Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

My little people’s world

Ceci n’est probablement pas le dernier numéro du Polyscope, mais pour moi il l’est. Je repars dans mon Paris natal. Pour cette fin d’année, je tenais à vous présenter mon « little people’s world » des personnes qui m’ont accompagnées tout au long de ces 8 mois. Je remercie tout d’abord mes colocs (Larissa, Hadrien, Xavier qu’on a troqué contre JC) pour tous les moments qu’on a passé ensemble, pour avoir refait la déco du salon tous les 15 jours, puis pour tous les objets inutiles qu’on a ramassé (le plot de circulation, le buste de mannequin et j’en passe), merci pour les séances mémorables de « peinturage » à doigts sur les toiles du Dollorama.

Merci à mon chaton aux grandes oreilles (pour tout ceux qui veulent savoir, c’est un Cornish Rex), Téoki pour être resté dans les bons moments même dans les moins bons (oubli de distribution de pâtée qui m’a valu un sermon inégalable). Merci à lui de ne nous avoir fait autant rire dans sa quête de ramassage de gants et de moufles en tous genres.

Merci à la team du B450.34 pour m’avoir accueillie si chaleureusement, merci pour les churros puis pour vos conseils. Un grand merci à Edu et sa devise « à tout problème, il y a toujours une solution », ça m’a beaucoup aidé !

Merci à mon chéri, Julien, pour m’avoir poussé à partir puis pour son soutien quotidien. Merci à la big team du journal pour leur accueil et pour m’avoir intégrée aussi facilement, moi et mes idées bizarres ! Merci pour m’avoir accordée une si belle chronique, ce fut un honneur de dépouiller chaque semaine la presse people pour vous ! Merci à mes parents pour m’avoir permis de venir ici (surtout pour avoir financé mon voyage !) Merci à mon école pour avoir refusé ma demande pour Concordia et de m’avoir envoyée ici. (Tu vois Julien, c’est ça, un Moaï !) Merci à vous tous, chers lecteurs, pour tous les moments passés avec vous. J’espère que la chronique vous aura plus !

PS : n’hésitez pas à m’écrire, j’adore les critiques positives ! :-)) Puis si l’envie vous vient d’un bon petit coq au vin ou d’un bon camembert bien dégoulinant… écrivez moi on s’arrangera ça ! Bon je ne vous garantis pas que je vais rester en France, on est plutôt dans notre phase conquête du monde en ce moment, mais si vous passez dans un coin assez reculé du monde, y a des chances pour que vous m’y trouviez ! Plus sérieusement, je vous invite tous à partir explorer un nouveau monde et à rencontrer de nouvelles personnes, ça vaut vraiment le coup ! Sur ce, je vous souhaite bonne continuation !

Mots-clés : People (6)

Articles similaires

News

23 septembre 2004

Travolta se lance dans l'écriture : la star de Pulp Fiction, l'acteur américain John Travolta a annoncé son intention d'écrire son autobiographie, dans laquelle il devrait relater ses amitiés avec la princesse Diana et l'acteur Marlon Brando. L'actrice américaine Annette Bening, qui a présenté mardi à Saint-Sébastien son dernier film « Being Julia » et devait recevoir dans la soirée un prix pour sa carrière cinématographique, s'est dit inquiète de la façon dont sont...

Vraiment culturel

11 octobre 2004

Du nouveau chez les Minogue ! Danii ne pense plus à chercher un appartement, elle n'aura même plus de voyage à faire sur Paris. En effet Jérémy, le directeur d'une société de courtage parisienne vient de laisser tomber l'australienne de 33 ans pour… Astrid Veillon, une actrice française du même âge que vous avez pu voir dans La femme du boulanger. Zidane, Raul et Beckham, stars du Real Madrid (1re div. espagnole), l'un...

Toute l’actu des stars

17 septembre 2004

Nicole Kidman, âgée de 37 ans, est devenue la femme de moins de 40 ans la plus riche d'Australie, selon le magazine BRW. Son patrimoine s'élèverait à 155 millions de dollars australiens (soit 139 millions de dollars canadiens). Monica Belluci et Vincent Cassel viennent d'avoir une petite fille. Elle se prénomme Deva et elle est née samedi. Noah Wyle a annoncé qu'il quitte la série Urgences. L'un des derniers survivants du casting original (avec...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Nulle part ailleurs

12 novembre 2004

Par Ilham Smaali Certains lecteurs se demandent ce que vient faire la politique étrangère dans les colonnes d'un journal universitaire. Question qui m'a semblé à première vue étrange pour ne pas dire tout à fait déplacée. Mais à y repenser plus attentivement je me suis rendue compte avec effroi que cette remarque perdue dans les mails du Polyscope dénotait malheureusement d'une nouvelle tendance qui s'insinue chaque jour un peu plus sur les bancs de...

Mi figue, mi raisin, mi gréviste

11 mars 2005

Une grève entre gris clair et gris foncé, sans doute, mais une grève tout de même. je ne pointerai pas par mauvaise foi les errements d'une décision somme toute démocratique, mais il y, comme souvent, un goût inachevé dans la décision de l'assemblée générale (...) Une grève entre gris clair et gris foncé, sans doute, mais une grève tout de même. Je ne pointerai pas par mauvaise foi les errements d'une décision somme toute...

ISD, 4 ans et toutes ses dents

23 septembre 2004

Ingénieurs Sans Frontière Canada existe depuis quatre ans seulement. Elle compte déjà 6000 membres à travers le pays et est implanté dans vingt universités canadiennes. De passage pour donner une conférence à Poly et gonfler le moral des troupes polytechniciennes, Parker Mitchell, co-fondateur d'ISF, a accordé un peu de son temps au Polyscope pour cette interview. Le Polyscope : Quelles sont les raisons du succès d'ISF à travers le Canada et comment expliquez vous...