Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Le laboratoire de structures Hydro-Québec

Le groupe en génie des struc tures (GRS) étudie le comportement de grands ouvrages de génie civil sous des charges normales de service ou des charges extrêmes, comme celles anticipées lors de séismes majeurs. Une grande partie de ces travaux est réalisée en laboratoire afin d’observer les comportements à la rupture et valider les modèles analytiques. Des professeurs de l’École Polytechnique de Montréal sont responsables du GRS, dont monsieur Robert Tremblay qui le dirige.

Les travaux de recherche y sont menés à la demande de l’industrie et du gouvernement (en attribuant des subventions pour des Chaires) ou sur la base du volontariat des professeurs. Ces derniers délèguent une partie de leurs recherches à des étudiants au cycle supérieur qui sont impliqués a la réalisation en laboratoire du projet . Ainsi, des ingénieurs et des techniciens encadrent la réalisation des montages expérimentaux et des recherches qui doivent souvent répondre à des exigences techniques pointues.

Le laboratoire de structures du GRS est impressionnant: des tuyaux, des connexions hydrauliques, électriques s’enchevêtrent et tapissent les hauts murs de cet édifice. L’objectif est de reproduire les charges réelles que les structures supportent. Pour être capable d’obtenir une si grande force, l’ingénieur a recours à des «artifices»: les moments, qui, grâce aux bras de leviers permettent de dédoubler la force appliquée et de générer une pression très forte, mais surtout ajustable. Le laboratoire a donc adopté cette dernière alternative pour l’application de charges colossales (allant jusqu’au Mega Newton) sur les spécimens. Ainsi, dès votre première visite, vous remarquerez que 3 tuyaux hydrauliques arpentent les murs et la dalle du laboratoire: un premier, bleu qui débite l’huile (préferé à l’eau de

masse volumique plus faible) de la pompe vers le verin du spécimen; un rouge qui retourne le fluide une fois utilisé; et enfin un vert beaucoup moins épais qui récupère les pertes d’huile par drainage. Les murs de réaction dont l’accès par l’arrière est assuré par des escaliers et la dalle épaisse de plus d’un 1 mètre sont parsemés de trous et attirent la curiosité du visiteur. Ces trous espacés de manière régulière et symétrique servent de points d’ancrages aux spécimens développés par des professeurs et étudiants au cycle supérieur. Le sous-sol du laboratoire a aussi été aménagé à cet effet et permet entre autres l’entreposage du matériel nécessaire à la confection des montage: barres et plaques d’acier, carottes de béton, écrous, etc.

Le laboratoire de structures Hydro-Québéc est toujours à la recherche d’étudiants pour un travail rémunéré d’auxiliaire de recherche (11,88$/h). Avis aux amateurs…

Des matériaux du futur
Le laboratoire de structures Hydro-Québec
Une structure intelligente : le EBF

Mots-clés : Innovation (3)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Michel Fugain à Montréal

7 novembre 2008

«Fais comme l’oiseau, ça vit d’air pur et d’eau fraîche un oiseau, d’un peu de chasse et de pêche un oiseau, mais jamais rien ne l’empêche l’oiseau, d’aller plus haut !» Pour certains, Michel Fugain et le Big Bazar ont formé leur jeunesse ; pour d’autres, des chansons comme Fais comme l’oiseau ou Une belle histoire font partie de leur répertoire musical sans qu’ils sachent où ils les ont entendues; pour quelques uns cependant...

La Chine à travers ses films

19 septembre 2008

Avec son cycle Chine Cinéma, la Cinémathèque québécoise nous fait découvrir pendant l’espace d’une projection une Chine méconnue du grand public. Oubliez le faste des Jeux Olympiques de Beijing, fini le clinquant des buildings lumineux de Hong Kong! Ouvrez vos yeux et vos oreilles, ayez l’esprit ouvert, car c’est un voyage au cœur de la Chine qui vous attend ! Étant un cinéphile amateur, c’est avec une certaine curiosité et sans préjugé que je...

Les origines du JETS, le journal de l’ETS

20 février 2009

Par Josianne Gagnon Il y a quelques temps, un message plutôt incroyable a fait son apparition dans les courriels de l’équipe du journal. Christian Couture, diplômé de l’ÉTS, explique dans ce courriel que la première publication du journal des étudiants remonterait à 1986 !? Le JETS dans son format actuel de tabloïde a été lancé il y a plus de 20 ans. Cependant, celui-ci aurait été produit dans un autre format bien avant et portait...