Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Équitable

Mot utilisé par certains groupes d’indivius pour se donner bonne conscience lorsqu’ils effectuent leurs emplettes à l’épicerie ou qu’ils s’achètent des vêtements. Par exemple, acheter un kilogramme de café sur lequel un producteur de café ivoirien fera un bénéfice de cinq centimes n’est pas un achat équitable, on pourrait même qualifier cette situation de foncièrement injuste. Acheter un kilogramme de café «équitable»,
sur lequel ce même producteur de café ivoirien fera dix centimes de bénéfice au lieu de cinq n’est pas moins injuste mais au moins, c’est un achat équitable.

Les consommateurs de produits équitables sont souvent, et par extension, consommateurs d’autres produits, dits biologiques, cultivés dans le respect de la nature et de l’environnement, même s’il arrive souvent qu’on les retrouve dans des emballages en stirofoam dans les épiceries.

Articles similaires

Hyponyme

3 mars 2006

Selon le Petit Larousse, terme linguistique : terme dont le sens est inclus dans le sens d’un autre, qu’on appelle hyperonyme. Beaucoup de mots peuvent ainsi être hyponymes d’autres mots qui les englobent. Par exemple, voilier est un hyponyme de bateau. Marteau l’est de même pour outil. Notre ami Roger, assez agassé par l’insipidité des mots que nous lui prêtons, me disait qu’il allait écrire une chronique dans nos pages, qui « porterait un...

Mot des dirlos

23 mars 2007

C’est avec bonheur et tristesse que nous vous écrivons ce dernier mot. Bonheur car après toutes ces années de dur labeur, nous entrevoyons enfin la lumière au bout du tunnel... et pour une fois, ce n’est pas le train qui vient nous frapper! Tristesse car bientôt nous devrons débourser plus d’1,50$ pour une cervesa bien fraîche. Au fil des ans, Le Polyscope nous a permis de développer un esprit cynique et une auto-dérision de...

Le Polyscope, 41 ans d’histoires

10 octobre 2008

Le Polyscope, prix de consolation Perdant aux élections de l’exécutif de l’AEP, Raymond Cyr noya sa peine en créant une plate-forme pour débattre des idées au cœur des préoccupations étudiantes. Des volontaires rejoignèrent sa cause et en automne 1967 fut créé un organe de révolte désirant se substituer à un concurrent jugé trop institutionnel: Le Poly-Tek, publié par l’administration de l’École. Raymond Cyr confia donc sa vision du journal à son colocataire, étudiant à...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+