Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Déménagement

Par Maxime-Olivier Beaudouin

Les cours sont commencés depuis quelques jours et votre horaire affiche des locaux commençant par D. Alors vous faites partie des heureux élus qui ont des cours au pavillon Decelles. Si vous êtes en génie informatique, il y a même des chances que vous passiez quasiment tout votre temps dans l’ancien bâtiment des HEC. Vous vous demandez alors sûrement à quels services vous avez accès et quels impacts ce déménagement aura sur l’aspect académique de votre formation. Voici donc l’état de la situation sur la rentrée au pavillon Decelles.

Quels sont les services offerts aux étudiants ? Tous les services auxquels les étudiants sont habitués ne demeurent offerts qu’à l’édifice Decelles. Toutefois, les heures d’ouverture des services ont été étendues lors des heures de dîner. De plus, les différents formulaires administratifs seront disponibles dans les bureaux départementaux situés au 5e étage de l’édifice Decelles. Enfin, il est de plus en plus recommandé de communiquer avec les divers services de l’École par courriel. Cela évite les files d’attente et la réponse se fait rarement attendre.

En ce qui a trait à la situation de l’accès 24h, rien n’est réglé en ce moment (voir autres textes). Toutefois, si vous vous retrouvez à devoir terminer un laboratoire après 23h, n’hésitez pas à passer outre l’heure et continuer. Les chances sont minimes pour que les HEC interviennent.

Et au niveau infrastructures ? Pour cela, les étudiants de génie électrique et génie informatique sont chanceux. Pour citer M. Patrick Fernet, directeur adjoint en génie électrique et génie informatique, les aménagements de Polytechnique au pavillon Decelles « sont vraiment beaux ». Première différence avec Polytechnique, il y a des couleurs.

Aussi, les laboratoires d’enseignement sont en nombre suffisant et sont très bien aménagés. On compte aussi deux laboratoires institutionnels qui devraient bientôt être complétés qui seront disponibles afin que les étudiants puissent accomplir leur travaux qui ne demandent pas des équipements particuliers.

De plus, les bureaux des professeurs sont tous à proximité. Vous n’aurez plus à courir un peu partout afin de rencontrer votre professeur préféré.

Où cela achoppe, c’est au niveau des casiers. Par peur de voir les étudiants de Polytechnique poser des bombes afin de souligner leur mécontement face au manque de salles de cours, la direction des HEC a décidé de supprimer les casiers. Plus sérieusement, dans une décision unilatérale, les HEC ont décidé que les casiers n’étaient plus une nécessité. Cela va être beau en hiver, avec les manteaux pleins de neige sur l’équipement électronique. Présentement, l’École étudie certains moyens de rechange tels faire l’acquisition de petits casiers afin que les étudiants puissent déposer leurs manuels scolaires et d’installer des supports afin que les étudiants puissent suspendre leur manteau.

Qu’arrive-t-il avec les salles de cours ? Encore une fois, les HEC ont excellé. À voir la façon dont la direction des HEC agit dans ce dossier et provoque les conflits, jamais je n’envisagerais un cours de gestion des conflits organisationnels ou de gestion du changement dans cette institution. Que doivent apprendre leurs étudiants ? Que l’absence de dialogue ou que les discussions stériles sont des clefs de voûtes dans une stratégie de négociations. Bonjour la bonne foi ! Donc, d’ici à ce que le MEQ intervienne afin de régler les problèmes, les étudiants de Polytechnique se promèneront en le pavillon principal de Polytechnique, celui de l’UdeM et le pavillon Decelles. Au moins vous serez en forme…

En conclusion, le nombre de questions demeurent toujours aussi élevé. La façon d’agir des HEC ne fait qu’empirer le tout et font que plusieurs conflits ou positions apparaissent irréconciliables. Je tiens à vous rappeler de consulter régulièrement le site web de l’AEP (www.aep.polymtl.ca) ou de l’École afin d’avoir le point sur les plus récents développements. Bonne rentrée !

Mots-clés : Polytechnique (40)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Dictionnaire du rendez-vous

24 juillet 2013

RENDEZ-VOUS : Consiste à dépenser beaucoup d'argent, de temps et d'énergie pour mieux connaître une personne que vous n'aimez pas spécialement pour l'instant et que vous apprendrez à aimer beaucoup moins par l'avenir. FACILE : Adjectif utilisé pour décrire une femme qui conçoit le sexe comme un homme. REGARD APPUYÉ : Méthode utilisée par les femmes célibataires pour montrer à un homme qu'il les intéresse. Parfois, les femmes qui désirent utiliser cette méthode éprouvent...

Papinou, un directeur particulier

12 septembre 2002

A poly, on ne fait jamais rien à moitié. La preuve m’en a été donnée lorsque j’ai reçu chez moi un coup de téléphone de M. Papinou, personnage qu’il n’est pas nécessaire de présenter, notre directeur particulier (DP) depuis la session d’automne actuelle. Ce sympathique monsieur s’inquiète des dégâts causés à ma monture (c.f. Colonne précédente) et de mes problèmes financiers. Je le rassure brièvement et m’enquiert de sa nouvelle fonction. D.P., je lui...

Comment paraître jolie

23 novembre 2001

les règles à respecter pour paraître un homme aux yeux des filles. 1.Ne l'appelez pas. JAMAIS. 2.Si une fille ne vous plaît pas, ne lui dites pas. C'est plus drôle si elle s'en rend compte par elle-même. 3.Mentez. 4.Donnez un nom à votre pénis. Choisissez quelque chose de bien narcissique et de bien vantard comme \"mégabite\". 5.Si vous avez perdu ou détruit quelque chose qu'on vous avait prêté, dites-lui que vous l'avez expédié...