Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Qui est Pierre Lassonde ?

Détails sur la répartition de l’espace du nouveau pavillon

Voici la suite des articles précédents sur les nouveaux pavillons de Polytechnique. Cette semaine, vous en saurez davantage sur les places de stationnement et sur la répartition en espace des nouveaux pavillons. Tout d’abord, concernant le stationnement, environ 200 places seront disponibles à proximité du nouveau bâtiment.

Ensuite, concernant la répartition de l’espace à l’intérieur des pavillons, comme vous le voyez sur le tableau, quelque 7641 m² seront réservés aux salles de cours et d’enseignement, soit 25% de l’espace total des pavillons. La bibliothèque sera entièrement transférée dans les pavillons. Ils ne contiendront pas de cafétéria, mais des machines distributrices et un café étudiant (sous forme de café-terrasse) seront disponibles. Les espaces communs représentent les corridors, halls, l’espace de circulation dans la bibliothèque et autres aires de déplacement pour environ le tiers de la superficie totale. Bref, beaucoup d’espace pour les étudiants de génie informatique, génie logiciel et génie électrique.

Qui est Pierre Lassonde ?

Pierre Lassonde, diplômé de Polytechnique, promotion 71, en génie électrique, est l’heureux donateur de quelque 8 millions de dollars pour le projet d’agrandissement de Polytechnique. Les nouveaux pavillons porteront son nom et celui de sa défunte épouse, Claudette McKay-Lassonde. Après avior obtenu un baccalauréat de Polytechnique et un MBA de l’Université de l’Utah, il a commencé sa carrière comme analyste des coûts dans la division des mines et métaux, un poste « au bas de l’échelle » pour la firme d’ingénierie Bechtel, à San Francisco, après avoir suivi sa femme, engagée dans sa spécialité de l’énergie atomique pour la même compagnie. Vers la fin des années 70, il fonde avec son collègue la société Franco Nevada, après avoir investi dans de petites sociétés minières. Sa compagnie rapporte beaucoup d’argent et vaut 5 milliards de dollars canadiens lorsque vendue à la compagnie minière Newmont, dont il devient le président-directeur. La compagnie, concentrée au Nevada, en Australie et au Pérou, est numéro un dans le domaine de l’or. Son impressionnante carrière lui a valu l’obtention du Prix Mérite 2002 de l’Association des diplômés de Polytechnique, dont le but est de reconnaître la contribution d’un diplômé de Poly dans le domaine de l’ingénierie, et de souligner ses qualités professionnelles et humaines. Il avait également obtenu en juillet dernier le titre de Personnalité de la semaine, de La Presse.

Centraide

Depuis le début de novembre est lancée la campagne Poly-Centraide 2002, dont l’objectif cette année est de 42 000$ pour aider des milliers de personnes dans la région du Grand Montréal à lutter contre la pauvreté, l’isolement et la violence. Pour faire votre part, un dîner spaghetti et un match d’impro s’en viennent prochainement. Le match d’impro opposera les étudiants de l’ÉGOTRIP (Éminent Groupe Organisé Travaillant à Répandre l’Impro à Poly) au personnel de l’École.

Articles similaires

Roger A.Blais

14 mars 2003

Cette semaine, la promotion d'un professeur de Polytechnique ainsi que les résultats de la délégation de Polytechnique aux Compétitions Canadiennes d'ingénierie. Promotion de Roger A. Blais à titre de Compagnon de l'Ordre au Canada Le 21 février dernier, à Rideau Hall, Roger A. Blais, professeur émérite au département de mathématiques et génie industriel, obtenait le titre de Compagnon de l'Ordre du Canada. Cette distinction, attribuée par Adrienne Clarkson, Gouverneure Générale du Canada, souligne...

M. Papineau

9 janvier 2004

Pour ceux d'entre vous qui ne le savent pas encore, Robert L. Papineau est Directeur général de Poly depuis le 1er juin 2002. Il occupait cette même fonction précédemment à l'ÉTS depuis 1988. Il a donc été Directeur Général pendant près de 16 ans, il faut le faire ! Robert Papineau est aussi un ingénieur mécanique, diplômé de Sherbrooke, où il a effectué un baccalauréat et une maîtrise. À la fin de ses études,...

Sociétés techniques

28 octobre 2002

Cette semaine, pour la première fois dans le Polyscope, en exclusivité exclusive, les actualités polytechniciennes ! Bon, ça fait… Effectivement, dès maintenant, vous serez informé des actualités polytechniciennes ! Ça tombe bien puisqu'il s'agit du nom de la chronique. Cette semaine, apprenez des infos sur les sociétés techniques, dont les bolides sont exposés fièrement dans l'entrée principale de Poly. SAE avion-cargo - Une première place dans la catégorie « open class » Chaque année...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

L’avaleur de sable

19 septembre 2002

« Le bonheur ça n'est pas grand-chose, c'est du chagrin qui se repose. » C'est sur cette citation que débute L'Avaleur de Sable de Stéphane Bourguignon. Vision pessimiste de la vie, diront certains. Mais sous la plume de Bourguignon, bonheur et chagrin s'entremêlent au point où le lecteur discerne avec difficulté le premier du deuxième. Le roman s'ouvre sur la vie léthargique de Julien, jeune chômeur dans la mi-vingtaine, célibataire et désespéré du mauvais...

Petit Lexique à l’usage des moyennes personnes

30 septembre 2002

L'année 2002/2003 débute et l'école accueille encore une fois un lot impressionnant d'étudiants étrangers venants des quatre coins du monde. Ces nouveaux arrivants auront à s'acclimater au mode de vie et à la mentalité locale pour connaître une expérience heureuse et enrichissante. Dans cette perspective, quoi de mieux pour comprendre et se mêler à la population autochtone que d'apprendre et d'utiliser ses propres jurons ( sacres !). Il faut dire que ces derniers...

Roger A.Blais

14 mars 2003

Cette semaine, la promotion d'un professeur de Polytechnique ainsi que les résultats de la délégation de Polytechnique aux Compétitions Canadiennes d'ingénierie. Promotion de Roger A. Blais à titre de Compagnon de l'Ordre au Canada Le 21 février dernier, à Rideau Hall, Roger A. Blais, professeur émérite au département de mathématiques et génie industriel, obtenait le titre de Compagnon de l'Ordre du Canada. Cette distinction, attribuée par Adrienne Clarkson, Gouverneure Générale du Canada, souligne...