Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Sculture de chair et de lumière

Des images s’impriment sur nos rétines lors d’un flash de lumière suivi d’un noir complet, nous laissant imaginer plutôt que voir ce qui se passe devant nous. Des corps jouent dans des faisceaux de lumière qui traversent la salle, tirant profit des différences de réflexion de la lumière sur des vêtements blancs ou noirs ou sur la peau nue. Les éclairages nous mettent mal à l’aise à cause de leur froideur. La lumière comme métaphore de l’énergie. La lumière qui nous détraque à cause de l’illumination des villes 24 heures sur 24, etc.

Toutes ces images furent la conclusion de 2 semaines de création, fruit de la collaboration des danseurs et de la chorégraphe, Ginette Laurin, de la compagnie de danse nouvelle O Vertigo et du sculpteur de lumière franco-allemand, Pipon. Le but de ce laboratoire était non pas d’éclairer les danseurs mais bien de mettre en valeur la lumière par la danse.

Les labos d’O Vertigo ont lieu quelques fois dans l’année. Ils sont des moments d’exploration, voués à la recherche et à la création. Ils allient le travail de danseurs, chorégraphes et artistes issus de différentes disciplines. Le résultat de chacun des laboratoires est présenté au public un soir seulement pour la modeste somme de 8$.

Chaque exercice nous est présenté par Mme Laurin et l’artiste invité, dans ce cas-ci Pipon. Puis, le public peut discuter avec les créateurs. Ceci est un côté particulièrement intéressant des labos car le sens de l’œuvre nous est rendu explicite, alors que dans un spectacle régulier, le spectateur doit trouver lui-même la signification de ce qu’il voit.

Lors de cette discussion de groupe, Pipon nous a parlé de ses recherches sur la lumière dans les universités de Munich et de Berlin. Certaines de ses recherches étudient les effets de l’installation d’une lumière naturelle (couleur naturelle, changement d’intensité simulant le passage de nuage) dans des environnements de travail sans fenêtre. Selon leurs conclusions, l’efficacité des travailleurs augmente de 30%.

Deux autres laboratoires auront lieu pendant la saison 2006-2007. De plus, Angels, de Ginette Laurin, sera présenté en tournée un peu partout au Québec cet automne! Surveillez le site Internet d’O Vertigo http://www.overtigo.com pour connaître les prochains thèmes.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Osheaga 2010

18 août 2010

D’habitude, quand on pense à Osheaga, on pense à la boue, parce qu’on sait qu’il y aura au moins une journée de pluie durant la fin de semaine, et que la terre mouillée, une fois foulée par environ 106 000 pieds, ça donne pas un sol très ferme. Un genre de centre de thalassothérapie à grand déploiement. Pour sa cinquième année, le festival s’est toutefois associé à Dame Nature pour offrir aux festivaliers une température de...

Gala Rousseau – Dubosc

16 juillet 2009

Stéphane Rousseau et Franck Dubosc ont présenté un Gala Juste pour Rire après 3 ans d'absence. Ce duo tant attendu depuis leurs adieux ont animé une soirée à saveur française. Arrivés sur scène à bord d’un paquebot, le USS Love, les deux humoristes habillés en marins et leurs amis en Village People nous font plonger directement dans leur univers. Ce duo présente des numéros originaux, souvent axés sur des personnages machos avec une très...

Thomas fersen

2 mars 2007

Thomas Fersen était en spectacle au Québec, le temps d’un subtil passage dans la métropole la semaine dernière. C’est en toute intimité, au National, que le sympathique chanteur français nous offrait un concert très personnel. Accompagné de son fidèle comparse Pierre Sangra, les seuls instruments utilisés sur scène étaient le ukulélé et la mandarine. Qu’à cela ne tienne, la voix erraillée du chanteur envahit du début à la fn toute la salle. La musique...