Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Les Carabins au sommet

Vendredi soir, c’est par un froid de canard que les Carabins affrontent les Lady Gaitors de Bishop’s au CEPSUM. Elles tentaient de faire mieux que le décevant match nul obtenu à Lennoxville, match que les Bleues avaient dominé du début à la fin sans toutefois parvenir à trouver le fond des filets.

L’U de M impose encore son rythme en début de rencontre et dès la 4e minute, Sandra Couture donne les devants à son équipe. Ce but donne des ailes aux Bleues et coupe celles de Bishop’s, qui n’en avait déjà pas. Montréal ajoute 4 filets dans la demie : 2 autres pour Couture (30e et 42e) et 1 pour Véronique Dionne (38e) et Gabrielle Marchand (44e).

Après la pause, les Carabins poursuivent leur domination mais sont un peu moins opportunistes. À la 70e minute, Geneviève Lucas enfile le sixième but des Carabins et à la 84e minute, c’est au tour de Catherine Boulay de tromper la gardienne de Bishop’s.

Le match se termine donc sur le score de 7 à 0 pour les Carabins. Quant aux Lady Gaitors, elles n’ont pas goûté à la victoire ce soir, mais au moins elles ont goûté à l’hospitalité montréalaise pendant 90 minutes. Elles sont retournées à Lennoxville immédiatement après les poignées de mains.

Articles similaires

Les Carabins au sommet

20 octobre 2006

La formation féminine dispute un match important contre les Citadins et leur uniforme dégeulasse, mais surtout contre les uniformes couleur bleu-bébé. Une défaite peu probable des Bleues permettrait à l’UQAM de se positionner à 3 points des nôtres au classement général. Mais comme d’habitude, les « baby blue » ont complètement raté leur match. Sandra Couture a marqué 2 fois en première demie pour les Carabins. Elle en a même remis 2 autres en...

L’offensive marque des points!

20 octobre 2006

La disette de l’attaque des Carabins semble bel et bien terminée. Après le mauvais début de saison du quart Jodoin, nos joueurs en bleus se sont finalement levés afin de traverser le terrain à quelques reprises. Ce fut rafraîchissant de voir notre attaque marquer plus de points que notre... défensive. Il faut dire que les rivaux étaient tout de même de moindre qualité. Quoiqu’en cette saison 2006, il est possible de balbutier le mot...

Le retour à la réalité

10 novembre 2006

Décidemment, nos Carabins n’étaient pas dûs pour les grands honneurs. Ils ont pourtant eu leurs chances, ne portant pas le coup de grâce tant souhaité par les quelques milliers de fans présents à Loyola. Cette année se devait d’être l’année des Bleus. N’ayant toujours pas perdu un seul vétéran et les gars de Québec devant maintenant se fier à une jeune équipe, tous les médias et les fans avaient des attentes d’envergure pour la...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.