Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Espace et gravité au dôme du planétarium

Aperçu article Espace et gravité au dôme du planétarium
Cliquer pour agrandir
 (lien ouvrant dans une nouvelle fenêtre)
©Espace pour la vie 2018

Le planétarium Rio Tinto Alcan nous a ouvert ses portes la semaine dernière pour nous présenter deux nouveaux spectacles multimédias : Planète 9 et Les secrets de la gravitation 

 

Les familles auront matière à se réjouir de la tendance que prend l’Espace pour la vie en invitant ses visiteurs à porter leur regard sur les multiples façons d’habiter notre planète. C’est une initiative du temps que d’insister sur la conscientisation des jeunes quant à leur environnement proche ou lointain. Le Biodôme, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium Rio Tinto Alcan sont les espaces qui véhiculeront ce «mouvement audacieux, créatif et urbain, où se repense le lien entre l’humain et la nature, et où se cultive une nouvelle façon de vivre.»

Ces deux nouveaux spectacles rendent palpables des notions qui sont très abstraites pour des jeunes (et pour les adultes aussi). Confortablement installés dans une chaise longue en tissu ou encore sur des poufs, l’espace de visionnement multimédia à écran 360o nous englobe et nous emporte vers les secrets de l’espace et de la gravité.

Planète 9

Audience : 7 ans et plus

Durée : 27 minutes

©Espace pour la vie 2018

Mon Vieux Tu M’as Jeté Sur Une Nouvelle … qu’est devenu Pluton ? Voilà le point de départ de ce court film qui tend à partager la curiosité entrainée par le déclassement de cette planète et surtout la fascination pour les autres objets découverts. Accompagnés de la narration de l’animatrice, puis de l’astronome et professeur d’astrophysique Mike Brown, nous traversons le processus de réflexion, d’observation et d’hypothèse qui les ont mené, lui et son équipe, à envisager la présence d’une nouvelle planète qui pourrait se cacher au-delà de la ceinture de Kuiper. Encore une fois, l’ambiance bien choisie nous donne l’impression de flotter dans l’obscurité et dans l’espace. En observateur tout puissant, nous passons à travers le temps, nous observons des planètes sous tous les angles et nous naviguons à travers une modélisation graphique très réussie. Il était vraiment intéressant de voir le nombre d’hypothèses possibles à travers des simulations en vitesse accélérée d’orbites.  

Les secrets de la gravitation

Audience : 7 ans et plus

Durée : 27 minutes

©Espace pour la vie 2018

Le deuxième film, sous forme de dessin animé, relate l’amitié naissante entre un robot et un jeune garçon. Il tend à initier les petits et les grands aux recherches et conclusions du célèbre Albert Einstein. La théorie de la relativité générale est abordée et illustrée par la déformation de l’espace-temps. Ils ont vraiment réussi à imager une réalité difficile à imaginer, soit la manière dont les corps massifs étirent ou compriment les ‘’lignes’’ de l’espace-temps. Par contre, c’est dans le deuxième film que l’on se rend compte que c’est le caractère abstrait de l’Univers et du temps qui rend justice à la forme sphérique de l’écran. Outre cela, il est difficile d’y apprécier une séquence, trop rapide à mon goût, de dessin animé.

 

Finalement, je ne serai jamais trop vieille pour aller au planétarium et m’instruire sur ce qui m’entoure…Ni pour m’affaler sur des poufs ou pour m’évader un instant dans la grandeur de l’inconnu.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Festival de film de Banff

11 février 2013

Chaque année, les amateurs des films de montagne peuvent compter sur le festival de film de Banff. Pour les néophytes, Banff est une ville d’Alberta. Sûrement le plus grand rassemblement de film de montagne avec plus de 300 films en compétition, le festival s’exporte dans les autres régions du Canada puis dans le monde. Le festival passe évidemment par la ville de Montréal via espaces.ca 19h00, la responsable s’approche du micro, elle nous explique...

Entrevue avec Cœur de Pirate

14 août 2009

Dans toute l’histoire de la piraterie on retiendra le nom de 3 femmes célèbres : Anne Bonny, Mary Read et Béatrice Martin. Si les deux premières ont passé leur carrière déguisées en hommes à parcourir les sept mers, la troisième navigue depuis plusieurs mois entre le Québec et la France pour remplir les salles de concert et les pelouses des festivals. Le Polyscope a rencontré pour vous cette flibustière au grand coeur. Le 25 juin...

Les peintures musicales

16 février 2007

L’OSM et le Musée des Beaux-Arts de Montréal dans la même soirée ? Bien des gens me diront : « Eille Uncle Ed, c’t’impossible ce que tu écris là avec tes mains ! » Et pourtant, ces deux institutions montréalaises se sont unies pour le plaisir de nos oreilles et de nos yeux. Le Musée des Beaux-Arts a décidé d’accueillir une série de concerts et expositions portant sur la période baroque. Cette série de...