Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Hyponyme

Selon le Petit Larousse, terme linguistique : terme dont le sens est inclus dans le sens d’un autre, qu’on appelle hyperonyme.

Beaucoup de mots peuvent ainsi être hyponymes d’autres mots qui les englobent. Par exemple, voilier est un hyponyme de bateau. Marteau l’est de même pour outil.

Notre ami Roger, assez agassé par l’insipidité des mots que nous lui prêtons, me disait qu’il allait écrire une chronique dans nos pages, qui « porterait un nom hyponyme de celle-ci
». Afin d’enrichir vraiment le vocabulaire de chacun, quoi.
Un vrai mot de la semaine, et pas des conneries.

Cette phrase de Roger ne veut en fait rien dire. Une chronique ne saurait être hyponyme d’une autre chronique. Ou un article d’un autre article. Par contre, on pourrait considérer qu’une chronique est un hyponyme d’article, d’après la définition précédante.

En tout cas, si vous lisez, à tout hasard, quelqu’un dans nos lignes prévenant qu’il a écrit un contenu hyponyme au notre, c’est sûrement qu’il cherchait à utiliser le mot éponyme, et que nous n’avons corrigé.
La semaine prochaine népotisme, avec pour exemple, les préventes de billets du beach.

Articles similaires

Mon degré de sagesse

28 août 2007

Cette année, j’ai enfin atteint un niveau de sagesse* et d’expérience qui me permettent éthiquement de souhaiter la bienvenue aux nouveaux étudiants de Poly. J’ai pris conscience de ce droit lors d’un BBQ quand certains de mes amis m’ont appris à ouvrir une bière avec un jonc d’ingénieur, et je me suis rendu compte au même moment que je venais soudainement d’entrer dans le club sélect des vieilles croûtes, dont les membres sont tous...

Le Polyscope, 41 ans d’histoires

10 octobre 2008

Le Polyscope, prix de consolation Perdant aux élections de l’exécutif de l’AEP, Raymond Cyr noya sa peine en créant une plate-forme pour débattre des idées au cœur des préoccupations étudiantes. Des volontaires rejoignèrent sa cause et en automne 1967 fut créé un organe de révolte désirant se substituer à un concurrent jugé trop institutionnel: Le Poly-Tek, publié par l’administration de l’École. Raymond Cyr confia donc sa vision du journal à son colocataire, étudiant à...

Ma journée

16 février 2007

Question d’attendre que ma casserole de riz soit prête, je me suis dit qu’il serait probablement plus intéressant d’aller faire un petit tour dans le banc de neige de mon balcon que d’écouter les différents ministres et premiers ministres se bitcher et faire des promesses pré-électorales. Après une heure de pelletage, j’ai retrouvé l’ordinateur que j’avais laissé traîner pendant les vagues de -45°C pour voir si je pouvais l’overclocker suffisamment pour y installer la...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Le coin du geek

24 février 2006

J’avais besoin d’une nouvelle carte vidéo pour remplacer ma vieille ATI 9200 et j’étais tiraillé entre le désir de m’en procurer une de haut de gamme (qu’on annoncerait quand même obsolète dans un an) et celui de m’en tenir à un modèle midstream et de ressentir ce petit pincement au coeur quand on doit descendre à ‘Moyen’ les performances graphiques du dernier Splinter Cell. Quelqu’un m’a alors suggéré de regarder du côté de l’usagé...

Alcooliquement parlant, tous les chemins mènent au rhum

27 septembre 2005

Par un coup de chance absolument miraculeux pour les lecteurs du Scope, la chronique Oncle Camé de la semaine passée aussitôt rédigée, fut égarée en route et finit dans un obscur cul-de-basse-fausse. On a pu en tirer une conclusion saisissante ; c’est qu’en somme la presse ne sert à rien (ne me demandez le détail du mode de raisonnement qui mène a ce frappant résultat, Hegel et Marx entrent en jeu et un tas...

Bush bibliothécaire

4 octobre 2005

Avez-vous vu la dernière visite de Bush à l’étranger ? Sûrement. La presse écrite et la télévision en ont fait leurs titres ces derniers jours. C’était en Louisianne, cinq jours après le passage de Katrina (cinq jours de trop ?). Le monde n’a pas attendu autant pour assister, incrédule, au spectacle de l’incroyable misère et de l’extrême pauvreté dans laquelle est plongée cette partie de la population du pays le plus riche et le...