Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Le laboratoire de structures Hydro-Québec

Le groupe en génie des struc tures (GRS) étudie le comportement de grands ouvrages de génie civil sous des charges normales de service ou des charges extrêmes, comme celles anticipées lors de séismes majeurs. Une grande partie de ces travaux est réalisée en laboratoire afin d’observer les comportements à la rupture et valider les modèles analytiques. Des professeurs de l’École Polytechnique de Montréal sont responsables du GRS, dont monsieur Robert Tremblay qui le dirige.

Les travaux de recherche y sont menés à la demande de l’industrie et du gouvernement (en attribuant des subventions pour des Chaires) ou sur la base du volontariat des professeurs. Ces derniers délèguent une partie de leurs recherches à des étudiants au cycle supérieur qui sont impliqués a la réalisation en laboratoire du projet . Ainsi, des ingénieurs et des techniciens encadrent la réalisation des montages expérimentaux et des recherches qui doivent souvent répondre à des exigences techniques pointues.

Le laboratoire de structures du GRS est impressionnant: des tuyaux, des connexions hydrauliques, électriques s’enchevêtrent et tapissent les hauts murs de cet édifice. L’objectif est de reproduire les charges réelles que les structures supportent. Pour être capable d’obtenir une si grande force, l’ingénieur a recours à des «artifices»: les moments, qui, grâce aux bras de leviers permettent de dédoubler la force appliquée et de générer une pression très forte, mais surtout ajustable. Le laboratoire a donc adopté cette dernière alternative pour l’application de charges colossales (allant jusqu’au Mega Newton) sur les spécimens. Ainsi, dès votre première visite, vous remarquerez que 3 tuyaux hydrauliques arpentent les murs et la dalle du laboratoire: un premier, bleu qui débite l’huile (préferé à l’eau de

masse volumique plus faible) de la pompe vers le verin du spécimen; un rouge qui retourne le fluide une fois utilisé; et enfin un vert beaucoup moins épais qui récupère les pertes d’huile par drainage. Les murs de réaction dont l’accès par l’arrière est assuré par des escaliers et la dalle épaisse de plus d’un 1 mètre sont parsemés de trous et attirent la curiosité du visiteur. Ces trous espacés de manière régulière et symétrique servent de points d’ancrages aux spécimens développés par des professeurs et étudiants au cycle supérieur. Le sous-sol du laboratoire a aussi été aménagé à cet effet et permet entre autres l’entreposage du matériel nécessaire à la confection des montage: barres et plaques d’acier, carottes de béton, écrous, etc.

Le laboratoire de structures Hydro-Québéc est toujours à la recherche d’étudiants pour un travail rémunéré d’auxiliaire de recherche (11,88$/h). Avis aux amateurs…

Des matériaux du futur
Le laboratoire de structures Hydro-Québec
Une structure intelligente : le EBF

Mots-clés : Innovation (3)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+

Dans la même catégorie

Soccer round up

26 septembre 2008

On se retrouve encore dans cette section, maintenant devenue un incontournable de la rubrique sport, pour faire le tour des 3 championnats de soccer les plus prestigieux au monde ! Here we go ! Espagne : Liga La 3e journée du championnat Espagnol a été exempte de toute surprise de taille. La hiérarchie a été respectée et les ténors ont su jouer leur carte comme il le fallait. Le tenant du titre, Le Real...

Moi non plus j’aime pas ta gueule

30 janvier 2009

Tapi dans mes plus lointains retranchements, me voici confiné par le sort dans ce que j’appelais déjà jadis le lieu de prédilection du néo-névrotique agoraphobe boiteux, une colonne de 800 caractères où les instincts les plus oubliés par le genre humain ressurgissent dans une explosion de mots plus absurdes les uns que les autres, non plus pour la sauvegarde de l’espèce, mais bel et bien pour sauver sa gueule. Plongé dans l’anonymat le plus...

Sexe, mensonges et trahisons

6 février 2009

C’est dans le petit théâtre de la marquise situé au milieu du vieux port à l’intérieur de la très belle Caserne Létourneux que se joue en ce moment et jusqu’au 14 février Les Liaisons Dangereuses adapté et mise en scène par Daniel Paquette. L’histoire est connue de nos cinéphiles assidus (ou pas), car cette pièce a très largement inspiré le film « Sexe Intention » (Cruel Intention en anglais). Sexe, mensonges et trahisons, voilà...