Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Jeune pousse deviendra grande

Pour un dossier entreprenariat, comment ne pas parler d’un phénomène socio-économique typiquement millénial et au goût du jour : les start-ups.

L’idée

La start-up, ou jeune pousse, est une entreprise en démarrage, ayant un fort potentiel de croissance. C’est aussi une organisation ne répondant pas tout à fait à la même idéologie que l’entreprise classique. Environnement de travail ouvert, concept connecté, forte présence en ligne et sur les réseaux sociaux, le tout soutenu par une sollicitation publique dans le but de rendre le projet possible; la start-up est en fait à l’image de ceux qui l’ont créée : les milléniaux.

L’image

L’allure classique d’une start-up de film : un très long bureau dans un espace à aire ouverte, hangar désaffecté ou loft urbain, créateurs en chemise, mais sans cravate, sneakers aux pieds, devant un très grand écran Apple, buvant un thé matcha. La totale. Mais en vrai, on n’est pas si loin de ça; la jeune pousse suit la culture sociale de ceux qui la fondent, et cette culture de l’entrepreneur.e est en train de changer. Son image est plus détendue, plus jeune et, avant tout, plus connectée.

La mode

L’idée des start-ups est sujet d’actualité depuis les années 90, mais elle est réellement ressortie du lot depuis quelques années avec la venue des plateformes du genre Kickstarter et Indiegogo peu avant 2010. Ces plateformes, sites internet de sollicitation, présentent divers projets, du vêtement jusqu’à la montre intelligente, en passant par la BD et la photo. Sur celles-ci, les jeunes pousses peuvent proposer leurs produits, en prévente généralement, et à des prix « early bird » pour tenter de convaincre leur potentielle clientèle de leur permettre de mettre leur entreprise en marche.

Le fonctionnement

Parce que c’est là, la pierre angulaire de la start-up : le financement participatif. Les start-ups ont un prototype, un premier modèle, une preuve de concept, mais il leur manque le budget pour le partager à grande échelle. Et c’est là que le monde entre en jeu : sur les plateformes citées plus haut, des gens de partout dans le monde promettent un montant d’argent, en l’échange d’un produit, et si assez de gens le font, le produit est livré, et l’entreprise démarre!

Mais encore

Malgré tout, ce ne sont pas toutes les jeunes pousses qui se retrouvent sur ces sites. Certaines font très bien leur propre autopromotion, souvent basée sur une équipe (2 personnes, c’est une équipe!) de communication forte. On voit aussi l’apparition de regroupements, de festivals et d’évènements en lien avec les start-ups, comme le StartUpFest qui aura lieu cet été, du 12 au 15 juillet, ici-même à Montréal, ou le Startup Open House ayant eu lieu en septembre dernier.

La start-up est-elle une mode passagère, un phénomène générationnel? Peut-être, mais pour le moment, il faut dire que c’en est un qui stimule l’économie et qui permet de réaliser des projets, des idées, et ça, ça ne peut certainement pas faire de mal.

Mots-clés : Entrepreneuriat (16)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Rob Zombie au Métropolis

15 janvier 2010

L’enfant terrible d’Hollywood était de passage à Montréal le 29 novembre dernier dans le cadre de la tournée nord-américaine pour la promotion du second opus de son album HellBilly Deluxe. Les attentes étaient grandes pour ce dernier gros show de l’automne, apothéose et clôture de la saison du heavy Mmetal. Précédé sur scène par les bonnes performances de Captain Clegg et Nekromantik, le redneck des enfers et ses acolytes ont su nous gâter avant...

Des nouvelles du nord : au pays des Vikings

15 janvier 2010

Quoi de mieux pour commencer l’année qu’une façon de cesser de penser aux plusieurs pieds de neige qui nous attendent dehors et aux finaux de la session dernière qui nous ont fait mal à tant de niveaux... Bref, comme je disais, quoi de mieux qu’une ou deux légendes viking, le temps qu’Alex Luca sorte de son hibernation et nous revienne avec sa chronique. Les Orcades Tout d’abord, quelques mots sur les Orcades, un archipel...

Éditorial : La publicité

15 janvier 2010

Pendant le congé du temps des Fêtes, j’ai décidé de relire quelques livres de Claude Cossette, illustre cerveau de la publicité des 50 dernières années, sur la route entre Montréal et Toronto. C’est pas que je ne veux pas parler avec les autres covoitureurs d’Allo-Stop, c’est juste que ça ne m’intéresse pas d’avoir des discussions avec la nouvelle céramique de la salle de bain de Jérôme, ni de savoir que Rachel va visiter sa...