Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

École monotechnique

Un poème sur l'apathie envers la santé mentale décimant la vie étudiante à l'École.

École monotechnique

Des ponts effondrés, dont la rouille règne
Trahison vilaine de rêveries lointaines,
Des âmes massacrées en négligence
D’un ingénieur, damne à jamais ses étudiants.
Les semaines éperdues à calculer
La note requise, de justesse passer
Crédit sur crédit de cours ardus ne suffit;
L’ingénieur n’est qu’une piètre machine.

Aux jeunes lettrés les récits de Poe,
Et éternelles sont leurs montagnes de prose.
Quant au commerce, les étudiants vivent
Libres du supplice et du whiskey ivres.
Ce nectar des fêtards ici est interdit,
Que ce soit par la loi de la Poly,
Sa charge de travail, ou la folie
De considérer notre souffrance son ami.

Il est souvent dit du trop-de-stress un fléau,
Et pourtant nos profs la voient leur roseau;
Produit de leurs efforts d’avancer l’Homme,
Oublient-ils des étudiants déprimés le sort.
Si on s’en plaint, un courriel dans le vide
Nous invite à en «parler», sans aucun suivi.
Mais dites-moi, si vous voulez, — et s’il vous plaît–
Qui fait du génie quand saigne sa plaie?

Vous vous dites «Poly» — techniques, oui;
Mais responsables seulement face au publique,
Enterrez sous le sable les peines modiques
De l’abeille dont la soif est maudite.
Alors, monsieur Président, rectifiez le nom
Des écoles de génie la Joconde;
L’École Monotechnique de Montréal!
Au moins, votre apathie est honnête, idéale.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Les meilleures chansons… pour faire l’amour!

13 février 2015

En cette période froide qu’est le mois de février, il faut bien se trouver un moyen de se réchauffer! Pourquoi ne pas mettre la table avec quelques chansons inspirantes, après, on verra... en plus c’est la St-Valentin, c’est drôle comme ça tombe bien! L’ÉPIQUE :   WEIGHT OF LOVE THE BLACK KEYS   Introduite sur un solo de guitare à la Pink Floyd, ce bijou musical des Black Keys au titre déjà inspirant peut être...

Un dégel sous le soleil du mois de juin

21 septembre 2007

Le 28 juin 2007, alors que les campus sont vides et que les étudiants travaillent à gagner de quoi payer leur facture universitaire, la ministre Michelle Courchesne procède à une annonce qui touche directement les prochaines générations. Les mesures annoncées se répartissent sous trois volets : hausse des frais, amélioration de l’aide financière aux études (AFE) et consultation sur les frais afférents. Les frais de scolarité Tout d’abord, la ministre confirme que les frais...

Double opéra réussi

9 octobre 2009

Le samedi 26 septembre a marqué le début de la 30e saison de l’Opéra de Montréal avec cette double programmation, qui met en scène Gianni Schicchi et Pagliacci, le tout dirigé par Alain Gauthier. Pagliacci Tout le village est réuni et apprend que la troupe de comédiens de Pagliacci viendra faire une représentation dans leur village. Les enfants sont heureux, s’amusent, les parents parlent entre eux de cet évènement tant attendu. Le jour de...