Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

RESPECTABLES DEPUIS 15 ANS

Dans une époque où le monde de la musique grouille de starlettes et d’étoiles filantes qui font preuve d’un style musical stéréotypé et préfabriqué, on peut remercier les bands qui se gardent un style pur et donc parfois un peu rétro. Il est d’autant plus réjouissant qu’il y ait encore des formations qui conservent leur style pendant 15 ans, et fournissent la preuve qu’il est possible de survivre aux multiples changements de goûts du public, fusions de styles et pressions commerciales des producteurs de musique.

Ce sont les pensées qui m’ont envahies après le show du quatuor Les Respectables, qui fêtait ses 15 ans d’existence dans un Centre Bell presque rempli et débordant d’enthousiasme. Le thème de la soirée aurait pu être « Les Respectables et ses amis », car outre les centaines d’amis personnels du groupe qui étaient conviés à la soirée, des amis artistes faisaient partie du show. Ainsi Éric Lapointe, Annie Carrier et d’autres artistes, parfois assez extravagants, ont accompagné certaines chansons, et le Cirque du Soleil était lui-même de la partie avec une acrobate qui, avec une maladresse atypique, nous a confirmé que même au Cirque du Soleil les acrobates sont assurés par une corde.

Mais revenons à nos protagonistes. Leur musique est sans doute inspirée de celle des Rolling Stones (tout comme leur nom, qui vient de la chanson Respectable des Stones) mais d’une touche plus sobre et joyeuse. Ils chantent autant en anglais qu’en francais (et même en espagnol) et leurs textes sont de contenu politico-social, souvent relatifs à l’environnement, cause qui tient à coeur les membres du band.

Ce mélange de style rock pur avec des thèmes sociaux contemporains rend cette formation étanche au passage du temps. La preuve, on la trouvait dans le public: des gens de tous les âges, des familles avec enfants, des jeunes, des anglophones, des francophones… c’est de la musique pour tout le monde! (Bon, admettons quand-même que les danseuses aux seins nus pouvaient choquer les plus petits…)

Les 15 ans du groupe ne sont aucunement un signal d’arrêt. Le groupe repart de plus belle, et essayera de conquérir des nouveaux parages, tels la France mais aussi le ROC (Rest of Canada) et les États-Unis. Mon conseil pour les amants du Rock: ne manquez pas leurs prochaines apparitions au Québec!




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.