Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Tiga

Comme le dit si bien Tiga sur son site web, I love Neon fait les meilleurs party à Montréal. Le 19 septembre passé, c’était à la SAT que ça se passait. Véritable plaque tournante du mouvement techno expérimental à Montréal, la SAT acceuille régulièrement des DJs de partout dans le monde dans une ambiance lounge et spacieuse. À la veille de l’automne, Radio Soulwax présentait une chaude soirée électro avec Nite Versions, 2ManyDJs, Tiga, Jordan Dare et JDH & Dave. La foule était réunie pour le passage au bercail de l’enfant prodige. En effet, Tiga, fils de DJ, avait aidé dans les années 90 à la promotion de la culture Rave à Montréal en ouvrant le magasin de disques DNA Records et a parti, en 1998, l’excellent label Turbo Recordings. Près de minuit, Tiga était à son affaire sur platines à nous lancer ses derniers hits. Plutôt cette année, j’avais été surpris par le très réussi et accrocheur Sexor. J’étais survolté quand il a tourné la vertébrale You Gonna Want Me. Pour ce qui est de la présence sur scène, c’est l’explosif 2ManyDJs qui a le plus volé la vedette. Bien épuisé, les pieds meurtris, la tête qui hoche même sans musique, je me suis couché extrêmement satisfait. Espérons que l’on attende pas aussi longtemps avant de revoir Tiga !




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+