Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Que conduire pour impressionner votre amant(e)?

En cette semaine de la Saint-Valentin, votre chroniqueur automobile préféré vous a dressé une liste des voitures que vous devriez conduire lorsque vous escortez votre compagnon/compagne, dépendamment de leur domaine d’étude. Histoire de laisser une bonne impression et d’ajouter un peu de charme, certaines voitures conviennent mieux :
par exemple, on ne se présentera pas chez une dame âgée en Civic modifiée. En somme, j’espère que ce petit guide vous aidera un peu, malgré le fait que certaines voitures ne soient pas achetables avec un budget étudiant.

Votre conquête étudie en sciences environnementales : La Mazda 3 électrique

Soyez réaliste : on a beau vanter que les voitures hybrides sont très écologiques, il reste qu’elles consomment toujours une certaine quantité d’essence. Arrive la Mazda 3 électrique par Voitures Électriques Québec, conçue par Loïc Daigneault, un diplômé de Poly. Résultat : 0 bruit,
0 pollution. De quoi charmer n’importe quel éco-terroriste (i.e. un membre de Polysphère). Pour avoir fait un essai routier, je peux vous affirmer que les accélérations sont amplement suffisantes en milieu urbain. De plus, l’autonomie des batteries au plomb (recyclables en plus) est de 100 km, et la vitesse maximale est de 120 km/h. Vous voulez pimenter votre soirée? Venez en Tesla Roadster : c’est une voiture 100% électrique qui est capable d’accélérer aussi rapidement qu’une Ferrari, mais en plus, elle a une autonomie de plus de 300 km.

Votre conquête étudie en génie mécanique : Une voiture JDM, mais surtout la Nissan Skyline R32 GT-R

Si vous avez la chance de fréquenter une fille en génie mécanique (rare) qui apprécie bien les voitures (rarissime : si c’est le cas, contactez-moi pour me faire part de ce scoop au 514-340-4711 poste 4645), elle connaît sûrement les voitures JDM (pour Japan Direct Market, c-à-d des voitures exclusives au marché japonais). Si vous vous présentez à votre rendez-vous charmant en Nissan Skyline R32, votre bien-aimée sera fortement impressionnée. D’abord, la Skyline est une icône dans le monde des tuners, car c’est une voiture très performante. Ensuite, la Skyline R32 est une voiture très sophistiquée pour son temps, étant construite de 1989 à 1992 : 4 roues motrices, moteur double-turbo de 2,6L… Un vrai petit bijou d’ingénierie qui impressionnera à tout coup votre copine ingénieure.

Votre conquête étudie dans la faculté de l’aménagement : Nissan Cube ou Scion Xb

Un des principes principaux de l’aménagement est de maximiser l’espace intérieur (enfin, je crois). Suivant cet énoncé, le véhicule de choix d’un spécialiste en aménagement serait un de ces petits cubes roulants, que ce soit le Nissan Cube ou le Scion Xb de première génération, qui sont certes très compacts de l’extérieur (le Cube est plus court qu’une Versa), mais spacieux à l’intérieur. En rencontrant votre petit(e) ami(e) dans ce type de véhicule, l’opération charme se déroulera à merveille.

Votre conquête étudie aux HEC : la berline intermédiaire de luxe: Mercedes Classe C, BMW Série 3, etc.

C’est évident comme le monde, les étudiants du HEC sont fait pour le luxe. C’est pourquoi vous devriez vraisemblablement reconduire votre amoureux(se) dans une voiture de luxe. Toutefois, ce n’est pas n’importe quelle voiture de luxe qui fera l’affaire :
le véhicule doit avoir un certain pedigree, et ne pas être abusivement luxueux : même aux HEC, on a une certaine humilité (oui, oui). Il vous faut donc une berline intermédiaire de luxe : je fais évidemment référence à la Mercedes Classe C, à la BMW Série 3, à l’Audi A4, à la Lexus IS et à l’Infiniti G37. Ce sont des voitures de grande qualité, sportives, luxueuses et surtout, elles sont toujours bien vues, quelle que ce soit l’occasion. La classe, quoi.

Votre conquête en sciences de l’éducation physique : une muscle car

Pour bien illustrer mon point, il convient de définir qu’est-ce qu’une muscle car : c’est un coupé avec un gros V8 américain, qui n’est par contre pas trop raffiné en fait de comportement routier et de qualité des matériaux. Quelques exemples de muscle car incluent la Plymouth Barracuda, la Dodge Charger et Pontiac GTO. En somme, abusivement puissante mais pas trop sophistiquée. Je crois que vous êtes capables de voir où je veux en venir…

Articles similaires

Scandale : Mathieu Bonin s’achète une Chrysler !

11 septembre 2009

En mars passé, notre chroniqueur automobile a copieusement injurié le constructeur Chrysler. Toutefois, le Polyscope fut informé (via certaines photos sur Facebook) que Mathieu Bonin s’est acheté une Chrysler Intrepid ES 2001 au cours de l’été. Devant l’éclatement de ce scandale, le Polyscope confronta le journaliste fautif. Q« Go f*** yourself », « We’ll kick your sorry a** » et « Get raped in hell »… Ces commentaires ne te sont pas familiers ? R Ça ressemble pas mal à ce...

Nouveautés, disparitions et bestialité (o_O)

30 janvier 2009

La morosité affligeant l’industrie automobile revient aussitôt que les divers salons automobiles sont terminés. Mais bon, tout n’est pas aussi triste qu’on le prétend : certains individus rigolent en piratant les panneaux de signalisation routière aux États-Unis : Condensé de petites (et moins petites) voitures Bien que je n’aime pas le nouveau design de la Mazda 3, j’approuve fortement que la technologie Start-Stop (c.-à-d. un alternateur qui arrête et redémarre automatiquement le moteur lors...

L’actualité automobile. Attention: contenu incendiaire

20 mars 2009

Bien qu’il n’y ait pas eu grand chose à rapporter cette semaine, l’industrie automobile nous a réservé certaines surprises agréables. Aussi, je continuerai le procès de Chrysler entamé la semaine dernière...   Nouvelles de la semaine Alors que Mazda n’apportera pas sa technologie i-stop dans sa nouvelle Mazda 3, Porsche a déclaré que sa berline Panamera sera équipée de série d’un dispositif Start/Stop très similaire, et que cette technologie qui ferme le moteur lors...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.