Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Révolte de l’opprimé

La Révolte de l’opprimé

C’est en émergeant d’une nuit agitée des cauchemars les plus terrifiants, ponctuée de frissons spasmodiques et de délirs fievreux, que l’étudiant lambda de l’École Oméga Limited Tous Droits Réservés dont on taira les noms respectifs pour des raisons évidentes que l’on ne mentionnera pas non plus puisqu’elle le sont, s’apprête à effectuer résigné son petit trajet quotidien vers les hauteurs du Mont-Royal. Mais ce que cet étudiant ignore encore, ô rage ! ô désespoir ! et spéciale dédicace au Cid de Corneille ainsi qu’à ses stances « Marquises » dédiées à la Marquise du Parc qui refusa un jour ses avances et dont Brassens tira une savoureuse chanson, c’est que les escaliers mécaniques qui doivent le mener aux hauteurs ultimes de la montagne, telle la dernière cigarette du condamné à mort qui en se consumant devrait inexorablement le conduire vers le peloton d’exécution, ne fonctionnent plus. Alors, plein d’amertume, se remémorant l’époque ou rempli d’espoir de lendemains qui chantent l’insouciance et la désinvolture des années universitaires qui se mua malencontreusement en années de joug et de courbement d’échine dans l’engrenage infernal de la chaîne de production technocratique du système éducatif québecois, que cet étudiant lambda prend à deux mains ce qui lui reste de courage et de volonté, gueule de toute sa voix un gros merde au système et s’en va draguer au HEC.

Astronomie à la con

Petite bombe dans le monde de l’astronomie, une équipe de l’Observatoire de Paris, après une étude basée sur l’observation de 32 galaxies affirme que le rapport de masse entre la matière sombre et la matière visible est inchangé depuis 6 milliards d’années dans l’univers tandis que le rapport de masse entre les cons et les personnes sensées ne cesse d’augmenter depuis 5000 ans sur la planète Terre avec un bond extraordinaire ces 50 dernières années.. Un déséquilibre qui pourrait menacer non seulement l’avenir de notre planète mais également celui de l’ensemble du système solaire. À partir de cette inquiétante constation, deux tentatives d’explication peuvent être avancées. La première, se basant sur le fait que les plus grands cas d’obésité aient été observés ces trois dernières décennies en Amérique du Nord, ce serait à la population de cette jeune contrée que reviendrait la palme de la connerie, ou pour être plus clair : les nords américains sont non seulement gros mais ils sont aussi cons, l’un étant la conséquence de l’autre et vice versa. Les États-Unis comptant la plus grande concentration de population sur cette partie du continent, il est alors facile de désigner les principaux coupables.

La deuxième explication est plus compliquée et sa démonstration merveilleuse, mais cet espace est malheureusement trop étroit pour la contenir. Vous êtes donc humblement prié de vous rendre en page 4, qui contient un article traitant du dernier théorème de Fermat.

Articles similaires

Pourquoi en page 3

20 septembre 2005

Je vous préviens tout de suite, si je me retrouve cette semaine en page 3, ce n’est nullement pour vous entretenir de choses sérieuses ou spirituelles. D’ailleurs, je préfère largement le confort de ma page 4 où je peux raconter des âneries en toute impunité, à l’abris des foudres du rédac’ chef. Si vous recherchez du contenu sérieux, essayez plutôt de lire l’article ci-contre, il parait que c’est un édito. Mais si vous considérez...

Bush bibliothécaire

4 octobre 2005

Avez-vous vu la dernière visite de Bush à l’étranger ? Sûrement. La presse écrite et la télévision en ont fait leurs titres ces derniers jours. C’était en Louisianne, cinq jours après le passage de Katrina (cinq jours de trop ?). Le monde n’a pas attendu autant pour assister, incrédule, au spectacle de l’incroyable misère et de l’extrême pauvreté dans laquelle est plongée cette partie de la population du pays le plus riche et le...

Au clair de la lune, mon ami Vazel…

15 septembre 2006

Gueule de bois Après avoir ignoré pendant des années les jugements de tribunaux institués en vertu de l’ALENA, qui avaient trouvé illégales les pénalités américaines sur le bois d’œuvre canadien, Washington accepte aujourd’hui de les retirer. Mais le libre accès à son marché, loin d’être «sans restrictions» comme l’affirme faussement Harper, prend fin au moment où la part canadienne du marché dépasse 34 pour cent ou si le prix du bois descend sous...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

En vedette cette semaine, CISM

24 février 2006

CISM? Ça ne vous dit rien? CKOI, ça vous dit quelque chose? C’est bien un triste constat. CISM, c’est votre radio, celle de l’université de Montréal. Mais CISM, c’est avant tout la marge... et elle fêtait ses 15 ans vendredi dernier! Inutile de vous dire que votre cher chroniqueur y était. CISM est reconnu pour diffuser la musique émergente et les nombreux groupes qui se sont fait connaître ont tenu à souligner ce joyeux...

Et pendant ce temps…

31 mars 2006

Vendredi 24 Mars : Frédéric Lavoie, journaliste québécois de 22 ans est arrêté par les forces de l’ordre biélorusses alors qu’il couvre pour le journal La Presse une manifestation tenue par les opposants du président Alexandre Loukachenko. L’appareil photographique embarqué à bord de la sonde spatiale (Mars Reconnaissance Orbiter) de la NASA qui se trouve actuellement dans l’orbite de Mars a envoyé sa première photo qui permet de distinguer des cratères ainsi que des...

Entre l’AEP et les étudiants, un certain dévouement existe

3 mars 2006

Par François Corriveau L’AEP a débuté sa période électorale ce mercredi avec l’ouverture de la période de candidature. Avec les débats qui ne manqueront pas de fuser sur l’avenir de l’Association, l’heure est à la critique (constructive, je le souhaite) de l’exécutif actuel et du fonctionnement de l’AEP. Faisant ici suite à l’article pratiquement hyponyme à celui-ci et à la bande dessinée caricaturalement éditorialiste qui l’accompagnait, je me permet de répondre aux positions énoncés...