Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Hétéroclites

Actualités hétéroclites pour cette semaine… Entre le Gala Forces Avenir, les Journées Carrières et les concours, pas de repos.

Effectivement, certaines semaines, l’agenda est comme plus chargé qu’à l’ordinaire. Pour le Polytechnicien type, cette semaine passait par le foyer du 2e étage et les Journées Carrières. D’autres étudiants se préparaient dans leurs comités pour d’autres événements : le Gala Forces Avenir, où trois comités de Poly sont à l’honneur, et la mise en candidature pour le concours Énergia.

Les Journées Carrières furent l’occasion, pour tous ceux qui le voulaient, de faire connaissance avec nombre de professionnels. Ces rencontres privilégiées ont permis à certains d’envisager des carrières, ou encore l’utilité d’études supérieures ou à l’étranger. Mais bien sûr, il s’agit aussi de placer son CV directement aux bonnes personnes.

Avec une activité ininterompue mercredi et jeudi, jusqu’à la dernière heure, et aucune absence de dernière minute à déplorer, et des étudiants au rendez-vous, les Journées Carrières ont connu un certain succès. C’est en tout cas le constat dressé par plusieurs entreprises à la fin de la journée de mercredi.

Le Service des Placements, co-organisateur de l’événement reste à votre service toute l’année par ailleurs.


Gala Forces Avenir

Autre événement : le concours organisé par « Forces Avenir », qui a d’ores et déjà permis à Ingénieurs Sans Frontière, au Projet Esteban et au Comité Avion Cargo de briller. Le concept de cette 5e édition reste inchangé : récompenser et mettre à l’honneur des étudiants mettant leurs connaissances « au service d’un monde meilleur ». Économie, Culture, Environnement, Santé… autant de thèmes abordés. Récompenser, avec des bourses. Cette année, 114 000 $ sont à partager entre les finalistes. Mais récompenser, aussi, en permettant aux étudiants de rencontrer : les personnalités du Jury, mais aussi d’autres contacts et commanditaires potentiels qui pourront s’avérer très utiles dans le futur.

Mettre à l’honneur, ensuite, en offrant une exposition médiatique qui permet de reconnaître la valeur du travail des comités étudiants.

C’est donc, chaque année, l’occasion pour les comités de trouver un financement, de nouer des contacts utiles, de valoriser l’exposition de leurs commanditaires et de motiver leurs membres. ISF, Esteban et le Comité Avion Cargo vont profiter de cette chance cette année, parmi les 33 finalistes de ce concours. C’est l’occasion de parler d’eux.


ISF, une foule de projets

Vieux d’un an seulement, le comité ISF de Poly (seul comité francophone dans une communauté ISF de plus de 4000 membres au Canada) a déjà su convaincre le Jury. Avec sa conférence sur les mines anti-personnel l’an passé (qui fut l’occasion pour eux de rencontrer plus personnellement Tun Channareth, Prix-Nobel de la paix 1997) et ses projets concernant l’Afrique subsaharienne qui touchent au but, le comité est déjà passé à l’action.

Cette année sera encore plus riche, avec trois grands volets d’action : la sensibilisation (au travers de conférences et expositions), l’éducation (par des ateliers offerts aux étudiants sur les problématiques rencontrées lors des actions menées par ISF, de la corruption des pouvoirs politiques aux modules d’applications des savoirs pratiques ; mais aussi par plusieurs interventions dans des établissements secondaires), et enfin, des actions à l’international (comme l’envoi d’étudiants formés à la technologie et à ses impacts dans des pays africains). Forces Avenir a déjà offert plusieurs postes dans ce sens à ISF. Comme dans tout comité, vous êtes les bienvenus chez ISF pour apporter vos idées, vos capacités, vos savoirs ou encore votre présence constructive, notamment en prévision de tous ces événements. Pour cela : polymtl, ewb.ca.


Le Projet Esteban : un succès croissant.

Le véhicule solaire Esteban n’en est pas à sa première nomination. Déjà deux fois finaliste à Forces Avenir (dans une autre catégorie) et vainqueur du concours Énergia, ses qualités sont reconnues.

L’activité des membres se découpe en trois temps :

L’évolution du véhicule, la participation aux courses dédiées et la présentation au public du véhicule. Le développement nécessite les compétences dans tous les génies, et c’est l’occasion, surtout pour les anciens, d’appliquer directement et concrètement 3 à 4 ans de bac dans un projet technologiquement riche. Il y a donc aussi beaucoup à apprendre pour les autres.

Enfin, il faut présenter le résultat du travail accompli. Au salon de l’automobile, de l’éducation, lors de tournées dans le Québec (la prochaine aura lieu l’été prochain) ou de courses (comme la Formula Sun à venir), les occasions sont nombreuses de sensibiliser le public ou nouer des liens avec d’autres équipes qui travaillent à des projets similaires.

