Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Football : Les Carabins dominent les Redmen

Montréal, le 6 septembre 2007 – L’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal a débuté la saison 2007 en force avec une convaincante victoire de 32 à 13 face aux Redmen à McGill. Un total de 4185 spectateurs, dont plusieurs partisans des Bleus, ont assisté à la rencontre qui lançait la saison de football universitaire.

Les protégés de l’entraîneur-chef Marc Santerre se sont particulièrement illustrés au sol avec des gains de 256 contre seulement 12 pour McGill. Hantz Boursiquot a rapidement rassuré les partisans des Carabins, inquiets suite au départ du plus productif porteur de ballon de l’histoire de la conférence du Québec, Joseph Mroué. Utilisé uniquement en 1re demie, Boursiquot a cumulé 124 verges en 13 portés et 1 touché. En 2e demie, Dominic Chamberland-Pinto s’est aussi illustré avec des gains de 112 verges en 11 portées.

Début de match chancelant et explosion au 2e quart

Comme on pouvait s’y attendre pour un 1er match, les deux équipes ont commencé tranquillement les hostilités. Le premier quart n’a pas été à la faveur des Carabins puisqu’après 15 minutes, le pointage était de 7 à 3 pour McGill. Dès leur première poussée, les Carabins se sont retrouvés profondément dans la zone adverse, mais le botteur recrue Pierre-Paul Gélinas a vu sa tentative de botté de placement être bloquée partiellement par Ben Thompson, résultant en un simple. Par la suite, les Redmen ont répliqué avec une belle poussée menée par le quart-arrière Matt Connell qui s’est conclue avec une passe de 13 verges à Jérôme-Patrick Burke.

Les Bleus se sont rapidement mis en marche au 2e quart suite une interception réalisée par Jean-Philip Provencher. Après plusieurs belles courses, Boursiquot a inscrit le majeur sur une distance de sept verges. Quelques minutes plus tard, le secondeur Christian Houle a récupéré une échappée pour remettre le ballon à l’offensive des Carabins dans le territoire des Redmen. Il n’en fallait pas plus pour que Marc-Olivier Brouillette rejoigne Paôlo Damas-Café dans la zone des buts sur 20 verges. Pas encore rassasiée, la défensive des Carabins a réalisé un autre gros jeu par l’entremise de Hamid Mamouhdi qui a intercepté Connell avant de filer seul sur 34 verges pour son 1er touché sur le circuit universitaire. L’UdeM S’EST donc retIrée au vestiaire avec une avance de 24 à 7.

2e demie moins mouvementée

Si le deuxième quart a été excitant pour les partisans, la seconde demie a donné place à beaucoup moins de jeux spectaculaires. Chamberland-Pinto a réussi quelques belles portées, menant les Carabins dans la zone dangereuse. Brouillette a complété le travail de son coéquipier en inscrivant lui-même le majeur sur une course de sept verges. Les Redmen ont inscrit leurs six autres points sur des touchés de sûreté accordés par les Carabins.

Au CEPSUM samedi le 15 sept.

Malgré la victoire, les protégés de Marc Santerre auront tout de même des correctifs à apporter au cours de la prochaine semaine puisque l’attaque aérienne s’est faite plutôt discrète et plusieurs pénalités ont ralenti le rythme du match.

Le quart-arrière Marc-Olivier Brouillette, remplacé par Stéphan Larosilière pour une bonne partie de la 2e demie, a complété 8 de ses 21 passes pour des gains de 53 verges en plus de porter le ballon à six reprises pour 33 verges. Pourchassé tout au long de la soirée par la défensive des Bleus qui a cumulé quatre sacs, Matt Connell a complété 23 de ses 43 passes pour des gains de 283 verges tout en étant intercepté à trois occasions.

Les Carabins profiteront de près d’une semaine et demie pour refaire le plein d’énergie et affronteront les Stingers de Concordia samedi le 15 septembre prochain à 13h dans le cadre du match d’ouverture au CEPSUM. Pour ceux qui ne pourront s’y rendre, le match sera télédiffusé à The Score ainsi que sur les ondes de CKAC SPORTS.

Mots-clés : Football (16)

Articles similaires

Lyon étouffe le Real

26 février 2010

Gerland, mardi dernier, stade de soccer de Lyon en France. Ce stade accueillait l’une des plus grandes affiches de ses huitième de finale de la prestigieuse Champions League. L’Olympique Lyonnais accueillait le Real Madrid. Autant vous dire qu’en arrivant dans ce stade, j’avais peu d’espoir de voir triompher l’équipe française dans ce match. Tous les indicateurs étaient au rouge pour les Lyonnais : contre-performance dans leur championnat national avec une piteuse 4e place, éliminés...

Le cas du Rouge et Or

11 octobre 2003

Alors que les Carabins de l'UdeM se retrouvent seuls en tête du classement de la division du Québec de l'USIC, et que les partisans régionaux (de Québec on s'entend... ou Quèbec comme ils prononcent) se plagnent de l'horaire facile des Carabins, une nouvelle polémique frappe l'université Laval. L'horaire facile des Carabins Entendons nous, les Carabins ont eu jusqu'à présent, des adversaires peu imposants, deux fois Sherbrooke, puis McGill, SFX (N-É) et finalement Bishop's. Les...

Les Carabins se refont une confiance

6 octobre 2006

Ça se passait samedi dernier. Il y avait un magnifique soleil d’automne, de la bière comme on l’aime, une odeur de hot-dog, une ambiance du tonnerre provoquée par une foule survoltée estimée à 4749 personnes – dont plusieurs jolies demoiselles – bref, ne manquait plus qu’une victoire de vos Bleus préférés pour un après-midi réussi. Samedi dernier, je disais donc. Le rendez-vous avait lieu au CEPSUM et les visiteurs étaient les Redmens de McGill....




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

FFM ?

4 septembre 2009

Fous Fanatiques Manitobains »? Non. « Funambules Furibonds Marxistes »? Non. Toujours pas. Te voyant tiraillé par un suspense insupportable, je te révèle sans tarder la solution : il s’agit du « Festival des Films du Monde » (hélas pour votre complexe d’infériorité, 93% des lecteurs ont pensé juste !), que Montréal accueille en ce moment près du Quartier Latin*. Autrement dit, non pas quatre mais cinq (!) cinémas passent, de 8h à minuit, des œuvres dépaysantes d’auteurs d’origines diverses...

Un vendredi de Champion

15 septembre 2006

Et non, le grand champion ce n’est pas moi. M’enfin, c’est pas que je n’ai pas envie de vous entretenir de moi. Me psychanalyser, me mettre à nu sur la place publique et ouvrir toutes grandes les portes grisantes de mon jardin secret, c’est un rêve que je chéris. Mais je crois que ma vie n’est pas assez banale pour être populaire auprès du lectorat que vous, fidèles admirateurs du Polyscope, formez. Avant de...

Mon parcours au Scope: de photographe à journaliste

9 septembre 2011

  Nous avons tous une manière différente d’entrer dans un comité. Je suis rentré au polyscope au début de ma première session. Comme chaque nouveau, j’étais emerveillé par la vie étudiante de Poly. Je ne connaissais pas encore tous les engrenages des comités et pourtant je voulais tout faire. Pourtant ce n’est pas vers le polyscope que je me suis tourné en premier. Peut-être comme vous, je n’avais pas l’âme d’un journaliste. Je suis...