Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Blague

Un officier de police arrête un homme sur le bord de la route car ce dernier conduisait rapidement et voici l’entretien que les deux hommes ont eu : Policier : Puis-je voir votre permis de conduire ? Conducteur : Je n’en ai pas. Il a été suspendu quand j’ai eu ma 5e arrestation. Policier : Est-ce que je peux voir les enregistrements du véhicule ? Conducteur : Ce n’est pas mon auto. Je l’ai volée. Policier : C’est un véhicule volé ? Conducteur : Effectivement, mais, maintenant que vous en parlez, je crois que j’ai vu les enregistrements du véhicule dans le tiroir à gants lorsque j’y ai mis mon gun. Policier : Il y a un fusil dans le tiroir à gants ? Conducteur : Oui monsieur l’agent. Je l’ai mis là après avoir tué la femme à qui appartenait la voiture et après avoir mis la femme dans la valise. Policier : Il y a un corps dans la valise ? ? ? ? Conducteur : Absolument. En entendant cela, le policier appelle immédiatement son capitaine. Quelques minutes plus tard, la voiture est encerclée par les policiers et le chef de police s’approche de la voiture afin de prendre la situation en main. Capitaine : Monsieur, puis-je voir votre permis de conduire ? Conducteur : Bien sûr, le voici. Le permis de conduire était parfaitement valide Capitaine : À qui appartient le véhicule ? Conducteur : C’est le mien monsieur l’agent. Voici les enregistrements du véhicule. C’était vraiment son véhicule. Capitaine : Pouvez-vous ouvrir tranquillement le tiroir à gants afin que je vois s’il y a un fusil à l’intérieur ? Conducteur : Bien sûr, mais vous verrez, il n’y a aucun fusil à l’intérieur. Comme de fait, la boîte à gants ne contenait aucune arme. Capitaine : Maintenant, pouvez-vous me montrer le contenu de votre valise ? J’ai entendu par mon agent qu’il y avait un corps à l’intérieur. Conducteur : Pas de problème Il n’y avait aucun corps à l’intérieur de la valise. Capitaine : Je ne comprends pas. L’agent qui vous a arrêté m’a dit que vous n’aviez pas de permis de conduire, que vous aviez volé le véhicule, qu’il y avait un gun dans le tiroir à gants et un corps dans la valise… Conducteur : Vraiment ? Tu parles d’un menteur ? Je vous parie qu’il vous a dit que je roulais vite en plus !

Un ministre africain vient en voyage officiel en France, et se fait inviter à dîner chez son homologue français. En voyant la somptueuse villa de ce dernier, et toutes les toiles de maître aux murs, il lui demande comment il peut bien s’assurer un tel train de vie avec sa paye somme toute modeste de serveur de la République. Le français l’entraîne près de la fenêtre : “Vous voyez l’autoroute là-bas ?

  • Oui
  • Elle a coûté vingt milliards, l’entreprise l’a facturée 25 et m’a versé la différence”. 2 ans plus tard, le ministre français est en voyage officiel en Afrique et rend visite à son homologue. Quand il arrive chez lui, il découvre un palais comme il n’en avait encore jamais vu. Stupéfait, il demande “Mais je ne comprend pas, il y a 2 ans vous trouviez que j’avais un train de vie princier, mais par rapport à vous…” Le ministre africain l’entraîne près de la fenêtre : “Vous voyez l’autoroute là-bas ?
  • Non
  • Ben voilà.”

Mots-clés : Point V (3)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.