Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Quand mourir réveille des consciences…ou pas (encore)

Quand une personne porteuse d’une protestation sociale s’enlève la vie, sa communauté est profondément marquée par cet acte ultime. Marquée au point que les politiciens à qui était destiné ce «message de suicide» veuillent finalement instaurer les changements positifs réclamés par la personne suicidée pour sa communauté. Mais qu’en est-il quand une personne, ne voulant pas mourir, meurt à cause d’une négligence sociale ou politique?

Mise en situation

Athena Gervais, élève à l’école secondaire Poly-Jeunesse à Laval, est décédée. Avant même la publication du rapport du médecin légiste, on soupçonne déjà que la cause du décès est la boisson alcoolisée et caféinée FCKD UP dont elle a ingurgité plus d’une canette avec ses amis avant d’être portée disparue. Plus tard, on retrouve son corps dans un ruisseau derrière son école secondaire. Puis il y a un tollé médiatique impliquant des représentants du groupe Geloso (fabricant québécois de la boisson FCKD UP) et l’entreprise américaine Phusion Projects (fabricant de la boisson Four Loko) qui disent arrêter la vente de leur boisson respective au Québec définitivement pour l’un et temporairement pour l’autre.

Boisson FCKD UP : J’accuse…!

J’accuse le groupe Geloso d’avoir fait appel à un groupe de rap populaire chez les adolescents pour mousser le lancement de sa boisson FCKD UP auprès des jeunes admirateurs, et non « pour les jeunes de 18 à 25 ans » comme avait prétendu la chef de produit Jennifer Mantha à La Presse, et encore moins ce que déclarait le président Aldo Geloso à La Presse en disant que le produit « s’adresse à tous les âges ».

« Un produit ‘‘quand même assez fort’’ et ‘‘super accessible’’»

– Jennifer Mantha, chef de produit du groupe Geloso

J’accuse le groupe de rap Les Anticipateurs d’encourager ses admirateurs adolescents à consommer cette boisson dont les experts en santé publique s’accordent sur sa dangerosité pour la santé, surtout celle des adolescents.

J’accuse la présidence du groupe Geloso, « malgré [ses] réticences initiales » disait le président de Geloso, d’avoir fait fi de son sens moral et éthique en affaires pour mettre de l’avant le profit monétaire de la vente de la boisson FCKD UP, au dépit de la santé des adolescents qui sont à un stade crucial de leur développement physique et mental, et donc de leur santé.

J’accuse Santé Canada d’avoir un Règlement sur les aliments et drogues qui stipule une chose et son contraire, c’est-à-dire qui interdit l’ajout de caféine à toute boisson alcoolisée, mais qui permet d’ajouter dans certains cas certains ingrédients contenant naturellement de la caféine (p. ex. le guarana et le café). La porte-parole de l’Association pour la santé publique du Québec Émilie Dansereau-Trahan disait en octobre 2017 à La Presse : « La présence de guarana est inquiétante, car on sait que le mélange d’une boisson énergisante avec l’alcool masque les effets de l’alcool. Cette combinaison augmente l’adoption de comportements à risque, notamment celui de prendre le volant alors qu’on a les facultés affaiblies par l’alcool. »

« Ingurgiter une cannette et demie de FCKD UP de 568 ml à 11,9 % d’alcool en quelques minutes revient à caler environ une bouteille de vin de 750 ml, à 12 % – ce que l’on fait rarement dans la vie de tous les jours. »

– Billy Eff, VICE

J’accuse les propriétaires des dépanneurs et d’épicerie d’avoir manqué non seulement de jugement, mais aussi d’avoir manqué de gros bon sens, pour avoir laissé un tel produit alcoolisé se vendre sans carter les personnes d’âge mineure.

Trop peu trop tard

Le président du groupe Geloso, Aldo Geloso, a dit : « Avec le recul, je crois que c’était une erreur d’entrer dans cette catégorie pour faire concurrence à Four Loko, ce produit n’aurait jamais dû exister et sa mise en marché était une erreur. » Trop tard!

Comme si de rien n’était

Le 4 mars 2018, le groupe Deloso a indiqué qu’il arrêtait la production de sa boisson. Mais en date du 21 mars 2018, soit 2 semaines plus tard, des dépanneurs tentent toujours d’écouler leur stock de boisson FCKD UP que le groupe Deloso n’a vraisemblablement pas récupéré.

Système de justice FCKé

Il y a eu un mort et plusieurs entités en sont responsables. Mais contrairement à un meurtre ou un assassinat ou certains autres crimes causant la mort, on ne verra personne sur le banc des accusés et les proches de la défunte Athena Gervais n’obtiendront probablement pas justice comme on l’entendrait. Il y a des organismes gouvernementaux et paragouvernementaux, et des entreprises privées entre qui la responsabilité est partagée de façon que la Justice n’a pas assez de doigts à qui pointer des accusations ou n’a pas le bras assez long pour les tirer par les oreilles. Et quand la responsabilité est partagée entre les individus, on assiste au fait que tous ces individus portent la responsabilité et aucun n’est responsable simultanément.

Toute cette histoire semble loin d’être finie. À suivre…dans les médias de masse.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.