Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Alerte popotte : un chef près de chez toi

Le décor montréalais de la vente de produits culinaires a été rafraîchi récemment. L’arrivée d’une nouvelle entreprise, nommée Local Chef, a amené un vent de nouveauté sur la scène de la restauration. Leur projet semble très prometteur grâce au côté innovateur de leur concept.

En effet, Local Chef est une entreprise novatrice qui permet de commander un menu à emporter préparé par un chef différent à chaque semaine. Le dessein de Local Chef est de mettre en avant les produits du terroir québécois tout en encourageant les commerçants locaux. De plus, l’équipe essaie de promouvoir la cuisine faite maison tout en redynamisant la vie de quartier par l’entremise d’un pont culinaire. Cela permet aussi d’offrir une certaine visibilité aux amoureux de la popotte ainsi qu’aux chefs professionnels qui désirent faire profiter leur voisinage de leur talent. C’est un excellent moyen de créer un lien plus humain entre le chef et le consommateur, tout en offrant des plats de qualité à une somme modique. Par exemple, le dernier chef proposait une cuisse de lapin aux olives et au vin blanc avec purée de patate douce au beurre noisette avec une île flottante pour un petit onze dollars d’investissement.

Le concept est simple, Local Chef officie via sa page Facebook. À chaque semaine, le menu est posté sur la page. On y détaille les ingrédients du plat et le tout est agrémenté d’un message du chef qui lance l’invitation. Le jeudi, une vidéo est postée sur la page, dans laquelle un représentant de Local Chef rencontre l’hôte de la semaine et déguste le plat proposé. Ensuite, les personnes intéressées commentent la publication sur la page Facebook pour indiquer combien de plats ils désirent venir chercher. Le chef confirme ensuite la commande en « aimant » le commentaire. Ce qui est d’autant plus interactif, c’est que les gens peuvent ensuite donner leur opinion et appréciation sur le plat encore une fois sur la page Facebook. Voici un bon moyen de mettre en lumière les traiteurs maison et de participer à l’intensification de l’esprit de voisinage.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+