Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

L’actualité automobile. Attention: contenu incendiaire

Bien qu’il n’y ait pas eu grand chose à rapporter cette semaine, l’industrie automobile nous a réservé certaines surprises agréables. Aussi, je continuerai le procès de Chrysler entamé la semaine dernière…

 

Nouvelles de la semaine

Alors que Mazda n’apportera pas sa technologie i-stop dans sa nouvelle Mazda 3, Porsche a déclaré que sa berline Panamera sera équipée de série d’un dispositif Start/Stop très similaire, et que cette technologie qui ferme le moteur lors d’un arrêt sera disponible en Amérique du Nord. En effet,
Porsche estime que ce dispositif, combiné à la transmission à double embrayage et au moteur V8 4,8L à injection directe développant 400 chevaux, permettrait une consommation d’essence de juste 10,8 L/100km en cycle européen mixte. À mon avis, cette valeur semble un peu utopique, mais cela prouve quand même l’efficacité d’un tel dispositif.

Tesla Motors, cette compagnie de voitures 100% électriquse qui produit la très performante Roadster, a communiqué les prix approximatifs de leur future berline Model S, dont le design final sera dévoilé le 26 mars. Le prix de base est estimé à
57 400$US, mais avec le crédit
fédéral américain de 7 500$ sur les voitures électriques, le prix effectif sera de
49 900$. Considérant qu’une
Mercedes Classe E commence à 53 200$US, le prix de la Model S semble raisonnable. Et le meilleur dans tout cela ? On pourra l’acheter au Canada, car comme je l’avais écrit il y a quelques semaines, Tesla établira des concessionnaires dans les grands centres urbains canadiens dès cette année.

C’est drôle, depuis que Ford s’est départi de Jaguar l’année passée, cette dernière n’arrête pas d’encaisser les bons coups. Elle trône même au sommet dans le très important sondage de fiabilité effectué par J.D. Power, et son modèle XF est considéré par de nombreux journaux automobiles (dont Car and Driver) comme la meilleur Jaguar jamais construite. Bon, c’est vrai que le développement d’un véhicule se fait pendant plusieurs années, mais force est d’admettre que Ford s’est horriblement planté en vendant Jaguar. En vrai, Ford c’est tellement planté qu’on pourra d’or et déjà considérer cette vente irréfléchie comme étant un EPIC FAIL. De surcroît, la lancée vers le succès de Jaguar n’a pas l’air de s’arrêter, car le vaisseau amiral de la gamme, la XJ, sera revampé de fond en comble cette année. Selon l’esquisse disponible sur www.autocar.co.uk, la XJ ressemble beaucoup à la XF, quoique sa ligne soit plus allongée.

En sport automobile, Audi dévoila plus tôt cette semaine des détails sur sa R15, la voiture de course d’endurance qui remplacera la R10 trois fois victorieuse aux 24 Heures du Mans. La particularité de la R10 et de la R15 est que ces véhicules carburent au diesel. Malgré le fait qu’elle était plus performante que les autres voitures de compétition à essence, la R10 avait une meilleure consommation d’essence et rejetait moins de CO2 dans l’air. La seule véritable compétition d’Audi aux 2 dernières éditions des 24 Heures du Mans fut les Peugeot 908 diesel, mais ces dernières, plus performantes, mais moins économes de carburant, n’ont pas réussi à s’imposer devant Audi. Le constructeur allemand a d’ailleurs déclaré que sa R15 est encore plus efficace que la R10 : elle est équipée d’un nouveau V10 diesel de cylindrée inconnue développant plus de 600 chevaux, et sa carrosserie a été revue afin d’en améliorer l’aérodynamisme.

Conjuguer à tous les temps :
maudire Chrysler

La semaine dernière, on apprenait que Chrysler menaçait de transférer sa production aux États-Unis si elle ne recevait pas 2,3 G $US en prêts du gouvernement canadien et si les TCA (le syndicat des travailleurs canadiens de l’automobile) ne réduisait pas leur taux horaire de 20$ de l’heure. Cette nouvelle m’avait particulièrement outré, car un tel chantage politique ne devrait pas être toléré, ni même exister. Bien qu’il est vrai que le gouvernement canadien ait accordé un prêt de 7 milliards à GM, ce dernier n’a pas commis d’extorsion sur le gouvernement comme Chrysler le fait présentement. De plus, GM ne doit pas plus de 500 millions en taxes frauduleusement non-payées comme c’est le cas de Chrysler. Le non-sens de la situation continue lorsqu’on apprend que Chrysler appartient à la société d’investissements Cerberus Capital Management, une compagnie qui n’est pas exactement à court de liquidités. Aussi, selon le DG de Chrysler, Bob Nardelli, la récente union avec FIAT permettrait à Chrysler d’économiser jusqu’à 10 G$, en grande partie en coûts de développement.

Toutefois, Chrysler a poursuivi ses menaces en dévoilant un plan de transfert de ses opérations : la production de l’usine de Windsor pourrait être immédiatement transférée à St-Louis, aux États-Unis, puisque cette usine américaine fabriquait le même modèle qu’à Windsor. La situation est heureusement un peu plus complexe pour l’autre usine à Brampton. Toujours est-il qu’environ 9 400 emplois sont en jeu, et ce, même si la convention collective du syndicat exige que Chrysler maintienne ses opérations canadiennes en fonction jusqu’en 2011. Dans le cas où Chrysler partirait du pays, je vous invite fortement à consulter l’« innocente » affiche de propagande suivante.

Erratum

Ce n’est pas moi qui ait commis l’erreur : Canadian Auto Wortex dans le numéro de la semaine dernière. L’individu responsable de la correction aurait dû écrire Canadian Auto Workers.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Vous êtes formidable – Zack, le gai luron

16 janvier 2009

Allô amis de Poly ! Pour commencer cette chronique, autant choisir quelqu’un que l’on connaît un peu. Cette personne est suractive, l’une des premières fois que je l’ai croisé, il était 3h du matin dans les couloirs colorés de la Poly et il arrêtait enfin ses activités pour aller dormir quelques heures. Bonne humeur et grand sourire voici les caractéristiques principales de ce bonhomme impliqué dans le Polyscope, Polyphoto et Poly-Théâtre. Restes avec lui...

Le pays des cèdres

11 février 2008

Le pays des cèdres, l’antique Phénicie, la perle du Proche-Orient sont tous des surnoms attribués à ce modeste pays logeant l’Est de la méditerranée. La nature a fait un don au Liban par les paysages féeriques qui éblouissent les visiteurs et les attirent de tous les coins du monde, pour venir vivre toute une histoire qui mérite par excellence le nom d’Odyssée de l’orient, mais il a toujours survécu et résisté à tant de...

Pierre Dorion

19 mars 2010

On pourrait croire le Musée des Beaux-Arts pingre de ne consacrer qu’une salle à sa dernière installation. Une exposition libre ? La belle affaire ! À y regarder pourtant, Pierre Dorion (Ottawa, 1959) n’en est pas à son premier jet ; il a déjà été présenté au Canada, aux États-Unis et en Europe. L’exposition en cours à Montréal se distingue des précédentes par le lien qu’elle établit entre les toiles de Dorion et les...