Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.
Publicité-- --Publicité

La Jungle au Corona

Publicité-- --Publicité

Mercredi dernier, c’était au Corona que se produisait le groupe londonien Jungle pour le plus grand bonheur du public montréalais. Présentant les succès de leur premier album éponyme, la formation de funk-soul a enflammé la salle de ses rythmes chaleureux.

C’était sans réellement connaître le groupe que je me suis présenté au théâtre Corona ce mercredi de fin novembre, ayant en tête quelques-unes de ses chansons mais n’en sachant pas beaucoup plus. Jungle avait donc tout à gagner pour moi, mais j’avais un doute que je serais séduit… et séduit je fus.

L’énergie du groupe anglais est impressionnante sur scène; sept membres dont plus de la moitié chantent, des percussions efficaces, une satisfaction palpable à voir la foule réagir. C’est d’autant plus plaisant pour un spectateur quand tu sens que le groupe devant toi apprécie autant que toi le moment. Jungle remerciaient le public après chaque chanson, et étiraient leurs chansons pour bien imbiber la foule de leur énergie.

Après avoir ouvert le spectacle avec plusieurs de leurs chansons populaires, dont Time ou Lemonade Lake, le groupe faisait monter la tension dans la foule qui attendait avec impatience le hit Busy Earnin’. Et c’est après quelques notes de teasing que le Corona a littéralement explosé sous les voix des deux leaders.

Côté musical, les voix claires des deux leaders Josh Lloyd-Watson et Tom McFarland se mêlent superbement à celles de leurs choristes et donnent une touche très aérienne à la performance du groupe. À première écoute, on a un peu de mal à caser le style du groupe avec des mots; un peu de funk par-ci, des échantillonnages par-là, des influences soul, des percussions orchestrales et des effets de guitare plus modernes… appelons ça du modern-funk-soul! Mais peu importe, l’important c’est que la foule danse!

Jungle reste assez fidèle à ses enregistrements en live, mais leur style se prête particulièrement bien à la scène et l’exécution est impeccable, vraiment rien à redire là-dessus. En fait, ça donne déjà hâte à du nouveau contenu de leur part!

Articles similaires

Metric

16 novembre 2009

Par Simon Lynch Vendredi le 16 octobre au Métropolis, le groupe canadien Metric montait sur scène après une première partie assurée par The Stills. Il était à prévoir que les deux soirs se joueraient à guichet fermé, puisque le groupe compte à l'heure actuelle deux albums certifiés or au Canada (Old world underground where are you now ?, sorti en 2003 et leur dernier opus Fantasies, en 2009) ainsi qu'un autre album certifié double...

Primal Fear @ Foufounes électriques

28 septembre 2009

Décrochez les claymores du dessus de vos cheminées car le power métal débarque en ville dans les mois qui viennent. Stratovarius, Dragon Force & Sonata Arctica sont en marche pour combler la morosité automnale de vos vies et raviver les pulsions épiques à grand coup de doubles pédales. La charge était menée cette année sous la bannière des Allemands de Primal Fear, ouvrant les hostilités le 13 septembre dernier aux Foufes. Primal Fear c’est...

Magical Properties Tour

26 février 2010

Longue soirée que celle du vendredi 19 février dernier, alors que se tenait d’un côté de la ville la compétition Red Bull Thre3 Style, au Théâtre Telus, en vue de déterminer le meilleur DJ de Montréal et de l’autre, au Belmont, la tournée intitulée Magical Properties Tour, avec les têtes d’affiche Nosaj Thing et Daedelus. Il est quelque peu surprenant de voir un tel événement se tenir au Belmont (4483 St-Laurent), club qui été...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.
Publicité--
--Publicité

Dans la même catégorie

Bientôt à Montréal

14 septembre 2012

  Pfffffff à la Tohu Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils sont aussi bourrés de talents que polyvalents et ils en mettent plein la vue ! Les Français d’Akoreacro débarquent à la TOHU avec un spectacle où alchimie des sons et des mouvements, improvisations jazzées, envolées balkaniques, trapèze Washington (un trapèze inusité et spectaculaire), beat box et banquine (le numéro du spectacle a été primé au Festival Mondial du Cirque de Demain en...

Manon Lévesque – Plus fort que nous

11 juin 2009

Vu la flopée de «chanteurs à voix» dont les médias populaires nous abreuvent, on peut légitimement être méfiant face à la relève musicale. Il faut dire que, quand l’industrie du disque devient une machine à produire des interprètes, l’intérêt s’émousse aussi vite que refroidissent les projecteurs. Il existe pourtant toujours des artisans de la chanson qui méritent l’attention du public. Manon Lévesque est de ceux-ci. Fille du Bas-Saint-Laurent et détentrice de deux...

Il y a un Cow-boy de trop dans cette École !

25 janvier 2013

Par Loïc le Nouveau Vous souhaitez voir un bon film d’action prochainement ? Je vous suggère fortement Django de Quentin Tarantino. Le long métrage se déroule aux états sud-américains peu avant la guerre de sécession (1858). On nous entraîne au début du film quelque part au Texas où on observe la lente marche d’un groupe esclaves noirs qui, supervisés par deux hommes blancs, se dirigent vers une prochaine destination où ils seront vendus. On...