Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Loud aux Montgolfières

Aucun champ n'est obligatoire



  • Aperçu article Loud aux Montgolfières
    Cliquer pour agrandir
     (lien ouvrant dans une nouvelle fenêtre)
    Attractions par Lily Cattel

    Dimanche dernier, le 19 août, se terminait la 35ème édition de l’international des montgolfières de Saint-Jean sur Richelieu. Bilan numérique, 13 en 18 envolées réussites sur les 9 jours à coup de deux envolées par jour à 6h et 18h. Nous, nous étions là pour Loud.

    C’est ce rappeur montréalais qui connait un fulgurant succès au Québec et en Europe que nous avions en tête en prenant le bus pour Saint-Jean-sur-Richelieu dimanche dernier. Nous sommes arrivés aux portes du festival avec un peu de retard et quelques complications, mais juste dequoi avoir faim en arrivant et choisir l’allée de foodtruck comme première attraction.  Poutine finie, nous nous sommes rapidement rendu compte que la majorité des festivaliers se composait de famille et d’enfants en bas âge et que le site, malgré sa grande superficie offrait peu d’activité pour notre tranche d’âge.

     

    Errant en attendant l’heure de l’envolée, nous nous sommes retrouvés en plein milieu de l’aire d’installation des montgolfières. À 18h, presque instantanément les camions sont arrivés, ils ont étendu leur toile puis sans tarder ont gonflé leurs ballons. En quelques minutes nous nous sommes retrouvé entourés de géants d’air et de couleur aux effigies variées. Chaque ballon quittant le sol était immédiatement remplacé par un autre et ce pendant plus d’une demi-heure. Spectacle magnifique autant pour les jeunes que pour les adultes.

    Loud sur la scène Loto-Québec par Lily Cattel

    Le concert de Loud nous a permis de finir la soirée en beauté et en rythme. Bien que les humoristes avant lui tenaient des adeptes dans le public, la plupart des jeunes attroupés devant la scène, nous inclut, attendaient avec impatience Loud. Une petite introduction du chanteur dont le single Les femmes savent danser tourne à titre de numéro un dans les radios québécoises nous a réchauffé. Les chiffres donnent amplement raison au titre de son dernier album sorti en octobre dernier, Une année record.  Sa tournée 2018-2019 annonce 21 concerts, au Canada, mais aussi en Allemagne, en Belgique, en Suisse, au Royaume-Uni et en France. Tous les médias se l’arrachent, il passe a Tout le monde en parle en avril dernier et semble y représenter l’étendard à succès du rap québécois à l’international.

    Sur la scène de Saint-Jean, pas besoin d’être dans le carré VIP pour bien le voir et apprécier la proximité avec l’artiste. Les écrans rediffusent, les jeux lumière rajoutent de la sauce et nous on apprécie la performance. Chaque chanson se présente comme une confidence sur sa gloire qu’il partage avec son Dj, Ajust.

    Son concert invite, non pas à la danse en soit, mais au mouvement collectif : sauts, levée des téléphones ou applaudissement synchronisé. C’est ensemble, avec les nombreux jeunes, les quelques parents et deux-trois personnes âgées en sortie, que s’est clôturée cette 35ème édition de l’international de Montgolfière avec Loud sur la scène Loto-Québec.

    Articles similaires

    Les Grands Ballets Canadiens : La Dame de Pique

    23 octobre 2008

    Si seulement toute la grâce des ballets pouvait accompagner la vie de tous les jours! Mais avant tout il vous faut savoir l’histoire de La Dame de Pique, ballet merveilleusement adapté du roman de Pouchkine. Le spectacle débute dans un café, où des officiers accompagnés de leurs belles jouent aux cartes. La tension règne dans cette assemblée, qui ne remarque pas qu’elle est observée de loin par un jeune homme. Hermann, officier de l’armée...

    Entracte au CCA

    8 janvier 2010

    La NASA, le National Air and Space Museum de la Smithsonian Institution (NASM), l’Office national du film du Canada (ONF) et l’UbuWeb se sont donné rendez-vous au Centre Canadien d’Architecture (CCA). Après l’exposition La vitesse et ses limites, et avant la prochaine sur l’exploration de l’espace, le CCA nous offre Entracte : Films d’un futur héroïque. Comme son nom l’indique, cet entracte présente des films expérimentaux et d’avant-garde. Les films, expérimentaux, scientifiques et artistiques...

    Lucia di Lammermoor : une tragédie shakespearienne à l’italienne

    18 juin 2009

    L’Opéra de Montréal rabattait le voile de sa 29ème saison avec la présentation de l’œuvre de Puccini, Lucia di Lammermoor, créée en 1835 à Naples (Italie). Acte I. L’histoire se déroule en Écosse à la fin du XVIè siècle. Deux familles rivales, les Ashton, dont le château se situe près de Lammermoor, et les Ravenswood, connaîtront un destin tragique. Lucia Ashton (Eglise Gutierrez) et Edgardo Ravenswood (Stephen Costello) désirent se marier malgré le passé...




    *Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

    Dans la même catégorie

    Entrevue avec Karine Vanasse, actrice et co-productrice

    13 février 2009

    Après la sortie du film, Karine Vanasse la co-productrice et actrice principale de Polytechnique, nous explique les raisons de ce film, comment elle a vécu la polémique qui était autour et le point de vue de son équipe face à cette tragédie qu’a été la tuerie de l’École Polytechnique de Montréal. Bio de Karine Vanasse : Née le 24 novembre 1983 à Drummondville, elle a été révélée en 1998 grâce au film Emporte-moi de la...

    IglooFest – Première fin de semaine

    20 janvier 2012

    Devons-nous encore présenter ce festival ? Si oui, je vous réfère à l’article à gauche, ou alors à notre article de la semaine dernière, ou encore aux articles sur notre site web ! Si vous lisez cette série d’articles pour la première fois, c’est que forcément vous avez raté la première semaine de l’Igloofest. Honte à vous ! Le Polyscope tentera de rapporter autant visuellement que littéralement les différentes soirées prévues par les organisateurs. C’est...

    C’est pas la longueur qui compte…

    14 août 2009

    C’est ce que tu fais avec ! Montréal, janvier 1999. La fin du monde est prévue pour le premier janvier de l’année prochaine. Une caméra, un ordinateur, un écran. Que faire pour tromper cette apocalypse du deuxième millénaire ? Kino devient l’exécutoire de ce temps qui file inexorablement vers la date fatidique. Le concept ? Chaque mois, réaliser un court métrage et le présenter lors d’une soirée réunissant les travaux d’autres passionnés du cinéma...

    Aucun champ n'est obligatoire