Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

La résurrection de Monsieur Händel

Aucun champ n'est obligatoire



  • Le jeudi 30 novembre prochain, le Chœur de Saint Andrew et Saint Paul se joint à l’Orchestre de Chambre de McGill, dirigé par le chef Boris Brott, pour nous présenter Le Messie (Messiah, HWV 56) de Händel, dans le joli cadre qu’est l’église de Saint Andrew et Saint Paul. Cette œuvre figure parmi les plus populaires du compositeur et réfère à la résurrection du Christ. Cet oratorio était donc destiné à la messe de Pacques lorsqu’il fut écrit en 1741 par le librettiste anglais Charles Jennens. Sa musique fut composée par Händel en seulement 24 jours et, aujourd’hui, il est devenu traditionnel qu’elle soit jouée, surtout durant le temps de l’Avent.

    Pour compléter cette superbe représentation, un second volet nous est proposé le lendemain (vendredi 1er décembre), cette fois à l’église Saint Jean-Baptiste de Montréal. À cette occasion, c’est le récit musical La résurrection de Monsieur Händel qui nous sera présenté. Écrit et mis en scène par le laurentien Pierre Audet, ce spectacle nous replonge dans la fièvre créatrice de Händel lorsqu’il composa ce fameux oratorio. Alors fatigué, malade, endetté et fortement critiqué, c’est son domestique Peter Le Blond qui lui servira de garde-fou, mettant les créanciers à distance et prenant soin de son maître fragilisé. La résurrection de Monsieur Händel met en exergue cette double résurrection qui prend place alors. D’abord celle du Christ à travers les lignes de Charles Jennens, mais aussi celle d’Händel lui-même, qui reprend des forces à mesure qu’il couche les notes sur le papier.

    Pour développer ce formidable récit foisonnant de péripéties tant émouvantes que comiques, Pierre Audet a choisi de mettre le personnage du fidèle domestique Peter Le Blond au centre du récit, lui faisant endosser le rôle de conteur pour faire partager au public cet épisode de création unique. Pour interpréter cet homme à la fois impertinent et droit, rien de mieux que Luc Guérin, le célèbre psychologue anticonformiste de la série Unité 9. Notamment reconnu pour ses talents d’acteur par l’obtention d’un Gémeau – meilleure interprétation premier rôle, pour son incarnation de Willie Lamothe dans la mini-série Willie, il sait aussi bien faire rire qu’émouvoir. Il en a d’ailleurs également su fournir la preuve au théâtre, dans ses jeux de comédien pour les pièces Les 3 Ténors, Le Combat des chefs, L’Avare, Les noces de tôle, ou encore Les Intouchables.

    Luc Guérin aura le privilège d’être accompagné, pour ce récit, de la même équipe qui aura interprété Le Messie la veille. On pourra ainsi retrouver les solistes : Hélène Brunet (soprano), Daniel Taylor (contre-ténor), Isaiah Bell (ténor) et Joel Allison (baryton-basse), ainsi que le Chœur de Saint Andrew et Saint Paul et l’Orchestre de Chambre de McGill.

     

    Pour les informations/billets concernant ces deux beaux événements, je vous invite à consulter les liens ci-dessous :

    Informations et billets sur le concert du Messie du 30 novembre : http://www.standrewstpaul.com/events/handels-messiah/

    Orchestre de chambre McGill

    Billets et informations sur le récit musical du 1er décembre :

    La résurrection de Monsieur Händel

     

     




    *Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.
    Aucun champ n'est obligatoire