pays pour un total de 288 films. Une dizaine de lieux montréalais se répartissent les représentations de ce festival, dont le...