Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.
Publicité-- --Publicité

Sport extrême

Publicité-- --Publicité

Tout le monde connaît la célèbre réplique de Miles dans « Cliffhanger » : « I like it extreme » en parlant des mauvaises conditions météos pour faire du base jump. Il semblerait que ces dernières années, le sport extrême soit à la mode. Les chiffres montrent que le sport extrême est surtout l’apanage des jeunes gens des classes aisées, le rapport est facile à faire. Le tennis c’est ennuyant, et kicker un ballon c’est top boring. Les sports traditionnels ne sont plus assez fun, il en faut plus. Aujourd’hui ce qui est full phat, c’est de prendre des risques, sentir l’euphorie, l’ivresse et l’exaltation du risque calculé, c’est de vivre des expériences grisantes. Personne ne désire une vie plate et en général je vous vois aller aux partys toutes les semaines, c’est ce que vous avez pour assouvir ce désir. Mais votre chant sera toujours : « I can’t get no satisfaction ».

Ces paroles ne sont pas une exagération, rien ne pourra satisfaire votre cœur. Alors pour d’autres, c’est escalade, free fall, surf, mountain bike, ski ou snowboard sur des pentes de psychopathe… C’est comme se tenir à côté d’un précipice. On pourrait être trois pas en arrière par mesure de prudence, mais non, on a besoin d’aller très près, et même de se pencher beaucoup pour voir en bas. Et même mieux, se mettre en équilibre sur un pied pour voir si on se fait peur un peu. Les histoires dans les journaux de mauvais sauts à l’élastique ou d’avalanches imprévues ne font qu.anoblir ceux qui pratiquent ces activités, comme des héros tombés au combat. Je ne vous parle même pas des films ou des clips dégantés… Ne me misunderstandez pas, si vous avez l’occasion, jetez-vous, je crois que c’est vraiment puissant et exaltant d’en avoir l’argent et la possibilité. Je ne connais rien de mieux que de me retrouver avec un GT sur un trail à Chocolate Mountain, France. S’il me faut vivre, alors ça sera avec intensité. Je veux aimer la vie à fond et la vivre avec passion.

Extérieurement certes, mais aussi j’ai besoin de relations authentiques et véritables avec les gens en vérité. Quand je considère celui qui a tant aimé le monde que son œuvre s’appelle la Passion, je me dis que c’est ça que je veux. On dit souvent que les bons conseillers sont les mauvais payeurs. C’est l’expression pour dire qu’il est facile de parler et de ne rien faire, mais lui, il a parlé et a payé l’addition. Et au lieu de MTV et des choses vides, il nous appelle. Il y a l’appel de la montagne, l’appel de la mer ou des grands glaciers, mais ces appels ne sont entendus que par peu de gens, hors du commun comme les explorateurs et les héros. Et on ne peut entendre ces appels que s’il y a un écho de la même nature en nous. Vous ne lisez pas ceci par hasard. Il y a des événements providentiels qui arrivent juste pour nous, que nous reconnaissons d’une façon, et personne d’autre. Mais la majorité d’entre nous n’a d’oreilles pour rien, sinon soi-même. Comment alors entendre ce que peu entendent et aller jusqu’au bout de ce qu’on a cru, comme l’explorateur au sommet du K2 ? Il faudrait d’abord reconnaître le tempérament qu’il y a au fond et changer de voie avant de pouvoir entendre la voix d’une autre nature. Mais il y a tellement d’autres intérêts, la voix de l’orgueil, du ressentiment et de l’obscénité. Et c’est une lâcheté que de commettre ce que vous détestez. Mais par amour extravagant, le seul vraiment passionné pour vous s’est donné, et nous invite dans sa maison. Comment répondrons-nous ? Je ne connais pas de défi plus extrême.

Mots-clés : Spiritus Sanctis (13)

Articles similaires

Revelling in Simplicity

23 janvier 2003

Ilda, une dame âgée, amie de la famille, est venue une fois habiter quelques temps chez-nous. Un soir chez-nous, après avoir mangé, nous avons décidé de regarder ensemble une cassette. Pour résumer le film, il y avait une quantité de dinosaures dont le seul but dans la vie était de sauter de leur cachette avec une joie luciférienne et de croquer de pauvres êtres humains. À l'époque, Ilda cousait la majeure partie du temps...

Sommes nous €ureux?

4 octobre 2002

Le problème avec l'€uro, c'est que les 12 pays de l'union monétaire ont une pleine autonomie budgétaire. Du coup la BCE (Banque Centrale Européenne) maintient les taux d'intérêt trop haut, alors que le FMI (Fonds Monétaire International) lui demande sans cesse de les baisser, afin de relancer l'économie mondiale. D'autant plus que certains pays du G7 comme le Japon, l'Allemagne, la France et l'Italie sont en pleines réformes structurelles. La crise des budgets s'est...

Bonnes résolutions

10 janvier 2003

Après des vacances que j'espère avoir été merveilleuses pour vous aussi, nous voilà de retour pour de nouvelles aventures. La saison de Noël nous emmène dans le pays des rêves où le monde existe comme nous le voulons, comme nous nous l'imaginons. C'est une de mes saisons préférées. Car pour un garçonnet de sept ans comme moi, le Père Noël est aussi réel que Jacques Chirac. Ses assistants transpirent beaucoup en cette période. Ils...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.
Publicité--
--Publicité

Dans la même catégorie

L’homme, maître du destin?

4 octobre 2002

Après un dimanche entier de lab. en logique II à Descelles, je suis remonté à Poly pour écrire ma chronique. Seulement, sur le chemin, au loin, que ne vois-je pas ? Un jeune se pencher, ramasser une toute petite ombre noire, l'observer et la reposer délicatement. Il fut suivi un petit homme discret en costume qui marchait bien le long de la ligne avec un petit parapluie au manche très fin croché au bras....

La Citroën DS : une voiture, trois décennies d’histoire

1 novembre 2002

oiture des mieux nantis de l'époque, limousine des personnalités importantes ou stars de cinéma au côté des de Funès, Belmondo ou Ventura ; la Citroën DS fut, au même titre que la Beetle, une voiture marquante dans l'histoire de l'automobile. Trop en avance sur son temps à son dévoilement, elle demeura d'avant-garde jusqu'à son dernier jour de production, vingt ans plus tard. De nos jours, la DS fait toujours rêver les amateurs qui la...

Smashing Pumpkins

30 octobre 2002

Par Luc Tétreault 1991. Gish, premier album de The Smashing Pumpkins, avec Billy Corgan aux voix et guitare, James Iha à la guitare, Jimmy Chamberlain à la batterie et D'Arcy Wretzky à la basse. La même année : Nervermind de Nirvana. Comme Cobain et son grunge sont déjà connus à l'époque (principalement à Seattle), les Smashing auraient très bien pu passer inaperçus. Mais leurs rythmes punk rebels, les riffs déchaînés d'Iha, la voix métallique...