Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Espace et gravité au dôme du planétarium

Aperçu article Espace et gravité au dôme du planétarium
Cliquer pour agrandir
 (lien ouvrant dans une nouvelle fenêtre)
©Espace pour la vie 2018

Le planétarium Rio Tinto Alcan nous a ouvert ses portes la semaine dernière pour nous présenter deux nouveaux spectacles multimédias : Planète 9 et Les secrets de la gravitation 

 

Les familles auront matière à se réjouir de la tendance que prend l’Espace pour la vie en invitant ses visiteurs à porter leur regard sur les multiples façons d’habiter notre planète. C’est une initiative du temps que d’insister sur la conscientisation des jeunes quant à leur environnement proche ou lointain. Le Biodôme, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium Rio Tinto Alcan sont les espaces qui véhiculeront ce «mouvement audacieux, créatif et urbain, où se repense le lien entre l’humain et la nature, et où se cultive une nouvelle façon de vivre.»

Ces deux nouveaux spectacles rendent palpables des notions qui sont très abstraites pour des jeunes (et pour les adultes aussi). Confortablement installés dans une chaise longue en tissu ou encore sur des poufs, l’espace de visionnement multimédia à écran 360o nous englobe et nous emporte vers les secrets de l’espace et de la gravité.

Planète 9

Audience : 7 ans et plus

Durée : 27 minutes

©Espace pour la vie 2018

Mon Vieux Tu M’as Jeté Sur Une Nouvelle … qu’est devenu Pluton ? Voilà le point de départ de ce court film qui tend à partager la curiosité entrainée par le déclassement de cette planète et surtout la fascination pour les autres objets découverts. Accompagnés de la narration de l’animatrice, puis de l’astronome et professeur d’astrophysique Mike Brown, nous traversons le processus de réflexion, d’observation et d’hypothèse qui les ont mené, lui et son équipe, à envisager la présence d’une nouvelle planète qui pourrait se cacher au-delà de la ceinture de Kuiper. Encore une fois, l’ambiance bien choisie nous donne l’impression de flotter dans l’obscurité et dans l’espace. En observateur tout puissant, nous passons à travers le temps, nous observons des planètes sous tous les angles et nous naviguons à travers une modélisation graphique très réussie. Il était vraiment intéressant de voir le nombre d’hypothèses possibles à travers des simulations en vitesse accélérée d’orbites.  

Les secrets de la gravitation

Audience : 7 ans et plus

Durée : 27 minutes

©Espace pour la vie 2018

Le deuxième film, sous forme de dessin animé, relate l’amitié naissante entre un robot et un jeune garçon. Il tend à initier les petits et les grands aux recherches et conclusions du célèbre Albert Einstein. La théorie de la relativité générale est abordée et illustrée par la déformation de l’espace-temps. Ils ont vraiment réussi à imager une réalité difficile à imaginer, soit la manière dont les corps massifs étirent ou compriment les ‘’lignes’’ de l’espace-temps. Par contre, c’est dans le deuxième film que l’on se rend compte que c’est le caractère abstrait de l’Univers et du temps qui rend justice à la forme sphérique de l’écran. Outre cela, il est difficile d’y apprécier une séquence, trop rapide à mon goût, de dessin animé.

 

Finalement, je ne serai jamais trop vieille pour aller au planétarium et m’instruire sur ce qui m’entoure…Ni pour m’affaler sur des poufs ou pour m’évader un instant dans la grandeur de l’inconnu.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+

Dans la même catégorie

Symphonie des Mille de Mahler

12 septembre 2008

Le 9 et 10 septembre derniers, l’orchestre symphonique de Montréal a fêté l’ouverture de sa 75e saison en présentant la Huitième Symphonie de Gustav Mahler, ou Symphonie des Mille. Ce choix fait référence à la programmation du concert d’inauguration de la Place des Arts, qui se tint en 1963, puisque Mahler fut parmi les compositeurs interprétés. Né en 1860 et mort en 1911, Mahler est à la fois un compositeur et un chef d’orchestre...

RESPECTABLES DEPUIS 15 ANS

29 septembre 2006

Dans une époque où le monde de la musique grouille de starlettes et d’étoiles filantes qui font preuve d’un style musical stéréotypé et préfabriqué, on peut remercier les bands qui se gardent un style pur et donc parfois un peu rétro. Il est d’autant plus réjouissant qu’il y ait encore des formations qui conservent leur style pendant 15 ans, et fournissent la preuve qu’il est possible de survivre aux multiples changements de goûts du...

Hahaha !

9 juillet 2010

Le festival Juste pour rire a fait un bon bout de chemin depuis ses débuts en 1983, sur la rue St-Denis : en cette année, 16 artistes se sont produits devant quelques 5 000 spectateurs. Aujourd’hui, se sont plus de 2 000 000 spectateurs qui viennent juste pour rire devant près de 2 000 artistes venus du monde entier. Ce festival a vu le jour avec Gilbert Rozon, qui a eu l’idée de créer des spectacles ayant pour but ultime de...