Pour participer à ces événements, l’équipe du projet vous attend, au B-452 ou par courriel : info, esteban.polymtl.ca.

Comité Avion Cargo

Autre comité, autre véhicule. Ce comité réalise chaque année un nouvel avion pour la compétition Aero Design West. L’objectif est de réussir à soulever la charge maximale avec un avion répondant à un cahier des charges précis.

C’est donc à la fois un avanture comparable à celle du véhicule Esteban, et en même temps un défitout aussi particulier. Et là encore, après 2 victoires en 2000 et 2002, à cette compétition, Poly est bien représentée. Peut-être le concours Forces Avenir sera-t-il l’occasion d’accrocher une victoire de plus au tableau de chasse du comité. Et si l’aventure vous tente, joignez le comité : cargom, step.polymtl.ca.


D’autres concours à venir.

Pour ces comités comme pour d’autres, les concours ne manquent pas. Par exemple, citons le concours Énergia, lancé par l’Association Québécoise de Maîtrise de l’Énergie. Le but du concours est de « reconnaître l’excellence et le mérite des réalisations en matière d’efficacité énergétique. » Les dossiers d’inscription sont disponibles sur le site de l’AQME (http://aqme.org) et à déposer avant le 24 octobre, pour une soirée de Gala qui choisira le vainqueur parmi les finalistes le soir du 13 novembre.

Articles similaires

Relâche passée

23 octobre 2003

La relâche étant passée par là, c'est avec un peu de retard que je vous parle des résultats de la campagne de financement conjointe Poly-HEC-UdeM, dont les résultats sont connus depuis le 2 Octobre. J'ai pu m'entretenir avec Jacques Gervais (directeur du bureau de campagne pour l'École Polytechnique) des résultats, difficultés, réussites et enjeux de cette campagne, qu'on peut qualifier de succès. Voici donc un petit compte-rendu de cette conversation. L'objectif de la campagne...

Nostradanus : Ce qui vous attend

14 septembre 2007

Jeudi: Fortement touchée par le décès du ténor italien Luciano Pavarotti, l’AEP a décrétée le jeudi 13 septembre, journée de deuil à Polytechnique. Les étudiants étaient invités à se vêtir de noir lors de cette journée, certains s’étaient même procurés au local de l’AEP des autocollants portant ce vibrant message : « En deuil de… » Papineau fut appelé pour incarner le défunt, puisque lui aussi nous a quitté, que lui aussi est aujourd’hui...

M. Papineau

9 janvier 2004

Pour ceux d'entre vous qui ne le savent pas encore, Robert L. Papineau est Directeur général de Poly depuis le 1er juin 2002. Il occupait cette même fonction précédemment à l'ÉTS depuis 1988. Il a donc été Directeur Général pendant près de 16 ans, il faut le faire ! Robert Papineau est aussi un ingénieur mécanique, diplômé de Sherbrooke, où il a effectué un baccalauréat et une maîtrise. À la fin de ses études,...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

21 septembre : Bleu Manoir

26 septembre 2003

Je n'ai pas beaucoup dormi cette semaine. Je m'inquiétais, je cherchais sans cesse quoi raconter à propos de «mon quotidien» dans cette deuxième Chronique... À force d'y réfléchir, je me suis rendu compte de la chose suivante : je n'aime pas le mot «quotidien». C'est un mot qui me fait un peu peur. Trop restreint, trop... ancré. Tarek-Mon rédacteur en chef, est-ce qu'on pourrait reformuler mon contrat s'il te plaît? Je sais qu'on s'était...

Chamboulement bénéfique à l’OSM

12 mars 2004

L'arrivée très médiatisée du prestigieux chef d'orchestre Kent Nagano il y a deux semaines fut accueillie avec d'autant plus d'enthousiasme que l'attente d'un nouveau directeur musical pour l'Orchestre symphonique de Montréal avait été longue suite au départ précipité de Charles Dutoit en 2002. De nationalité américaine bien que de parents japonais, M. Nagano est l'incarnation de l'artiste cosmopolite ; partagé entre sa direction artistique du Deutsches Symphonie-Orchester de Berlin et la direction musicale de...

Journée mondiale conte le Sida

21 novembre 2003

Un génocide avéré a gagné la surface de la planète, un génocide comme l'histoire n'en a jamais connu. Cette affirmation est forte, et d'autant plus forte aujourd'hui, quand on considère d'un oeil un tant soit peu attentif la situation mondiale du VIH/SIDA. Chiffres : 42 millions de personnes atteintes du virus du SIDA, dont 29 en Afrique sub-saharienne. Il y a de quoi paniquer, surtout quand on constate d'une part la très forte vitesse...