Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.
Publicité-- --Publicité

BMWFILMS, la suite…

Publicité-- --Publicité

Devant la popularité de la première série de courts métrages publicitaires The Hire, BMW nous revient avec une deuxième série de films. Pour cette seconde saison, les gens de chez BMW n’ont pas hésité à mettre le paquet en se payant trois grosses pointures de la production cinématographique : Tony Scott (Top Gun, Crimson Tide, Spy Game), Ridler Scott (Alien, Blade Runner, Gladiator) et Jules Daly (Shanghai Noon). Dans le rôle du conducteur, nous retrouvons, encore une fois, l’acteur britannique Clive Owen. Pour ceux qui ne connaissent pas le concept, BMW demande à des cinéastes chevronnés de concevoir des films publicitaires qui mettent en vedette les produits de la compagnie : cette année, on nous présente le nouveau roadster Z4 en pleine action.

Hostage, réalisé par John Woo (Face Off, Broken Arrow, Mission Impossible II). Rançon, psychopathe et otage en péril sont au programme. Au volant de sa Z4, le conducteur doit sauver de la noyade une demoiselle en détresse prisonnière du coffre d’une voiture submergée. Apprêté à la façon John Woo, ce film a remporté le prix du meilleur court métrage d’action du Festival International du Court Métrage de Los Angeles.

Ticker, réalisé par Joe Carnahan et mettant en vedette Don Cheadle.

Victime d’une embuscade sur une route de campagne, un homme transportant une mystérieuse valise fait appel au conducteur pour le mener à bon port. Il n’y a pas une seconde à perdre, ils doivent fuir un hélicoptère qui les mitraille tout en livrant le contenu de la valise à temps.

Beat the Devil, réalisé par Tony Scott et mettant en vedette James Brown et Gary Oldman.

Prétextant son vieillissement prématuré, James Brown tente de renégocier le pacte passé avec le diable dans lequel il vendait son âme contre gloire et fortune. James Brown propose un pari : un autre cinquante ans de carrière contre une autre âme. Engagé comme chauffeur de Brown, le conducteur se retrouve pris au piège dans un pari où l’issue d’une course entre lui et le diable décidera du sort de son âme.

Filmés avec encore plus de moyens qu’à la première saison, cette nouvelle série de trois films a le fini des superproductions hollywoodiennes. La qualité est tellement bonne qu’on en oublie même qu’on tente de nous vendre quelque chose. Il est possible de les visionner directement à partir du site web ou de les télécharger sur votre ordinateur. Un DVD de la seconde saison sera bientôt disponible gratuitement : pour en obtenir une copie, il suffit de s’inscrire via le site.

Mots-clés : Chronique auto (18)

Articles similaires

Le retour de la Z

13 septembre 2002

Sauvée de la faillite par Renault, Nissan vit de durs moments de transition (compression et rationalisation). Assez rapidement, la firme française se rendit compte qu'elle se devait de donner du caractère aux produites nippons si elle voulait rendre son acquisition rentable. C'est alors que nous avons assisté à deux dévoilements coup sur coup de modèles possédant ce qui manquait horriblement chez Nissan : du tempérament. L'année dernière, la nouvelle Altima fut mise sur le...

La Ford Pinto : le contre-exemple américain

21 mars 2003

Nous connaissons tous l'expression maintes et maintes fois répétée : « L'argent mène le monde ». L'argent rend les moralités élastiques, les mémoires faillibles et aide à soulager les cas de conscience. Tout est une question d'argent, tout a un prix, des vies humaines dans les budgets d'hôpitaux au remplacement de la clientèle des compagnies de tabac. La situation devient encore plus criante lorsque l'on voit des entreprises, aériennes et automobiles en particulier, responsables...

Les voitures les plus affriolantes

13 février 2009

Alors que certains individus fantasment sur des relations sado-masos, je préfère plutôt baver devant mon écran d’ordi en contemplant certains chefs d’oeuvre automobile. Voici celles qui me déstabilise le plus. McLaren F1 Bien qu’elle ne détienne plus le record de voiture de production la plus rapide au monde, la McLaren F1 restera, à mon avis, la supervoiture la plus accomplie et surtout, la plus séduisante. En vrai, il n’y a aucune autre voiture qui...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.
Publicité--
--Publicité